La croissance organique de Mercialys ne compense pas l’effet des cessions

saint_honoreLa foncière commerçante affiche des revenus locatifs de 112,7 millions d’euros pour les neufs premiers mois de 2013. A périmètre constant, la croissance de 4,1 % des revenus locatifs se décompose pour 1,9 point lié aux actions menées sur le portefeuille de baux et 2,1 % à l’effet de l’indexation des baux. Les cessions de Mercialys ont provoqué une perte de loyers de 11,2 % quand l’impact des livraisons des projets Esprit Voisin a été de 1,3 %. Enfin, l’augmentation de la vacance des surfaces affecte les loyers de 0,1%.Par ailleurs, les droits d’entrée et indemnités de déspécialisation perçus sur la période s’élèvent à 2 millions d’euros, en fort repli sur les 3,7 millions d’euros enregistrés au 30 septembre 2012. Après prise en compte des étalements prévus par les normes IFRS, les droits d’entrée comptabilisés au 30 septembre 2013 s’établissent à 4,8 millions d’euros, contre 5,9 millions d’euros au 30 septembre 2012.

Mercialys a achevé en 2013 un programme de cessions de 472 millions d’euros initié en 2012, qui lui a permis de procéder au remboursement anticipé de 250 millions d’euros de dette bancaire. Celle-ci a été ramenée à 750 millions d’euros (contre 1,0 milliard d’euros à fin 2012). Mercialys estime ainsi pouvoir conserver une structure financière solide et optimise le niveau de ses frais financiers.

Dix programmes Esprit Voisin ont été lancés pour des livraisons en 2013 et 2014 représentant 94 nouveaux commerces et 7,6 millions d’euros de loyers additionnels en année pleine. Après la livraison de quatre moyennes surfaces sur le site de Ste Marie de La Réunion au cours du premier semestre 2013, les ouvertures de projets Esprit Voisin vont se poursuivre à un rythme soutenu pour des livraisons planifiées fin 2013 et en 2014.

Les travaux ont d’ores et déjà été lancés sur 6 sites : Clermont-Ferrand (2 projets : ouverture d’une extension d’H&M en octobre 2013 et extension de la galerie pour une ouverture en novembre 2014), Albertville (création d’un retail park et restructuration de la cafeteria existante pour une ouverture prévue en février 2014), Lanester (extension de la galerie marchande dont l’ouverture est prévue en avril 2014), Aix en Provence (phase 1 de l’extension de la galerie marchande pour une ouverture prévue en mai 2014), Angers (restructuration de la coque de l’ex-But en de nouvelles boutiques pour une ouverture prévue en novembre 2014), et Annemasse (extension de la moyenne surface Décathlon pour une ouverture prévue en novembre 2014).

Les travaux seront lancés début 2014 sur les sites de Besançon (extension de la galerie marchande) et d’Albertville (extension de la galerie marchande).

L’ensemble de ces développements représente 94 nouveaux commerces, une valeur locative de 7,6 millions d’euros en année pleine et une surface GLA de 23 600 m² créée ou restructurée.

Pierrepapier.fr

A propos de Mercialys
Mercialys est l’une des principales sociétés françaises exclusivement présentes dans les centres commerciaux. Au 30 juin 2013, Mercialys disposait d’un portefeuille de 2 127 baux représentant une valeur locative de 133,9 millions d’euros en base annualisée.
Elle détient des actifs pour une valeur estimée au 30 juin 2013 à 2,4 milliards d’euros droits inclus. Mercialys bénéficie du régime des sociétés d’investissements immobiliers cotées (« SIIC ») depuis le 1er novembre 2005 et est cotée sur le compartiment A d’Euronext Paris sous le symbole MERY, depuis son introduction en bourse le 12 octobre 2005. Le nombre d’actions en circulation au 30 juin 2013 est de 92 049 169 actions. Il était de 92 022 826 actions au 31 décembre 2012.
Le 15 octobre 2013, au cours de 15,10 euros, sa capitalisation boursière ressort à 1 390 millions d’euros.