Articles

La Française : 23,6 milliards d’euros sous gestion en immobilier

Le pôle immobilier de La Française a réalisé une collecte brute de 3,7 Md€ en 2019. C’est 16% de plus qu’en 2018. La collecte nette en SCPI s’affiche à 707 M€. Le groupe conserve son statut de première société de gestion de SCPI, avec une capitalisation de près de 9,2 Md€

« Le contexte de taux bas a agi en faveur des placements immobiliers », explique La Française dans le communiqué annonçant ses résultats 2019. Le groupe, dans son ensemble, enregistre une collecte de 5,6 Md€. Mais c’est le « pilier » immobilier, La Française REM notamment, qui recueille la majorité des nouveaux capitaux. Ce qui porte le niveau de ses encours sous gestion en immobilier à 23,6 Md€.

La Française : une collecte brute de 3,7 Md€ en immobilier

La collecte brute en immobilier bondit en outre de 16% par rapport à 2018. Pour s’établir, en 2019, à 3,7 Md€. La Française bénéficie de son ouverture à l’international. 32% des sommes collectées proviennent en effet d’investisseurs étrangers, notamment asiatiques. Le groupe a conquis de belles signatures. Samsung Securities, pour l’acquisition du Crystal Park. CMNE et CPPIB (Canada Pension Plan Investment Board) sur le développement de la Foncière du Grand Paris. Ou encore des investisseurs sud-coréens en co-investissement dans le D-Square, au Luxembourg. Xavier Lépine, le président du directoire, s’en félicite. Et y voit la preuve de l’installation de La Française en tant « qu’acteur incontournable pour les investisseurs étrangers ». «La Corée du Sud qui a été, en 2019, le 2einvestisseur en France, a confié près de la moitié de ses transactions au Groupe », rappelle-t-il.


Rebond de la collecte en SCPI

Côté SCPI, l’envolée est également spectaculaire. L’ensemble des véhicules gérés par La Française REM réalise une collecte brute de 865 M€, et de 707 M€ en net, selon l’IEIF. Soit plus du double qu’en 2018, une année il est vrai de fort recul pour l’ensemble du marché. Et pour La Française en particulier. La collecte 2019 se concentre néanmoins autour de trois produits phares. Epargne Foncière, LF Europimmo et LF Grand Paris Patrimoine recueillent à eux seuls 93% des souscriptions nettes. Un constat qui pourrait amener la société de gestion à revoir l’étendue et la composition de sa gamme. Une éventualité qui fait partie des « réflexions permanentes » de La Française REM, comme le reconnaissait Marc Bertrand, son président, il y a quelques semaines. Sans que cette question soit totalement à l’ordre du jour.


Les performances sont au rendez-vous

Côté performances, les SCPI du groupe sont au rendez-vous. Epargne Foncière, le vaisseau amiral (2,65 Md€ de capitalisation), affiche un taux de distribution équivalent à la moyenne du marché : 4,40%. Certains véhicules spécialisés font mieux. C’est le cas pour LF Opportunité Immo, avec 5,04%. Ou EuroFoncière 2, avec 4,43%. D’autres moins bien. Comme LF Europimmo, à 4,05%. En revanche, cette dernière, comme d’autres véhicules de La Française, a procédé à la revalorisation de ses parts l’an dernier. Elles affichent une variation annualisée (VPM) de 1,48% en 2019. LF Europimmo a d’ailleurs renouvelé l’exercice le 1er mars dernier, comme quatre autres SCPI. Résultat : la performance globale s’en trouve améliorée, et s’établit donc, peu ou prou, dans la moyenne du marché. Ces revalorisations de parts attestent de la qualité des actifs détenus par les SCPI du groupe, dont la valeur de réalisation aurait progressé de 0,93% à 4,31% l’an dernier.


4 milliards d’euros d’investissements

Pour « alimenter » en actifs ses SCPI, mais aussi les autres véhicules et mandats sous gestion du groupe, La Française a par ailleurs procédé à un très vigoureux programme d’investissements l’an dernier. Plus de 4 Md€ d’acquisitions ont été réalisées, via sa plateforme européenne présente à Paris, Francfort et Londres. Parmi les opérations les plus emblématiques ? L’acquisition, pour le compte de 7 SCPI du groupe, de l’immeuble M, dans le 17eparisien, intégralement loué à l’opérateur de coworking WeWork. Une opération estimée à près de 150 M€… Ou d’un actif de bureau en Allemagne (Essen), valorisé autour de 75 M€, acquis conjointement par trois SCPI, dont LF Europimmo. L’année 2019, pour La Française, s’est également placée sous le signe de l’innovation. La société de gestion vient notamment d’officialiser le lancement de la première SCPI viticole du marché

Frédéric Tixier

Lire aussi

L’interview de Marc Bertrand, président de La Française REM

Revalorisation des prix des parts de SCPI à La Française


A propos de La Française REM(i)

La Française REM est la première société de gestion de société civile de placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 30/06/2019, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners. 

(i) Information extraite d’un document officiel de la société

Marc Bertrand : « le chiffre final devrait s’établir entre 1,3 et 1,4 milliard d’euros »

Marc BERTRAND
La Française REM

La Française lance la 1ère SCPI viticole, LF Les Grands Palais

LF Les Grands Palais investira dans des domaines viticoles français. Son objectif : rendre ce type de placement accessible au grand public. Cette SCPI d’un genre nouveau mise sur la revalorisation de son patrimoine, sur le long terme. Ticket d’entrée : 10 000 euros.

« La Française s’intéresse à l’investissement viticole depuis plus d’une quarantaine d’années », se plait à rappeler Marc Bertrand, président de la Française REM. Et effectivement, la société de gestion est bien présente sur le segment des GFV[1] depuis 1979. Date de la constitution d’un premier groupement adossé au Château Belgrave[2]

Une expérience de plus de 40 ans dans les domaines viticoles… et les SCPI

Au fil du temps, elle a ainsi créé plus d’une vingtaine de GFV. Et gère actuellement une quarantaine de propriétés viticoles, regroupant près de 500 hectares. Soit une valeur patrimoniale d’environ 215 millions d’euros. La Française détient ainsi plusieurs domaines à Bordeaux et en Bourgogne. Mais aussi dans la vallée du Rhône et en Alsace. Elle est également propriétaire, depuis 2012, du château de Bellet, situé sur les hauteurs de Nice. Mais la Française REM, c’est aussi plus de quarante ans d’expérience dans la gestion des fonds immobiliers. A la fin du 3e trimestre 2019, elle affichait ainsi près de 8,3 Md€ d’encours sous gestion sur le seul créneau des SCPI. Et 19 Md€ pour l’ensemble de ses investissements en immobilier, fin 2018.

LF Les Grands Palais, la première SCPI viticole du marché

C’est donc forte de ces deux expertises historiques qu’elle lance aujourd’hui la 1ère SCPI viticole du marché. LF Les Grands Palais, c’est son nom, vise en effet la constitution d’un patrimoine foncier. Comme n’importe quelle SCPI. A la différence près qu’il s’agira exclusivement d’un patrimoine foncier agricole. Ce patrimoine sera composé de « différentes propriétés agricoles, détenues de manière directe ou indirecte, louées par bail rural à long terme -25 ans- à des exploitants », explique La Française REM. La société de gestion entend bien se diversifier sur plusieurs régions françaises. Bordeaux, bien sûr, mais aussi Bourgogne, vallée du Rhône, ou région champenoise. En ne ciblant que des appellations reconnues (AOP). Et les plus susceptibles de bénéficier d’une forte valorisation, en raison du phénomène de rareté qui caractérise les grands terroirs viticoles.

Rendre l’investissement viticole plus accessible

L’innovation, c’est que l’investissement viticole était jusqu’à présent un placement plutôt haut de gamme. Construit autour de fonds fermés, il était de ce fait réservé à un cercle restreint d’investisseurs. « Notre fierté, explique Marc Bertrand, est de rendre ce secteur d’investissement accessible au grand public ». LF Les Grands Palais est bien en effet, en termes de fonctionnement et juridiquement, une SCPI. C’est un fonds mutualisé, ouvert au public, permettant la revente de ses parts à -théoriquement- tout instant. Mais, compte tenu de la particularité du sous-jacent, l’horizon d’investissement recommandé s’avère toutefois plus long que celui d’une SCPI classique. « 20 ans », conseille La Française. Contre de 8 à 15 ans pour une SCPI traditionnelle. En termes de rendement, la donne n’est pas non plus la même. « Le patrimoine agricole à vocation viticole présente un rendement récurrent moindre par rapport à d’autres classes d’actifs immobiliers », prévient La Française.

Concilier placement et passion vinicole

La revalorisation du patrimoine détenu peut en revanche laisser espérer la concrétisation de substantielles plus-values. La société de gestion rappelle toutefois que LF Les Grands Palais ne s’adresse pas nécessairement à tous types d’investisseurs. Cette scpi viticole est un investissement de diversification, complémentaire à d’autres placements existants. Et qui motivera davantage ceux qui s’intéressent à l’univers viticole et œnologique. Car, cerise sur le gâteau, les futurs associés de LF Les Grands Palais se verront attribuer un avantage exclusif. En devenant membres du Club des Propriétaires de Grand Crus, ils bénéficieront en effet d’une « faculté d’achat de vin à un tarif préférentiel de différents domaines gérés par La Française Real Estate Managers ». Les amateurs apprécieront…

Frédéric Tixier

[1] Groupement Foncier Viticole
[2] AOC Haut-Médoc – Grand Cru Classé 1855


Lire aussi

700 M€ pour les SCPI de La Française

Grand Paris : est-il encore temps d’y investir ?


A propos de La Française REM(i)

La Française REM est la première société de gestion de Société Civile de Placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 30/06/2019, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners.

 (i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

SCPI Grand Paris

La Française REIM repositionne l’une de ses SCPI historiques sur le créneau du Grand Paris. LF Grand Paris Patrimoine, déjà investie à hauteur de près de 80% sur l’immobilier francilien, s’ouvrira aux souscriptions à compter du 7 septembre prochain. Prix de la part : 300 €.

« L’objectif de la SCPI LF Grand Paris Patrimoine est d’offrir un rendement immobilier lié au développement d’un patrimoine connecté au projet du Grand Paris qui pourrait bénéficier d’un fort potentiel de création de valeur dans les années à venir », explique La Française dans un communiqué publié le 3 septembre.

Repositionnement d’un produit existant

Plutôt que de créer ex-nihilo un nouveau véhicule pour se positionner sur ce créneau porteur, la société de gestion a préféré repositionner un produit existant, La Française Pierre, l’une de ses SCPI historiques. Ce véhicule, créé en 1999, a donc été renommé LF Grand Paris Patrimoine par une décision prise lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 28 juin dernier. Sa politique d’investissement a également été modifiée, dans l’objectif de ramener, d’ici au 31 décembre 2021, à 10% au maximum la part de son patrimoine situé en régions. Au 30 juin dernier, l’ex-La Française Pierre était en effet positionnée à hauteur de 76,65% en Ile-de-France, dont 22,19% sur Paris intra-muros.

Focus sur le Grand Paris

Cette opération de « transformation », à l’instar de celle menée en début d’année par Perial sur sa SCPI PF1 -devenue depuis lors PF Grand Paris– , permet de proposer aux nouveaux souscripteurs d’entrer dans un véhicule déjà fortement investi. Au 30 juin dernier, la SCPI de la Française affichait une capitalisation de 770 M€, et un patrimoine très majoritairement placé en immeubles de bureaux (95,90%). La nouvelle stratégie d’investissement visera également, outre le recentrage géographique, à rééquilibrer la répartition sectorielle. Bureaux et commerces devraient représenter, à terme, au moins 75% de l’actif, les locaux logistiques, hôteliers et résidences services gérées, « au plus 25% ». Pour mener à bien cette stratégie, La Française rappelle qu’elle possède une réelle expertise du panorama immobilier en Ile-de-France, avec un patrimoine sous gestion de plus 500 bureaux et commerces en région parisienne.

Ouverture des souscriptions le 7 septembre

« C’est un marché que nous connaissons bien, et où La Française est très bien positionnée », explique ainsi Marc Bertrand, président de la Française Real Estate Managers, en ajoutant : « nous avons nos propres convictions sur les secteurs géographiques ou les typologies d’actifs à privilégier pour bénéficier au mieux du développement du projet Grand Paris ». LF Grand Paris Patrimoine sera ouverte aux souscriptions à compter du 7 septembre prochain. Le prix de la part -qui a été divisé par 282 lors de l’opération de transformation- est fixé à 300 €, avec un minimum de souscription de 10 parts pour les nouveaux associés. La SCPI, depuis la dernière AGE, est autorisée à s’endetter jusqu’à 35% de la valeur d’acquisition de ses actifs (contre 20% auparavant). Le délai de jouissance des parts est de 1 mois.

Frédéric Tixier


A propos de la Française GREIM(i)

Les activités immobilières de La Française sont regroupées sous la marque La Française Global Real Estate Investment Managers (GREIM). Cette marque regroupe La Française REM, La Française Real Estate Partners et La Française Real Estate Partners International. La Française REM est la première société de gestion de Société Civile de Placement immobilier en France en termes de capitalisation (au 31/12/2017, IEIF). Spécialiste de l’investissement et de la gestion pour compte de tiers, elle est présente sur l’ensemble des marchés immobiliers français. Elle développe également une offre de gestion de mandats immobiliers dédiés aux institutionnels sur des stratégies d’investissement Core/Core + mais aussi Value Added et Opportunistes au sein de La Française Real Estate Partners. La Française Real Estate Partners International fournit des services complets de gestion d‘investissement, aussi bien pour les placements immobiliers directs qu’indirects, à une vaste clientèle internationale en Europe, au Royaume-Uni et en Asie. Elle est implantée à Londres, Francfort, et Séoul. La plateforme est un spécialiste reconnu des stratégies d’investissement immobilier Core/Core + en Europe. La Française GREIM dispose de 17 milliards d’euros d’actifs sous gestion (au 30/06/2018) et offre une gamme complète de solutions immobilières sur mesure aux investisseurs du monde entier.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société