Kaufman & Broad annonce une reprise des ventes de logements neufs au second semestre de cette année

sud-ouest-icadeAprès avoir publié des comptes 2013 solides malgré une conjoncture difficile, le promoteur annonce une poursuite du repli cette année mais espère une reprise progressive des réservations en volume après l’été.

Pour le promoteur immobilier Kaufman & Broad, l’année 2013 ne restera pas comme un grand millésime. Mais dans une conjoncture immobilière déprimée, le dernier exercice présidé par Guy Nafilyan qui passe la main en ce début d’année à Nordine Hachemi, précédemment Directeur Général et Vice-Président du Conseil d’Administration de Kaufman & Broad S.A., l’opérateur a su accompagner le marché en faisant des efforts sur ses prix. Les mises en chantier de logements neufs en France ont reculé de 4,2 % en 2013 comparé à l’année précédente — déjà mauvaise — à 331 867, un chiffre inférieur à la moyenne des dix dernières années, selon les statistiques du ministère du logement publiées mardi 28 janvier. Mais chez Kaufman & Broad, le recul des réservations logement atteint -2,0 % en volume et -9,6% en valeur. La marge brute s’en ressent (-3 %) mais reste solide à 189 millions d’euros (contre 195 millions en 2012). La Bourse a donc accueilli ces résultats dans le calme (l’action s’est érodée de 0,15 %, à 19,37 euros). D’autant que cette attitude prudente du promoteur s’est accompagnée d’un désendettement de 31 millions d’euros, ramenant la dette financière à 50 millions d’euros.

Pour 2014, Kaufman & Broad estime que son exercice sera contrasté. La première partie de l’année sera perturbée par les élections municipales alors que le niveau de réservation constaté en début d’année se fera sentir tout au long des prochains mois. De sorte que sur l’ensemble de l’exercice 2014, le chiffre d’affaires logement devrait s’établir à un niveau sensiblement comparable à celui de 2013, tandis que la marge brute logement devrait être en léger retrait. Toutefois, dans la seconde partie de l’année, l’activité commerciale pourrait bénéficier d’une reprise progressive des réservations en volume, reflétant le déséquilibre entre une demande toujours soutenue et tirée par la croissance démographique et un déficit historique de la production de logements amplifiée ces dernières années. Dans ce contexte, Kaufman & Broad envisage d’augmenter son offre commerciale d’environ 15 % en 2014.

Pierrepapier.fr