La SCPI CM-CIC Pierre Investissement lève des fonds pour accélérer la modernisation de son patrimoine

Les SCPI les plus anciennes présentent parfois – comme c’est le cas pour CM-CIC Pierre Investissement – un double profil : souffrir d’un taux de vacance du patrimoine substantiel et en même temps offrir à ses associés un rendement satisfaisant. Son patrimoine de 40 580 mètres carrés est affecté d’un faible taux d’occupation (86,49 % en financier et 88,28 % en surface), mais malgré cela les parts disposent d’un rendement satisfaisant, supérieur à la moyenne des SCPI (5,38% vs 5,27 % en 2012).

A l’avenir tout dépendra de la capacité de la SCPI à moderniser son patrimoine. Ce que la société de gestion de CM-CIC Pierre Investissement s’est fixé comme priorité. Pour accélérer ce mouvement, la SCPI va procéder à une importante augmentation de capital représentant près du cinquième de son actuelle capitalisation. Avec cet argent frais elle entend investir dans des actifs commerciaux situés prioritairement en centre-ville, alors qu’elle est actuellement investie aux trois-quarts en bureaux.

Du 1er novembre prochain au 30 avril 2014, la SCPI CM-CIC Pierre Investissement va porter son capital à 55 880 136,20 euros à l’issue d’une augmentation de capital de 14 999 904,00 euros, intégrant une prime d’émission de 90,40 € par part, soit un montant total pour la prime d’émission de 5 580 211, 20 euros.

Il sera procédé à l’émission de 61 728 parts de 152, 60 euros de nominal au prix de 243 euros par part, soit avec une prime d’émission de 90,40 euros. Une commission de souscription de 6,00 % hors taxes (7,176 % TTC au taux de TVA en vigueur), soit 17, 44 € TTC par part est prélevée sur le produit de l’augmentation de capital (prime d’émission incluse).

Toutefois, si à la date de clôture prévue, le montant de l’augmentation de capital n’est pas intégralement souscrit, cette dernière sera limitée au montant des souscriptions reçues, sous réserve que celui-ci représente au moins 75 % de l’augmentation de capital. Dans le cas où le pourcentage de 75 % ne serait pas obtenu, l’augmentation de capital sera prorogée. Dans ce dernier cas, les souscripteurs disposeront d’une faculté de remboursement de leurs parts. Inversement, au cas où l’augmentation de capital serait close par anticipation, le gérant se réserve la possibilité de relever le montant de celle-ci, sans toutefois que l’augmentation de capital puisse au total dépasser de plus de 30 % le montant initialement prévu.

Les nouveaux souscripteurs devront acquérir un minimum de 20 parts. Un nombre maximum de 6 000 parts par souscripteur est également fixé au titre de cette augmentation de capital.

Les épargnants intéressés par cette SCPI peuvent également se porter sur le marché secondaire où l’on a constaté des valeurs d’échange de 208,35 euros à 209 euros lors du premier trimestre 2013.

A propos de la SCPI CM-CIC Pierre Investissement
CM-CIC Pierre Investissement est une SCPI régionale à capital fixe. Elle est issue de la fusion de deux SCPI créées en 1985 et 1990. Elle fait donc partie des SCPI les plus anciennes. Sa capitalisation ressortait au 31 décembre dernier à 66,86 millions d’euros.
La rémunération des parts a été de 12,15 euros en 2012, ce qui leur procure un taux de distribution sur valeur de marché de 5,38 %, sur la base d’un revenu distribué de 12,15 euros. Au premier trimestre 2013, le revenu distribué a été de 2,84 euros. Durant ce trimestre, la progression des revenus encaissés a été de 8,51%. Au vu de cette évolution, la société de gestion s’estime confortée à maintenir un acompte de 3 euros par part, tout en améliorant le report à nouveau.
En 2012, la variation du prix moyen de marché a été positive de 0,62%.
Sur longue période le taux de rendement interne des parts ressort à 8,88 % sur 5 ans, à 10,51 % sur 10 ans, à 9,04 % sur 15 ans et à 5,05 % sur 20 ans

Pierrepapier.fr