Après avoir progressé de 32 % à 10,7 millions d’euros au premier trimestre, les revenus locatifs d’Argan ont augmenté de 26 % au deuxième, à 10,8 millions, ce qui donne pour l’ensemble du premier semestre une hausse de 29 % à 21,5 millions contre 16,7 millions pour la même période de 2010.

Cette hausse de 4,8 millions résulte des livraisons et acquisitions d’immeubles intervenues au cours du deuxième semestre 2010, qui ont généré 5 millions d’euros de revenus additionnels ; à ce chiffre, il faut ajouter 0,2 million du fait de la révision des loyers et retrancher 0,4 million à la suite des cessions d’immeubles intervenues dans les derniers mois de 2010.

Au cours du semestre écoulé, Argan a fait l’acquisition d’une messagerie multimodale sur le port autonome de Paris louée à Geodis BM pour une durée ferme de douze ans.  Avec cette opération, le patrimoine locatif du groupe s’élève à 826.000 m². Deux opérations signées devraient conduire à la livraison en 2012 de deux nouvelles plateformes de distribution, l’une pour Décathlon, l’autre pour M. Bricolage. La direction d’Argan confirme en tout cas ses objectifs d’une  croissance des revenus locatifs supérieure à 10 % cette année et d’un patrimoine immobilier atteignant 1 million de m² fin 2012. Précision importante : le taux d’occupation du patrimoine actuel s’élève à 100 %.

Ces chiffres laissent présager de bons résultats semestriels le 21 juillet. Pourtant, après leur publication, le titre Argan était en baisse, autour de 13,40 € et il n’a pratiquement pas bougé depuis le début de l’année. Il faut dire qu’Argan s’est donné les moyens de sa croissance et a augmenté son capital d’environ 35 millions d’euros au cours des derniers mois, ce qui va conduire à une dilution des résultats. Cette stratégie sera sans doute payante pour les actionnaires à moyen terme ; pour l’instant, elle pèse sur les perspectives de gain par action.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC