Crédit immobilier : taux quasi stables ou début d’une remontée ?

Le dernier baromètre Crédit Logement CSA observait à fin octobre des taux pratiquement inchangés depuis avril dernier. Certains courtiers, comme vousfinancer.com, voient eux aussi des taux quasi stables en novembre, tandis que d’autres, tel Cafpi, s’attendent à une remontée prochaine des conditions de crédit.

« Après avoir augmenté de 20 points de base au cours des trois premiers mois de 2017, les taux sont restés pratiquement stables depuis avril, leur fluctuations (de l’ordre du point de base d’un mois l’autre) exprimant plus la déformation de la structure de la production qu’une véritable évolution », explique en substance l’observatoire Crédit Logement/CSA dans son baromètre daté d’octobre.

Baisse en octobre et/ou novembre – L’obervatoire constate toutefois une légère inflexion entre septembre et octobre, le taux moyen des crédits passant de 1,56% à 1,55% sur la période. Pour le courtier vousfinancer, c’est également une situation de taux « quasi stables » qui prévaut. « Si une minorité de banques ont légèrement remonté leurs taux de 0,05 % à 0,10 %, quelques-unes – nationales et régionales – les ont encore baissés, de 0,05 % à 0,10% selon les durées », explique le courtier dans une note du 6 novembre. Un constat partagé par Credixia, qui considère qu’une « dizaine de banques ont baissé leurs taux immobiliers au mois d’octobre ». Cafpi, autre courtier en crédit, annonce en revanche pour sa part une nouvelle progression, qui varie de 0,02% à 0,17% selon les durées. « La hausse des taux débutée il y a un an se poursuit, de façon limitée mais constante », affirme même Philippe Taboret, le Directeur Général Adjoint de Cafpi. Celui-ci s’attend toutefois à une légère baisse en novembre, quand Credixa table sur une stabilisation.

Demande de crédit en question – Selon Cafpi, la demande de crédit est en effet en forte baisse, ce qui soumet les banques à plus de concurrence et les oblige à « rogner sur leurs marges ». Un point de vue que ne partage pas vousfinancer.com qui voit, à l’inverse, « un retour de la demande depuis fin septembre », après une forte baisse observée cette été (-25% entre le 3e trimestre 2017 et le 3e trimestre 2016). Pour ce courtier, l’annonce du plan logement par le gouvernement, fin septembre, a mis fin à l’attentisme des emprunteurs et provoqué un sursaut de 15% de la demande de crédit en octobre. Vousfinancer.com estime que la fin de l’année devrait rester dynamique, « avec des taux qui devraient rester attractifs jusqu’à fin 2017, voire au-delà ». Credixia pense qu’en raison de leurs objectifs commerciaux, les banques n’hésiteront pas à accorder, d’ici la fin de l’année, et pour les meilleurs profils, de fortes décotes de taux, « jusqu’à -0,40 points », estime-t-il. Cafpi, quant à lui, considère que la « tendance reste à la hausse », et qu’il faut s’attendre, sur le 1er semestre 2018, à franchir la barre des 2% en taux fixe sur 20 ans.

A propos de l’Observatoire Crédit Logement CSA
Les analyses réalisées par l’Observatoire Crédit Logement CSA s’appuient sur des volumes significatifs et représentatifs : + de 16 000 opérations en moyenne. Les analyses de l’Observatoire excluent les rachats de créances, les prêts relais et les prêts mixtes, c’est-à-dire les financements nouveaux incluant une part de rachat.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *