9,2 milliards d’euros de transactions en 2013 pour Axa Real Estate

transaction-immobiliereAxa Real Estate Investment Managers annonce une année 2013 record en termes de transactions et d’activités opérationnelles.

La filiale de l’assureur Axa, spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers a levé en 2013 6,5 milliards d’euros de capitaux et a étendu son programme de dette à 7,9 milliards d’euros.

Selon Axa Real Estate « les volumes de transactions ont augmenté de 26 % à 9,2 milliards d’euros (contre 7,3 milliards d’euros en 2012), faisant ressortir une augmentation des volumes d’acquisitions de 3,1 milliards d’euros (2,9 milliards en 2012), des volumes de cessions à 3,2 milliards d’euros (2,1 milliards en 2012) et des investissements de real asset finance (dette immobilière commerciale et dette d’infrastructure) à 2,9 milliards d’euros. »

Avec une augmentation de 26 % des volumes de transactions à 9,2 milliards d’euros en 2013, faisant ressortir une croissance des volumes d’acquisitions à 3,1 milliards d’euros et de cessions à 3,2 milliards d’euros, Axa Real Estate figure comme un acteur de premier plan de l’immobilier en Europe.

Le gestionnaire a également a remporté l’appel d’offre d’un fonds de pension américain pour gérer un mandat de 135 millions d’euros, ciblant les opportunités d’investissement « value-add » en Europe…

Parallèment, en tant que premier prêteur non bancaire à être entré sur le marché de la dette immobilière européenne en 2005, le programme de dette d’AXA Real Estate a progressé en 2013 pour atteindre 7,9 milliards d’euros et a accru sa capacité d’investissement à 600 millions d’euros par prêt. Ses volumes d’investissements ont augmenté à 2,9 milliards d’euros en 2013 (contre 2,3 milliards d’euros en 2012). La plateforme de dette d’AXA Real Estate accompagne ses 40 clients (compagnies d’assurance, fonds de pensions et fonds souverains) dans leurs investissements dans neuf pays européens, dont le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne. La plateforme a la possibilité d’investir dans toutes les classes d’actifs, bien que jusqu’à présent AXA Real Estate ait mis l’accent sur les bureaux et les commerces, qui comptent pour près des deux tiers des prêts, avec le solde des investissements réalisés dans des secteurs alternatifs comme l’hôtellerie, le résidentiel et la logistique. La plateforme d’investissement d’AXA Real Estate continue à dominer son secteur et sa croissance la positionne solidement comme la plus importante et la plus diversifiée sur le plan géographique.

Pierrepapier.fr