Lors de la 6e édition des Assises de la Pierre-Papier et de l’Investissement immobilier, c’est la SCPI Monuments Historiques – la 1re du genre – lancée par Advenis IM en 2016 qui s’est vue décerner le Prix de l’Innovation, remis l’an dernier à la SCPI Pierval Santé.

Le Jury du Prix de l’Innovation des Assises de la Pierre-Papier et de l’Investissement immobilier a tranché. Réunis une semaine avant l’évènement, ses 12 membres ont examiné tous les dossiers qui avaient été déposés par les sociétés de gestion candidates.

Elu à la majorité simple – Parmi les propositions, deux candidatures ont plus particulièrement retenu leur attention : la SCPI Renovalys Patrimoine, présentée par Advenis Investment Managers, et l’OPCI Silver Generation, présenté par A Plus Finance. Silver Generation est le 1er OPCI grand public sous forme de FILM[1] permettant aux investisseurs privés de bénéficier du régime fiscalement avantageux du loueur meublé. Renovalys Patrimoine est la toute première SCPI Monuments Historiques permettant aux investisseurs particuliers de bénéficier, dès 10 000 €, d’un dispositif fiscal associé à une classe d’actifs très prisée. Silver Generation a plu, notamment car, selon plusieurs membres du Jury, il s’agit d’un « modèle innovant pour inciter les investisseurs à s’intéresser aux résidences seniors ». Mais c’est finalement Renovalys Patrimoine qui a emporté la majorité des suffrages (6 votes sur 12 votants), pour « avoir pensé – et réussi – à transposer un régime fiscal complexe en simples parts de SCPI ».

Investir dans les monuments historiques – Renovalys Patrimoine est en effet la 1ère SCPI lancée sur le créneau des monuments historiques. Son credo : investir exclusivement dans des immeubles classés monuments historiques, ou inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISMH). Les souscripteurs de parts de Renovalys Patrimoine bénéficient donc du régime fiscal dit « monuments historiques », qui leur permet d’imputer l’intégralité du déficit foncier dû notamment aux travaux de restauration sans limitation de montant sur leur revenu global (et après imputation sur des revenus fonciers éventuels). Cette SCPI s’adresse « plus spécifiquement aux investisseurs fortement imposés, notamment dans le cadre de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), ou qui disposent d’un revenu exceptionnel (cession, dividendes, etc.) », précise la société de gestion. Cette dernière avait annoncé en janvier dernier les deux premiers investissements réalisés par Renovalys Patrimoine, situés respectivement à Lille et à Caen. Le programme lillois concerne l’hôtel Avelin, situé dans l’hypercentre de la ville, un immeuble daté du XVIIIe siècle et inscrit au titre des monuments historiques depuis 1944. Le second programme est situé au cœur de l’agglomération caennaise. Construit sur les fondations d’une église du XVIIIe siècle, le bien est doté d’une chapelle ainsi que d’un clocher. Il a été inscrit en 2006 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. La SCPI détenait déjà par ailleurs un 3e actif, l’hôtel du Hainaut à Valenciennes.

[1] Fond d’Investissement en Location Meublée (FILM)


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *