Gecina : baisse du résultat récurrent

Les résultats du premier semestre de Gecina font apparaître trois éléments essentiels : une progression de 2,5 %  en six mois de l’actif net réévalué à 102,2 € par action, un montant de cessions  élevé (559 millions) dans le cadre de la politique de recentrage sur des segments de marché jugés stratégiques et enfin un résultat récurent (écartant tous les éléments exceptionnels) en baisse de 7,8 %.

Les loyers bruts ont progressé de 4 % à périmètre courant, mais de seulement 0,6 % si l’on exclut l’impact d’une indemnité versée par AON dans le cadre d’une rupture de bail. La progression dans le secteur des bureaux (7,6 %) et de la santé (14,2 %) fait plus que compenser le recul enregistré dans le résidentiel (1,7 %) et surtout la logistique (12,6 %). Le taux d’occupation financier est en progression  à 96,4 % contre 94,6% au premier semestre 2010.

Quant aux résultats, précise la direction de Gecina, ils « enregistrent la remontée du coût de financement  intégrée dans les prévisions annuelles du groupe . Ils reflètent également un rebond du cycle dans le marché des bureaux et de la logistique d’une moindre ampleur qu’attendue après les tendances favorables de fin 2010. Gecina continue de tabler sur un recul de 7 % de son résultat récurrent en 2011 ».

De fait, le coût moyen de la dette ressort à 4,16 % contre 3,29 % au semestre 2010. Mais le ratio d’endettement est en baisse, à 43,9 % contre 44,3 % fin 2010. La valeur du patrimoine ressort à 11.755 millions, en hausse de 0,8 % à périmètre courant.

Le 27 juillet  en milieu de journée, après la publication de ces chiffres, le titre Gecina s’échangeait en fort recul autour de 92,73 €. Malgré un net repli depuis le point haut de 105 € atteint le 19 mai dernier, il reste en hausse de plus de 13 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr>>actualité>>SIIC