Un projet de fusion sera soumis aux actionnaires des deux SCPI le 18 janvier prochain. Le marché des parts est suspendu depuis le 30 novembre dernier. Si l’opération est validée, le nouvel ensemble afficherait une capitalisation de plus de 700 M€, tout en conservant un biais marqué sur le secteur des bureaux.

La Française REIM, qui a collecté en 2016 plus de 650 M€ de nouvelles souscriptions sur ses seules SCPI (et près de 2 Md€ sur l’ensemble des véhicules d’investissement du groupe) poursuit la rationalisation de sa gamme. Etudié depuis mars dernier, le projet de fusion-absorption d’Immofonds 4 par Multimmobilier 2 est en effet entré en phase opérationnelle.

Taille et diversification accrues – L’objectif de cette fusion est évidemment de conduire à la création d’un véhicule d’une taille plus significative et d’offrir aux porteurs du nouvel ensemble l’accès à un patrimoine plus diversifié sectoriellement et géographiquement. Multimmobilier 2, la plus imposante des deux SCPI, pèse actuellement plus de 415 M€, contre 291 M€ pour Immofonds 4. L’une et l’autre sont majoritairement investis en immeubles de bureaux (76,73% pour la 1ère, 75,41% pour la 2e), Multimmobilier 2 étant pour sa part plus concentrée sur la région parisienne. Autres points de similitude : un même niveau d’ancienneté (les deux SCPI ont été créées respectivement en 1991 et en 1989), et des taux d’occupation financiers quasiment identiques (90,9% pour Multimmobilier 2, 89% pour Immofonds 4). Les deux SCPI affichent en revanche un écart de près de 0,5% en termes de rémunération : Multimmobilier 2 a distribué un rendement de 5% en 2015, contre 4,54% pour Immofonds 4.

Modalités de l’opération – Les associés sont convoqués en Assemblée Générale Extraordinaire le 18 janvier pour approuver les modalités de l’opération de fusion-absorption envisagée. La parité de fusion retenue est de 0,24 part Multimmobilier 2 pour 1 part Immofonds 4. Elle résulte, exemple la société de gestion, « de la combinaison des valeurs patrimoniales au 31 décembre 2016, de rendement de 2016 et 2017, et de rendement normalisé de 2016, affectées d’un coefficient, qui pour tenir compte de leur degré d’importance et de pertinence, ont été fixés respectivement à 50 %, 15 %, 20 %, 15 % ». Dans l’attente de la décision des actionnaires, le marché des parts est suspendu depuis le 30 novembre dernier.

A propos de La Française Global REIM(i)
Les activités immobilières de La Française sont regroupées sous la marque La Française Global Real Estate Investment Managers (GREIM). Cette marque regroupe La Française REM, La Française Real Estate Partners et La Française Real Estate Partners International. La Française REM est la première société de gestion de Société Civile de Placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 30/06/2016, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *