Les foncières continuent de profiter de conditions favorables. Outre l’importante émission obligataire de Gecina (1,5 Md€), destinée à financer la prise de contrôle d’Eurosic, Altarea Cogedim et Argan sont également venues chercher sur les marchés organisés ou privés des sources de refinancement de leurs activités. Au total, sur le mois de juin, les foncières auront levé plus de 2,6 Md€.

« Ces 3 émissions obligataires ont généré une forte demande d’environ 5,5 Md€, soit une sursouscription de près de 4 fois par une large base d’investisseurs de premier plan, témoignant ainsi de la confiance du marché dans la qualité de crédit Gecina et de l’ensemble combiné avec Eurosic », constate Gecina dans le communiqué annonçant le succès de son dernier placement obligataire, le 27 juin dernier.

Trois tranches d’un montant total de 1,5 Md€ – La foncière a au final placé trois tranches de 500 M€ chacune, l’une à échéance juin 2022 (offrant un coupon variable Euribor 3 mois + 38 pb, soit l’équivalent d’un coupon de 0,5%), l’autre à échéance juin 2027 (coupon de 1,375%), la dernière à échéance 2032 (coupon de 2,0%). Ces emprunts permettront de « refinancer partiellement le bridge de 2,5Md€ » mis en place dans le cadre de l’acquisition d’Eurosic. Ces opérations s’inscrivent également dans la stratégie globale d’optimisation des coûts de financement du groupe, dont la notation avait été relevée de « BBB+ / perspective stable » à « BBB+ / perspective positive » par Standard and Poor’s en octobre dernier, et de Baa1 à A3 par Moodys en décembre. Pour mémoire, Gecina avait déjà levé 500 M€ dans des conditions plus exceptionnelles en septembre dernier.

Trois autres émetteurs en juin – Mais Gecina n’est pas la seule foncière à continuer à profiter de conditions de refinancements avantageuses. Outre Foncière des Régions, mi-juin, Argan, qui avait annoncé ce projet en début de mois, puis Altarea Cogedim viennent également de procéder à des nouvelles émissions obligataires. Argan a réussi le 28 juin à placer, exclusivement via un placement privé en Europe (hors de France), l’intégralité de son objectif, à savoir 130 M€ à échéance 2023, assortis d’un coupon annuel de 3,25%. Un taux supérieur à celui obtenu par des foncières de plus grande taille, mais qui lui permet néanmoins, en remboursant un emprunt obligataire de 65 M€ arrivant à échéance en novembre 2018, et assorti d’un coupon de 5,5%, d’allonger la maturité moyenne de sa dette et d’en abaisser le coût moyen (2,70% à fin 2016). Altarea Codegim, quant à elle, a émis le 29 juin avec succès 500 M€ auprès d’investisseurs européens. La maturité de l’émission est de 7 ans, le coupon de 2,25%. Là aussi, le produit de l’émission sera utilisé pour les besoins de financement généraux et viendra conforter la structure des financements de ce groupe à la fois foncière et promoteur.

A propos de Gecina(i)
Gecina détient, gère et développe un patrimoine immobilier de 12,1 milliards d’euros à fin 2016 situé à près de 97% en Ile-de-France. La foncière oriente son activité autour du premier patrimoine de bureaux de France et d’un pôle de diversification composé d’actifs résidentiels et de résidences étudiants. Gecina a inscrit l’innovation durable au cœur de sa stratégie pour créer de la valeur, anticiper les attentes de ses clients et investir en respectant l’environnement grâce à l’implication et l’expertise de ses collaborateurs. Gecina est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC) sur Euronext Paris et a intégré les indices SBF 120, Euronext 100, FTSE4Good, DJSI Europe et World, Stoxx Global ESG Leaders et Vigeo. Pour concrétiser ses engagements citoyens, Gecina a créé une fondation d’entreprise dédiée à la protection de l’environnement et au soutien de toutes les formes de handicap.

A propos d’Eurosic(i)
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à près de 7,7 milliards d’euros à fin décembre 2016, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en région parisienne et dans les grandes métropoles régionales.
L’action Eurosic est cotée à Euronext Paris – Compartiment A sous le code ISIN FR0000038200.

A propos de Foncière des Régions(i)
Acteur de référence de l’immobilier tertiaire, Foncière des Régions a construit son développement et son patrimoine autour d’une valeur clé et caractéristique, celle du partenariat. Avec un patrimoine total de 19 Md€ (12 Md€ en part du groupe) situé sur les marchés porteurs que sont la France, l’Allemagne et l’Italie, Foncière des Régions est aujourd’hui le partenaire reconnu des entreprises et territoires, qu’elle accompagne dans leur stratégie immobilière avec un double objectif : valoriser le patrimoine urbain existant et concevoir l’immobilier de demain.

A propos d’Argan(i)
Argan est la première foncière française spécialisée en développement et locations d’entrepôts premium pour des entreprises de premier plan. Argan associe la stabilité d’une stratégie claire, mise en œuvre par l’actionnaire majoritaire et portée par une équipe de cadres experts dans leurs spécialités, à la transparence d’une société cotée en Bourse. Détenant un parc d’une cinquantaine d’entrepôts PREMIUM, valorisés 1 milliard d’euros à fin 2016, Argan est un expert global innovant et performant en immobilier logistique. Argan est cotée sur le compartiment B d’Euronext Paris (ISIN FR0010481960 – ARG) et fait partie des indices CAC All-Share et IEIF SIIC France. La foncière a opté pour le régime des SIIC au 1er juillet 2007.

A propos d’Altarea Cogedim(i)
Altarea Cogedim est le premier développeur immobilier des métropoles. A la fois foncière de commerce et promoteur, il est présent sur les trois principaux marchés de l’immobilier : commerce, logement, bureau. Il dispose pour chacun de l’ensemble des savoir-faire pour concevoir, développer, commercialiser et gérer des produits immobiliers sur-mesure. Présent en France, en Espagne et en Italie, Altarea Cogedim gère un patrimoine de centres commerciaux de 4,5 milliards d’euros à fin 2016. Coté sur le compartiment A d’Euronext Paris, Altarea affiche une capitalisation boursière de 2,7 milliards d’euros au 31 mars 2017.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *