Etude : « la revanche de l’immobilier »

L’IEIF a publié son étude annuelle « Placements sur Longue Période », où sont comparées les performances des principaux placements accessibles aux épargnants. SCPI et foncières cotées y trouvent la confirmation de leur vocation profonde : des placements de long terme, dont le risque se situe en-dessous de celui du CAC 40 et dont la rentabilité est sensiblement supérieure à celle des obligations d’Etat.

Le timing de l’investissement immobilier apparaît également déterminant : acheter des parts de SCPI en 1994, pour une revente en 2009, rapporte annuellement 4,8%… mais 10,7% si l’on investit 5 ans plus tard, au début du cycle haussier de l’immobilier d’entreprise.

Placements sur longue période (Taux de Rentabilité Interne)

Placement 2008
2009
2004
2009
1999
2009
1994
2009
1989
2009
1979
2009
1972
2009
Actions françaises
Foncières cotées
Livret A
Or
SCPI
Sicav obligataires
Inflation
29,0%
47,1%
2,1%
23,6%
6,0%
6,3%
0,9%
4,8%
10,4%
2,6%
19,3%
9,3%
3,3%
1,5%
-0,5%
13,8%
2,7%
10,1%
10,7%
4,1%
1,7%
9,4%
11,7%
3,0%
6,1%
4,8%
4,8%
1,6%
7,0%
7,4%
3,5%
4,0%
4,8%
5,4%
1,8%
13,7%
10,9%
5,1%
2,8%
9,7%
7,1%
3,5%
11,6%
11,5%
5,5%
7,6%
10,8%
7,2%
4,8%
Source IEIF

Pour télécharger la synthèse de l’étude de l’IEIF, cliquez ici