Gecina amorce sa sortie de la logistique

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Christophe Clamageran, son directeur général, mène la réorganisation de Gecina à un rythme rapide.  L’objectif affiché  est de céder sans tarder tous les actifs qui ne sont plus jugés prioritaires et de prendre position sur tous les segments de marché offrant la meilleure rentabilité, principalement dans les bureaux, la santé et les résidences étudiantes.

La logistique est un des marchés qui ont le plus souffert de la crise et mettent le plus longtemps à en sortir. Seuls quelques acteurs arrivent à y réaliser des performances satisfaisantes.  Les dirigeants actuels de Gecina sont arrivés à la conclusion que, pour eux, la meilleure solution était d’en sortir.  Une promesse de vente portant sur 22 actifs avait été signée en février ; la vente vient de se faire sur 21 de ces actifs, un entrepôt situé en Belgique ayant été finalement exclu de la négociation, le tout pour 113,7 millions d’euros.

Ces actifs cédés représentent 26 % du portefeuille logistique de Gecina à fin 2010, il s’agit de la première grande  étape dans la sortie du groupe de ce segment.

Cette politique volontariste et claire est bien accueillie par les marchés : à 103,05 € le 20 mai en milieu de journée, le titre Gecina enregistrait  une progression de plus de 25 % depuis le début de l’année et de 51 % depuis un an. Rappelons qu’il était tombé à 25,85 € en mars 2009 après s’être hissé jusqu’à 150,50 € en février 2007.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC