Augmentation de capital de Terreïs : jusqu’au 8 février

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Comme nous l’avions annoncé le 21 janvier, Terreïs a lancé une augmentation de capital qui vise à lui permettre de renforcer sa structure financière pour atteindre un patrimoine de 1 milliard d’euros et d’élargir son flottant pour conserver son statut fiscal de SIIC.

A cet effet un bon de souscription d’actions (BSA) a été attribué gratuitement pour chaque action ordinaire ou de préférence détenue à l’issue de la journée du 27 janvier. Ces bons sont exerçables ou négociables jusqu’au 8 février inclus. Deux BSA donnent le droit de souscrire à une action nouvelle Terreïs portant jouissance au 1er janvier 2011, au prix de souscription de 11,50 € par action nouvelle de 3 € de valeur nominale, soit une prime d’émission de 8,50 € (à titre de référence, l’action Terreïs se négocie le 31 janvier autour de 13,15 € ; elle était montée à 14,53 € le 24 janvier avant de descendre jusqu’à 12,56 € le 28, jour du lancement de l’augmentation de capital). L’exercice de la totalité des 16.750.652 BSA pourra donc donner lieu à l’émission de 8.375.326 actions nouvelles.

Les BSA qui n’auront pas été exercés le 8 février seront automatiquement rachetés au prix d’un centime. Ensuite les actions nouvelles émises par l’exercice des BSA rachetés feront l’objet d’un placement privé auprès d’investisseurs institutionnels au même prix de 11,50 € ; le placement sera clos le 15 février au plus tard ; il pourra l’être plus tôt, sans préavis. Les actions nouvelles qui n’auraient pu être placées seront rachetées par Ovalto Investissement, actionnaire majoritaire.

A 13,15 €, le titre Terreïs enregistre une progression légèrement supérieure à 7 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC