Coup de pouce aux taux variables

La BCE rend les emprunts immobiliers à taux variables plus compétitifs

La décision de la Banque centrale européenne (BCE) de ramener son taux directeur à 1 % (contre 1,25 %) devrait permettre aux taux variables de retrouver de la compétitivité par rapport aux emprunts à taux fixes. Depuis quelques mois, l’écart entre les deux s’était sensiblement contracté pour revenir en moyenne à 0,40 % (40 points de base), contre 1 % en début d’année 2011. Les taux variables pourraient donc maintenant diminuer et devenir de nouveau une solution de financement intéressante.

Pierrrepapier.fr >> actualité >> conjoncture