Amundi Immobilier fait la chasse aux cumulards des conseils de surveillance de SCPI

A l’occasion de la réforme du règlement intérieur de la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine, soumise aux associés réunis en assemblée générale, une disposition visant à limiter le cumul des mandats des membres de conseils de surveillance a été introduite. En effet, selon sa nouvelle rédaction  « les membres du conseil de surveillance de la Société ne peuvent exercer simultanément plus de cinq mandats de membre de conseil de surveillance de sociétés civiles de placement immobilier ayant leur siège social en France métropolitaine (sans distinction de la société de gestion qui les gère) ».

Cette disposition s’inscrit dans un débat récurent sur les cumulards des conseils de surveillance des SCPI. Dans leur grande majorité les candidats aux conseils de surveillance  des SCPI se présentent pour représenter la communauté des associés et défendre ses intérêts autant que les leurs puisqu’ils sont eux-mêmes associés. Cependant, une minorité de candidats semble animée par la finalité exclusive des jetons de présence et des remboursements de frais. Et c’est pour contrer ces dérives que cette SCPI gérée par Amundi Immobilier entend limiter le nombre de mandats des membres de son conseil de surveillance.

pierrepapier.fr