La SCPI lancée en juillet 2015 par Advenis Investment Managers vient d’acquérir un nouvel actif de bureau à Francfort, pour 47 M€. C’est la 5e et plus importante acquisition d’Eurovalys qui dépasse désormais les 70 M€ de capitalisation. La SCPI envisage la distribution d’un dividende de 45€ par part au titre de 2017, soit un rendement prévisionnel de 4,5%.

Et de 5… La SCPI Eurovalys, lancée sur le créneau de l’investissement en zone euro, et plus particulièrement allemand, dès juillet 2015, annonce sa 5e acquisition. Elle est d’importance, puisque le prix annoncé, acte en main, se chiffre à 47 M€.

Quasi-doublement du patrimoine détenu – C’est plus que les 3 immeubles acquis en 2016 (pour un total de 40 M€). Et presque autant que l’ensemble des 4 actifs détenus à fin 2016, directement ou indirectement, dont la valeur d’acquisition ressort, dans le rapport annuel de la SCPI, à un peu plus de 50 M€, et la valeur comptable à près de 55 M€[1]. Avec cette opération, Eurovalys double quasiment la taille de son patrimoine. Elle peut se le permettre, puisqu’en raison d’une collecte soutenue et régulière (77 M€ au 31 mars 2017, dont 13,5 M€ au 1T 2017) qui l’a d’ailleurs conduite à augmenter son capital social à 200 M€, la SCPI dispose de fonds à investir « en phase avec ses anticipations », comme le souligne la société de gestion dans le dernier bulletin trimestriel d’Eurovalys.

Bureaux à Francfort – L’actif acquis est situé à Niederrad, le quartier d’affaires historique de Francfort. Construit en 1985, rénové en 2013, il offre une surface locative de 13 648 m2. Il est entièrement loué en tant que siège du groupe allemand Wisag (leader sur le segment des services en Allemagne). Rappelons qu’Eurovalys était déjà présente à Francfort, mais aussi à Cologne, Wolfsburg et Brême, et donc bien investie sur un marché qui, selon le dernier sondage annuel d’Universal-Investment, est désormais jugé « trop cher » par les investisseurs institutionnels. Eurovalys semble néanmoins dégager une rentabilité suffisante pour maintenir un dividende annuel cible de 45 euros par part en 2017 (contre 47,72 € en 2016), soit un rendement net d’impôts étrangers et de prélèvements sociaux et fiscaux de 4,5% (contre 4,74% en 2016).

A propos d’Advenis Investment Managers (i)
Advenis Investment Managers (AIM) est la société de gestion du groupe Advenis. Agréée par l’AMF, AIM a développé un pôle de compétences unique en allocation d’actifs, long only et en gestion performance absolue. AIM jouit aussi d’un savoir-faire reconnu dans le domaine de la gestion collective d’actifs immobiliers notamment dans l’immobilier ancien à réhabiliter.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Dont les 51% détenus sur l’immeuble de Cologne, en partenariat avec Inovalis Real Estate Investment Trust (REIT)


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *