Relèvement de 30 % du plafond de l’augmentation de capital de Fructipierre

siic-fonciere-des-regionsFort de l’engouement des souscriptions suscitées par le lancement de sa 21ème augmentation de capital au mois de mai dernier, la SCPI Fructipierre va mettre en œuvre l’option de relèvement du plafond des souscriptions initialement prévues à hauteur de 19,78 millions d’euros en nominal.

Au regard des capitaux collectés et conformément aux conditions de cette opération telles que détaillées dans la note d’information, et dans la limite de 30 % du montant de l’augmentation de capital initialement prévu, la société de gestion a décidé de relever le montant maximum de l’augmentation de capital de 19,78 millions d’euros de nominal (soit 45,54 millions prime d’émission incluse) à 25,71 millions d’euros de nominal (soit 59,2 millions d’euros prime d’émission incluse). Le terme de cette opération reste fixé au 23 décembre prochain. (voir pierrepapier.fr du 21 mai 2013) sauf clôture anticipée et sans préavis en cas de souscription intégrale, avant cette date.

Ce navire amiral de la société de gestion NAMI-AEW Europe veut lever d’ici le 23 décembre prochain un peu moins de 5 % de sa capitalisation. Son taux d’occupation proche de 95 % s’inscrit parmi les meilleurs de toutes les SCPI.

A propos de la SCPI Fructipierre
Créée en 1987, la SCPI Fructipierre, gérée par NAMI-AEW Europe, appartient à la catégorie des SCPI Immobilier d’entreprise classiques diversifiées à capital fixe. Au 31 décembre 2012, sa capitalisation atteignait 587,63 millions d’euros, à l’issue d’une collecte nette de 49,5 millions d’euros au cours des 12 mois précédents. Ce qui en fait l’une des 15 plus grosses SCPI toutes catégories confondues. Les 1 209 115 parts en circulation sont réparties aux mains de 11 230 associés. 54,4 % des parts sont détenues par des personnes physiques et 45,6 % par des personnes morales.
Son patrimoine se partage entre la région parisienne (57,9 %), Paris (29,6 %) et la province (12,5 %). Fructipierre est essentiellement investie en bureaux (97 %), les locaux commerciaux occupant une part marginale (3 %). Le taux d’occupation financier du patrimoine s’inscrit à 94,25 % au 31 mars 2013. L’an dernier, le taux de distribution sur valeur de marché des parts a été de 5,27 % et la variation du prix moyen des parts a été de 1,12 %. Le taux de rendement interne (TRI) des parts ressort à 7,18 % sur 5 ans, à 8,53 % sur 10 ans et à 13,71 % sur 15 ans.

pierrepapier.fr