Altarea Cogedim élargit son offre dans le logement

Si Altarea Cogedim affiche comme slogan « l’immobilier en trois dimensions, commerce, logement, bureau », son engagement actuel en faveur du logement est très net : selon son président fondateur Alain Taravella, celui-ci devrait représenter entre 40 % et 50 % du résultat du groupe cette année.

Christian de Gournay, directeur général délégué en charge du logement, et son équipe ont présenté à la presse ce 12 juillet leur stratégie en ce domaine. Très clairement, il s’agit d’une stratégie de conquête : s’appuyant sur l’image de Cogedim dans le haut de gamme, le groupe entend se développer en moyenne gamme et même en entrée de gamme.  L’objectif est de compter parmi les trois premiers promoteurs dans les régions de France présentant  la plus forte démographie, avec en moyenne, et de façon durable,  6 % du marché national en valeur.  Cet objectif ne paraît pas hors de portée puisque, de 2,5 % en 2007, la part de Cogedim est passée à 5,3 % en 2010. Durant cette période, le groupe a avancé plus vite que ses concurrents ; il a pratiquement doublé ses réservations en 2010 par rapport à 2007, année précédant la crise.

Au premier semestre 2011, alors que la tendance est au fléchissement de la conjoncture dans le logement neuf, Cogedim se flatte d’avoir enregistré des réservations pour un montant de 617 millions d’euros, soit une hausse de 4 % par rapport au premier semestre 2010, qui était lui-même très bon. Dans le prolongement du premier trimestre (voir pierrepapier.fr du 12 mai), le chiffre d’affaires se serait établi autour de 340 millions d’euros au premier semestre, selon des chiffres non encore audités, soit une  progression de 37 %. Un ralentissement  très net  a été observé dans l’investissement de type Scellier (seulement 30 % des réservations) au premier trimestre,  mais la tendance s’est rééquilibrée au deuxième trimestre, avec une égalité à 50-50 entre investisseurs et accédants à la propriété.  Concernant ces derniers, le PTZ+ continue de soutenir le marché : à l’échelle nationale, 200.000 prêts ont été accordés pour des achats à la fois dans le neuf et l’ancien et, chez  Cogedim, ils représentent un tiers des ventes en résidence principale.

Quant aux prix du neuf, leur tendance est à la stabilisation, de façon particulièrement marquée en régions,  un peu moins en Ile-de-France et pas encore à Paris.

En ce qui concerne spécifiquement Cogedim, les principales nouveautés sont à signaler du côté de la nouvelle gamme de résidences Cogedim Plus pour les seniors, sur un marché qui paraît appelé à s’élargir, et des appartements d’entrée et milieu de gamme en région parisienne et en province.  Au total, sur l’ensemble de l’année, 7.000 logements devraient être mis en vente sur 120 programmes. 

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC