Articles

Coronavirus : ce que disent les sociétés de gestion de SCPI et d’OPCI

Depuis le début de la crise, et la période de confinement, les sociétés de gestion de SCPI et d’OPCI se sont organisées pour maintenir l’activité. La grande majorité d’entre elles ont adressé des messages à leurs clients. Liste (presque) exhaustive de leurs communications disponibles en ligne…   

Organisés pour poursuivre la gestion des actifs immobiliers

C’est clair, les gestionnaires de SCPI et d’OPCI se sont organisés pour poursuivre la gestion de leurs actifs immobiliers, dans le contexte de confinement que l’on sait. Une grande partie d’entre eux s’appuie sur les Plans de Continuité de l’Activité préalablement établis. Tous se déclarent opérationnels. A ce message destiné à rassurer leurs clients, certains gestionnaires ajoutent de l’analyse. Ou la mise en œuvre de décisions spécifiques. Quelques-uns ont déjà, par exemple, décidé de différer le paiement des loyers de leurs locataires. D’autres rappellent l’exposition de leurs produits aux différents secteurs de l’immobilier. Et les niveaux de risques qui y sont attachés. D’autres, enfin, essayent d’estimer les conséquences globales de la crise sanitaire en cours sur l’ensemble des marchés immobiliers.

Pierrepapier.fr a recensé toutes les communications publiques disponibles à ce jour. Soit sur les sites des sociétés de gestion. Soit sur leurs profils LinkedIn. D’autres communications ont pu être envoyées directement aux clients, sans que nous en ayons eu connaissance. D’autres informations sont ou seront disponibles sur le site de l’association des gestionnaires d’actifs immobiliers (ASPIM). Voici donc :

  • la liste de ces communiqués ou messages, et le lien permettant d’y accéder, présentée sous forme de tableau
  • un bref verbatim, extrait de ces communications, pour chacune des sociétés de gestion référencées

AEW-Ciloger

« Dans l’immédiat, AEW Ciloger se veut pragmatique et à l’écoute des demandes d’accompagnement des locataires, notamment des commerçants. L’immobilier semble durablement à l’abri d’une remontée des taux, ce qui le rend toujours attractif. Les acteurs de l’immobilier semblent d’ailleurs s’attacher actuellement à mener à leur terme les transactions en cours, sans renégociation de prix ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Advenis REIM

« Compte tenu du contexte épidémique exceptionnel et des dernières informations gouvernementales, nous tenions à vous informer des mesures mises en place pour limiter la propagation du virus et son impact.

La santé et la sécurité de l’ensemble des collaborateurs d’Advenis Real Estate Investment Management étant au cœur de nos préoccupations, des dispositions ont été prises pour leur permettre de maintenir la meilleure qualité de service, et répondre à vos besoins à distance. Afin d’assurer la continuité de nos activités et pour vous accompagner au mieux, nos équipes restent donc connectées ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Alderan

« Toute l’équipe d’Alderan tient à vous informer sur la façon dont elle gère les conséquences de la crise sanitaire que la France rencontre actuelle. Les équipes restent mobilisées et joignables par téléphone ou par mail pour toute question »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Amundi Immobilier

« L’évolution de l’épidémie du Coronavirus (COVID-19) a conduit Amundi à adopter des mesures pour se conformer aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé et des autorités sanitaires des différents pays concernés. Elle a ainsi enclenché ses procédures, en lignes avec celles du groupe Crédit Agricole (actionnaire majoritaire d’Amundi), visant à limiter la propagation du virus et protéger la santé et la sécurité de la population, et celles assurant la poursuite de ses activités en cas d’épidémie. Amundi a par ailleurs pris toutes les dispositions pour assurer la continuité des activités et services rendus à ses clients ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Atland-Voisin

« Dans ce contexte particulier, nous vous informons que notre entreprise a pris les mesures organisationnelles adéquates pour poursuivre ses activités. Ces mesures sont guidées par plusieurs impératifs : garantir la sécurité de nos équipes, assurer la continuité du service vis-à-vis de tous nos clients (épargnants et locataires), et contribuer à l’effort collectif. La gestion des risques fait partie intégrante de notre métier d’investisseur et de notre exercice quotidien de pilotage de la performance des SCPI. La connaissance que nous avons de notre patrimoine nous permet d’identifier les enjeux, secteur par secteur, ville par ville, immeuble par immeuble, locataire par locataire. Une cellule de crise est en place pour le suivi des relations avec ces derniers, en fonction de leur situation particulière et de leur exposition au contexte actuelle».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Atream

« Atream et ses équipes sont mobilisés. Dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons, Atream a mis en place son Plan de Continuité d’Activité permettant de protéger ses collaborateurs et de suivre les recommandations gouvernementales dont nous sommes solidaires, afin de limiter la propagation du virus Covid-19. Atream fermé hier ses bureaux mais demeure évidemment en mesure d’assurer ses missions auprès de vous comme à l’habitude. Vos demandes seront traitées avec diligence ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

BNP Paribas REIM

« Au regard de la situation engendrée par la propagation du coronavirus (COVID-19), BNP Paribas REIM a pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être de ses collaborateurs, clients et fournisseurs. Nous avons immédiatement mis en œuvre un plan d’actions destiné à assurer la continuité de nos services auprès de nos clients et partenaires ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Cleaveland (groupe Edmond de Rothschild)

« Nous souhaitons vous informer des mesures prises par le Groupe Edmond de Rothschild dans le contexte d’épidémie de COVID-19. La priorité de notre Groupe est d’assurer la protection de la santé de nos collaborateurs, clients et partenaires commerciaux, tout en assurant la poursuite de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Corum

« En raison de la crise sanitaire qui affecte l’Europe et pour la première fois depuis 9 ans, nous aurons des difficultés cette année à tenir tous nos objectifs. Pour autant vous pouvez compter sur notre engagement et notre mobilisation pour défendre votre épargne sur le long terme. Aujourd’hui nous faisons face à une situation exceptionnelle et vivons une crise majeure. Il faut continuer à penser long terme, donc au-delà de cette crise. Nous allons par conséquent aider les locataires les plus touchés par cette crise, en différant le paiement de leurs loyers ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Fiducial Gérance

« Au regard de la situation exceptionnelle et des annonces faites par le gouvernement, nous tenions à partager avec vous les mesures de précaution, de prévention et d’organisation mises en place par le groupe Fiducial et plus particulièrement Fiducial Gérance. L’objectif est de vous garantir la meilleure qualité de service et d’assurer la sécurité de nos collaborateurs. Pour assurer la continuité de nos services, nos équipes sont organisées pour être en mesure de travailler à distance ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncia Pierre Gestion

« La situation d’urgence à laquelle nous sommes aujourd’hui tous confrontés nous oblige à prendre des mesures exceptionnelles. Afin de faire face à la propagation du coronavirus, et dans le respect des annonces du gouvernement, nous avons tous et toutes la responsabilité de nous protéger collectivement. Nos préoccupations en tant que professionnels se concentrent bien évidemment sur la sécurité, celle de nos clients, de nos partenaires et bien sûr de nos équipes mais également sur la continuité de nos activités et de nos services. Nous restons tous concentrés sur la gestion de nos cinq SCPI ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncière Magellan

« Face à la pandémie qui nous touche, Foncière Magellan est plus que jamais engagée et mobilisée pour vous offrir un service de qualité, tout en garantissant la sécurité de ses collaborateurs. Nous entrons dans une phase où le recours au télétravail va être favorisé et généralisé. Notre système d’information nous permet de travailler à distance. Et nous disposons d’outils digitaux pour organiser des réunions en visioconférence. Vos interlocuteurs habituels restent donc opérationnels et à vos côtés pour assurer la continuité des opérations en cours. Vous pouvez les joindre par mail et sur leurs téléphones portables. Toutes les mesures prises résultent de la mise-en-œuvre de notre plan interne de continuité d’activité déjà existant. L’agilité fait partie de notre ADN depuis toujours et nous relèverons à nouveau ce défi ! »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncières et Territoires

« Dans cette situation exceptionnelle, nos équipes restent mobilisées pour maintenir leur réactivité dans leurs échanges avec leurs interlocuteurs. L’ensemble des demandes seront traitées avec diligence et dans les meilleurs délais ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

HSBC REIM

« Dans les circonstances actuelles du Coronavirus, à titre exceptionnel et jusqu’à publication d’une information contraire, nous vous recommandons de prendre contact avec HSBC REIM (France) par mail pour toute demande concernant vos parts de SCPI. Nous vous recommandons également d’envoyer toute demande de retrait complète par scan préalablement ou concomitamment à l’envoi par courrier ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Immovalor Gestion

« Au regard du contexte sanitaire actuel et de récentes consignes du gouvernement, Immovalor Gestion s’adapte et se mobilise pour assurer la continuité de service et répondre à vos sollicitations ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Intergestion

« La situation exceptionnelle que nous vivons est sans précédent. C’est pourquoi nous souhaitons vous apporter toutes les informations de nature à répondre aux questions que vous vous posez sur les répercussions qui pourraient concerner la SCPI Cristal Rente. En premier lieu, nous avons dès lundi mis en œuvre le plan de continuité de l’activité de la Société de gestion de portefeuille afin d’assurer la pérennité de son fonctionnement durant la période de confinement de la population. L’ensemble des services fonctionnels et opérationnels de la Société est activé au moyen du télétravail. Tous les collaborateurs à leur domicile sont équipés de leur ordinateur de bureau permettant l’accès aux outils et logiciels nécessaires à la poursuite de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Kyaneos AM

« Dans les circonstances actuelles, nous tenons à vous assurer que les équipes de Kyaneos AM sont mobilisées pour vous fournir la meilleure qualité de service. Nous avons pris les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de tous et assurer la continuité de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

La Française REIM

« Les équipes de la Française sont opérationnelles. Disposant du socle technologique et humain pour rester opérationnel et adaptable, La Française a graduellement augmenté son niveau de précautions sanitaires en encourageant le travail à distance et réduisant drastiquement les déplacements. Ce fonctionnement distant nécessite d’adapter certaines habitudes de travail. Mais l’ensemble des fonctions de gestion des SCPI et OPCI est assuré de manière normale et sécurisée. Quel impact aura cette épidémie sur l’immobilier et notamment sur les fonds gérés par La Française ? Le fonctionnement proprement dit des fonds n’est pas impacté par cette crise. La comptabilité, la distribution trimestrielle, la fiscalité annuelle, les assemblées générales… tous ces processus vont se poursuivre de manière quasi normale ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Norma Capital

« Depuis une quinzaine de jours, Norma Capital avait anticipé les mesures édictées par le gouvernement, notamment en complétant le parc d’ordinateurs portables, qui permet à 85% des salariés d’avoir accès de chez eux à leurs courriers électroniques et à l’ensemble des éléments nécessaires à la réalisation de leurs tâches.  Une attention particulière a été apportée à la gestion de l’existant. Les fonctions essentielles sont assurées, de la direction commerciale à la direction immobilière ».

Accéder à l’ensemble du communiqué Fair Invest

Accéder à l’ensemble du communiqué Vendôme Régions

Novaxia Investissement

« La crise sanitaire que nous traversons nous amène à adapter notre organisation. Dès vendredi 13 mars, nous avons mis en place des mesures permettant de préserver la santé des collaborateurs, et celle de nos compatriotes. En limitant les contacts au strict nécessaire, chacun d’entre nous participe au combat qui se mène contre le virus Covid-19. Vous nous avez confié votre épargne, nous serons à la hauteur de votre confiance ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Paref Gestion

« Suite aux mesures de confinement récemment annoncées par le Président de la République, la Direction du Groupe Paref a pris les mesures nécessaires afin d’assurer, pour nos associés, comme pour nos partenaires, un suivi optimal dans la poursuite de nos activités. L’ensemble des collaborateurs du Groupe (sur nos implantations de France, de Suisse et d’Italie) travaillent désormais depuis leur domicile. Tous sont équipés du matériel informatique adéquat et des accès téléphoniques et digitaux (Plateforme et accès à distance) permettant d’assurer la continuité de notre activité dans les meilleures conditions. Enfin nous organisons quotidiennement un comité de suivi de l’activité. La proximité avec nos locataires et l’adaptabilité de notre politique de gestion, avec prudence et discernement, sont plus que jamais de circonstance en cette période mouvementée ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Perial Asset Management

« Perial AM s’adapte pour assurer la continuité de service. Dans ce contexte exceptionnel, nous souhaitons vous donner quelques précisions sur la façon dont nos équipes s’organisent et adaptent leurs modes de travail. Notre objectif consiste à assurer la continuité de nos activités pour tous nos clients. Ainsi, des dispositions ont été prises pour permettre aux collaborateurs de Perial Asset Management en télétravail de pouvoir assurer un service identique ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Primonial REIM

« Le Groupe Primonial a élaboré, depuis plusieurs années, un solide plan de continuité des activités, en vue de faire face à une situation exceptionnelle comme celle-ci et adapter en conséquence ses moyens financiers, techniques et humains permettant d’assurer la continuité de ses missions ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Accéder à la note de conjoncture Covid-19

Sofidy

« Compte-tenu du contexte d’épidémie en cours (COVID-19) et des mesures de prévention prises par le gouvernement français, nous vous informons que SOFIDY a enclenché un dispositif de continuité d’activité, afin de garantir la poursuite de nos activités au quotidien et de nous conformer aux recommandations des autorités sanitaires. Les fonctions de gestion opérationnelle de SOFIDY se sont organisées pour fonctionner à distance de manière optimale, et la très grande majorité de nos équipes est dorénavant en télétravail. Parallèlement, la société de gestion a activé des procédures internes de travail collaboratif et de communication pour vous assurer un maintien qualitatif de nos relations ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Sogenial Immobilier

« Comme vous le savez, nous avons toutes et tous la responsabilité de nous protéger collectivement. Les équipes de Sogenial Immobilier n’échappent pas à cette règle. Par conséquent, nous avons activé dès le week-end dernier notre Plan de Continuité d’Activité pour l’ensemble de nos équipes. Sachez que nous avons à cœur de maintenir le service, nous nous sommes mobilisés et organisés en amont pour que l’ensemble de nos collaborateurs soient disponibles en télétravail et aient accès à l’ensemble des ressources habituelles de l’entreprise permettant une continuité de gestion de nos activités et de vos dossiers. Nous restons en contact permanent avec nos locataires, nos banques et nos partenaires afin de suivre la situation en temps réel et être en mesure d’adopter des solutions pragmatiques aux différentes demandes »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Frédéric Tixier


Lire aussi

« Suspension des loyers » : quel impact pour les SCPI ?

Coronavirus : comment réagissent les acteurs de l’immobilier, leurs clients, leurs fournisseurs ?

 

Pour toute souscription effectuée avant le 27 décembre prochain, Inter Gestion, le gestionnaire de cette SCPI spécialiste des murs de commerce, rembourse 1% du total de l’investissement réalisé, frais inclus… Un versement qui représente près de deux mois et demi du dividende prévisionnel 2018.

Discount sur la SCPI Cristal Rente… Inter Gestion, son gestionnaire, propose aux investisseurs qui auront souscrit des parts de cette SCPI dédiée aux murs de commerce entre le 5 et le 27 décembre prochains, et à condition que les fonds soient encaissés avant la fin de l’année, de leur rembourser 1% du montant de leur souscription.

Pour compenser le délai de jouissance

Le remboursement sera quant à lui effectué le 25 janvier 2019. Pour l’achat de deux parts de Cristal Rente (minimum de souscription pour les nouveaux associés), soit un investissement, frais inclus¹, de 2 376 €, le souscripteur touchera donc 23,7 €. Un montant qui correspond à un peu moins de deux mois et demi de distribution, sur la base du dernier dividende trimestriel (14,88 €), et permettra au nouvel associé de bénéficier, en pratique, d’un délai de jouissance raccourci. Ce dernier est en effet fixé au « 1er jour du sixième mois suivant le mois de souscription au cours duquel les fonds ont été encaissés » : les parts souscrites en décembre ne donneront donc droit à distribution qu’à compter de juillet 2019. Grâce à ce remboursement exceptionnel, en revanche, tout se passera comme si les premiers dividendes avaient été versés dès mai 2019…

Cap des 100 M€ de capitalisation franchi

Rappelons que Cristal Rente, qui ambitionnait en début d’année de franchir le cap des 100 M€ de capitalisation, a atteint son objectif. Fin septembre, elle affichait un encours sous gestion de plus de 107 M€, ayant encore gagné 177 associés depuis juillet dernier, date à laquelle elle avait procédé à la revalorisation du prix de sa part (+2,7%, à 1 080 €). Sur l’ensemble de l’année en cours, la SCPI a collecté plus de 35 M€, ce qui lui a permis de poursuivre des investissements déjà conséquents au premier semestre. Au 3trimestre, Cristal Rente a notamment accentué sa politique de diversification sectorielle, en ajoutant 8 sites de l’enseigne Jardiland à son portefeuille, un type d’actifs sur lequel elle avait déjà investi en février dernier. A côté de cet investissement de 14,3 M€, Cristal Rente s’est également portée acquéreur des murs d’une enseigne Point P, à Vesoul, pour 2 M€, et d’un portefeuille de murs de pied d’immeuble en VEFA à Nogent-sur-Marne (pour 7,4 M€), prochainement occupés par « un commerce alimentaire Bio C’ Bon, une grande brasserie, une crèche de 35 berceaux du groupe Crèches de France et une activité médicale ».

Indicateurs au vert

Cette forte croissance – Cristal Rente ne « pesait » que 23 M€ de capitalisation fin 2015 – se fait toujours sans impact notable sur les indicateurs de gestion. Fin septembre, le taux d’occupation financier s’affichait toujours à plus de 98%, et la SCPI va sans doute distribuer un dividende net en progression, une nouvelle fois, par rapport à l’exercice précédent. Les trois acomptes versés en 2018 représentaient 45,35 € par part fin septembre, soit un taux de distribution trimestriel moyen d’un peu plus de 15 €. Pour faire moins bien que l’an dernier (57,92 €), exercice au cours duquel la SCPI avait offert un rendement de 5,07%, il faudrait que Cristal Rente verse un dernier acompte inférieur à 12,57 €. C’est peu probable…

Frédéric Tixier


A propos d’Inter Gestion(i)

Inter Gestion est une société de gestion de SCPI (société civile de placement immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscal (Malraux, Robien, Scellier, déficit foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de gestion de portefeuille en février 2012.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Les frais de souscription de Cristal Rente sont dégressifs en fonction du montant souscrit. Pour une souscription de moins de 50 parts, le prix de souscription est en réalité de 1 188 € (le prix de la part, 1 080 €, plus 10% de frais).

Les parts de la SCPI spécialiste des murs de commerce d’Inter Gestion seront revalorisées de 2,7% le 25 juillet prochain. Le prix de souscription, inchangé depuis le 1erjuillet 2016, passe ainsi de 1 056 € à 1 080 €. Cristal Rente affichait un rendement de 5,07% en 2017.

Après avoir triplé son capital social, Cristal Rente augmente son prix de souscription. Celui-ci, qui n’avait pas été revalorisé depuis le 1erjuillet 2016, passera de 1 056 € à 1 080 € le 25 juillet prochain, soit une hausse de 2,7%.

Toujours en deçà de la valeur de reconstitution

Conformément à sa politique prudentielle de fixation de son prix de souscription, la nouvelle valeur des parts reste en deçà de sa valeur de reconstitution. A fin 2017, cette dernière s’établissait à 1 116,04 €, contre 1 106,28 € à fin 2016. Le nouveau prix de souscription (1 080 €) s’établit donc à 96,77% de la valeur de reconstitution, un niveau toutefois plus proche de la limite supérieure autorisée qu’auparavant (95,46%).

Frais de souscription dégressifs

Pour mémoire, Cristal Rente applique des frais de souscriptions dégressifs (de 10% à 7%, toutes taxes incluses) en plus du prix de souscription. Le prix total de la part évoluera donc à compter du 25 juillet dans une fourchette comprise entre 1 188 € (moins de 50 parts souscrites) et 1 155,60 € (plus de 1 000 parts souscrites). Le minimum de souscription est de deux parts pour tout nouvel associé. Rappelons que la SCPI affiche des indicateurs largement positifs (taux d’occupation financier supérieur à 97%, taux de rendement interne des investissements sur 5 ans supérieur à 6%), qui lui ont permis de verser un dividende au 1ertrimestre de 14,73€ par part, un montant supérieur au niveau du dividende trimestriel moyen 2017 (14,48€).

Frédéric Tixier


A propos d’Inter Gestion(i)
Inter Gestion est une société de gestion de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscal (Malraux, Robien, Scellier, déficit foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de gestion de portefeuille en février 2012.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI spécialiste des murs de commerce d’Inter Gestion, qui vise le cap des 100 M€ de capitalisation en 2018, vient de relever son capital maximum statutaire à 300 M€. Cristal Rente, désormais ouverte à la zone euro, a déjà collecté 13 M€ sur les trois premiers mois de l’année, deux fois plus que sur le 1ertrimestre 2017.

Le cap est fixé : depuis plusieurs mois, Inter Gestion, la société gestionnaire de la SCPI Cristal Rente, s’est engagée à en accélérer la croissance.

Triplement du capital social

Une nouvelle étape vient d’être franchie pour atteindre cet objectif. Les associés de la SCPI ont accepté en mai dernier de relever le capital social de Cristal Rente, le portant de 100 M€ à 300 M€. Une modification indispensable pour poursuivre le développement de la collecte, atteindre les 100 M€ de capitalisation à fin 2018, et le seuil des 300 M€ à l’horizon 2020. La SCPI aligne déjà une belle croissance de ses encours, qui ont progressé de près de 30 M€ en 2017, et de 13 M€ supplémentaires au cours du 1ertrimestre 2018, deux fois plus que sur les 3 premiers mois de l’année précédente. En poursuivant sur le même rythme, Cristal Rente, qui affichait une capitalisation de 85 M€ finmars, pourrait donc franchir le seuil des 100 M€ au début du second semestre 2018.

Poursuite des acquisitions

La SCPI s’est déjà organisée pour investir les nouveaux flux de souscriptions attendus. En février, elle s’est portée acquéreur d’un portefeuille de magasins exploités par l’enseigne Jardiland pour un montant global de 24 M€,sa plus grosse opération à ce jour. Elle a également acquis, en Ile-de-France, un premier actif dans le secteur des grandes enseignes de la restauration (pour 2 M€), en phase avec sa nouvelle stratégie de diversification « à d’autres typologies d’activités proches de la vie des familles ». D’autres acquisitions sont en cours de négociation, et devraient se concrétiser prochainement, tout comme l’ouverture internationale, depuis l’élargissement de son champ d’investissement à la zone euro.

Modernisation

Cristal Rente annonce également s’être engagée dans un chantier de digitalisation, qui devrait prochainement permettre la souscription des parts en ligne avec signature électronique. Tous ces changements ne semblent pas avoir impactéla qualité de la gestion. Finmars, la SCPI affichait toujours un taux d’occupation financier supérieur à 97%, et un taux de rendement interne de ses investissements sur 5 ans supérieur à 6%. Des indicateurs qui lui ont permis de verser un dividende au 1ertrimestre de 14,73€ par part, un montant supérieur au niveau du dividende trimestriel moyen 2017 (14,48€).

Frédéric Tixier


A propos d’Inter Gestion
Inter Gestion est une société de gestion de SCPI (société civile de placement immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscal (Malraux, Robien, Scellier, déficit foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de gestion de portefeuille en février 2012.

 

La SCPI spécialiste des murs de commerce d’Inter Gestion vise le cap des 100 M€ de capitalisation en 2018. Elle vient de procéder à l’acquisition d’un portefeuille de magasins exploités par l’enseigne Jardiland, pour 24 M€. La SCPI affiche un taux de rendement de 5,07% en 2017.

Cristal Rente, la seule SCPI de rendement gérée par Inter Gestion, qui affichait il y a de cela quelques mois d’ambitieux objectifs (100 M€ de capitalisation en 2018, 300 M€ à l’horizon 2020), déroule son programme d’investissement.

Importante acquisition – Elle vient de finaliser l’acquisition, comme annoncé dans son dernier bulletin trimestriel, d’un portefeuille de magasins exploités par l’enseigne Jardiland, cédé par Foncière des Murs (désormais filiale de Foncière des Régions). Cristal Rente précise dans son communiqué que « l’enseigne Jardiland, actuellement présente sur 192 points de vente en France, est en passe de rejoindre le groupe InVivo qui, avec Gamm Vert et Delbard, devrait constituer un géant de la jardinerie de taille européenne ». La transaction, d’un montant de 24 M€ acte en main, est particulièrement importante pour la SCPI qui réalise ainsi, en une seule opération, plus du double du montant total des acquisitions signées en 2017 (10 M€).

Diversification – Elle marque aussi la volonté de Cristal Rente de poursuivre sa stratégie de diversification sectorielle. La SCPI occupe en effet un créneau bien spécifique : spécialiste des murs de commerce, mais également investie en actifs complémentaires tels que parkings (3,06%), résidences gérées (1,2%), crèches, locaux d’activités, ou entrepôts (7,34%), elle privilégie les implantations provinciales exploitées par de grandes enseignes nationales. Outre la distribution alimentaire, le bricolage et donc la jardinerie, segments sur lesquels elle est déjà présente, elle envisage d’étendre son champ d’action aux grandes chaînes nationales de restauration. Cristal Rente, qui ne détenait fin 2017 aucun actif hors de France – et à 95,59% située en province -, a également l’intention de s’ouvrir à l’international. Une stratégie validée par les associés lors de la dernière assemblée générale, et qui justifie d’autant plus l’objectif d’un triplement de la capitalisation de la SCPI d’ici 3 ans, l’augmentation des capitaux sous gestion lui permettant d’accéder plus aisément – et dans des conditions de diversification des risques adéquates – à des actifs d’une taille supérieure à ceux qu’elle détient aujourd’hui.

Collecte en progression – La SCPI avait réussi à doubler de taille entre 2015 et 2016, passant de 23,5 M€ à 46,2 M€. La collecte engrangée en 2017, qui s’est d’ailleurs accélérée au dernier trimestre (6,9 M€, sur un total annuel de 26,2 M€), lui permet d’afficher une progression de plus de 60% de sa capitalisation (73,4 M€ à fin 2017). Et d’espérer effectivement franchir le cap des 100 M€ au cours de l’exercice 2018. Pour doper sa collecte, Cristal Rente ne manque pas d’arguments : une gestion locative de qualité – avec un taux d’occupation financier en quasi constante amélioration, et actuellement aux alentours de 98% -, un rythme d’investissement en phase avec la collecte, et un rendement brut sur actifs investis assez élevé (supérieur à 7%), du fait de ses implantations provinciales. Des critères qui lui permettent de maintenir un haut niveau de distribution (5,07% en 2017), en progression par rapport à 2016 (5,03%), ce qui est assez exceptionnel à l’échelle du marché. Le prix de la part, revalorisé en juillet dernier de 1,54% (1 056 €), équivaut à 95,5% de la valeur de réalisation à fin 2017.

Frédéric Tixier

A propos d’Inter Gestion(i)
Inter Gestion est une société de gestion de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscal (Malraux, Robien, Scellier, déficit foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de gestion de portefeuille en février 2012.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

cc-mercialysLa SCPI de rendement diversifié de la gamme d’Inter Gestion consulte ses associés par correspondance. La société propose une augmentation significative du capital social statutaire -qui passerait à 100 M€- et une nouvelle règle de calcul du délai de jouissance des parts. La consultation débute ce 27 avril. A défaut de quorum, une nouvelle assemblée générale extraordinaire par correspondance est programmée pour le 23 mai prochain.

Cristal Rente, une SCPI diversifiée spécialiste des murs de commerce, également investie en actifs complémentaires tels que parkings, résidences gérées, crèches, locaux d’activités, ou entrepôts, consulte ses associés par correspondance. Deux points notamment figurent à l’ordre du jour de cette assemblée générale extraordinaire par correspondance : l’augmentation du capital social statutaire ; et une nouvelle règle de calcul du délai de jouissance des parts.

Augmentation du capital social statutaire – La société envisage en effet de porter le capital social statutaire à cent millions et huit cents euros, contre 30 915 000 € actuellement. Rappelons que les SCPI à capital variable, comme Cristal Rente, sont en permanence ouvertes aux nouvelles souscriptions, le niveau du capital s’ajustant aux entrées/sorties des nouveaux et anciens actionnaires. Cette variabilité du capital est toutefois encadrée par un capital plancher et un capital plafond, fixés par les statuts. Lorsque ce capital statutaire maximum est atteint, la SCPI est alors fermée à la souscription. Pour éviter cette fermeture, une décision de l’assemblée générale permet de relever le plafond et donc d’accueillir de nouveaux actionnaires. Cristal Rente, qui a beaucoup collecté l’an dernier (plus de 5 M€ en 2015, soit environ 20% de sa capitalisation à fin 2015), prend donc les devants en proposant un relèvement de son capital social statutaire.

Délai de jouissance porté à 6 mois – Plus étonnante est en revanche la proposition de modifier la règle de calcul du délai de jouissance des parts. La deuxième résolution soumise à l’approbation des associés vise en effet à fixer la date d’entrée en jouissance des parts « au 1er jour du sixième mois suivant le mois de souscription au cours duquel les fonds ont été encaissés ». Moins avantageuse pour les nouveaux associés que la règle actuelle, elle est en revanche plus simple à appréhender. Les statuts de Cristal Rente prévoient en effet déjà que la date de jouissance des parts soit fixée en fonction de la date d’encaissement des fonds correspondant, et non en fonction de la date de signature du bulletin de souscription. Mais le calcul actuel de la date de jouissance n’est guère intuitif : « lorsque l’encaissement intervient dans la deuxième quinzaine ou la première quinzaine de deux mois consécutifs, la date de jouissance prend effet au premier jour du troisième mois suivant », précisent en effet les statuts actuels. Si la nouvelle règle de calcul est adoptée, elle sera effective à compter du 1er juillet 2016.

cristal-rente

 

A propos d’Inter Gestion(i)
Inter Gestion est une Société de gestion de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscale (Malraux, Robien, Scellier, Déficit Foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de Gestion de Portefeuille en février 2012.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Cette SCPI de rendement diversifié, la seule dans cette catégorie au sein de la gamme d’Inter Gestion, est l’une des rares à afficher un taux de distribution 2015 en hausse par rapport à 2014 (+0,10%). Dotée d’un patrimoine d’une quinzaine d’immeubles, Cristal Rente disposait à fin 2015 d’une capacité d’investissement de près de 5 M€, soit environ 20% de sa capitalisation. Elle vient de procéder à 3 acquisitions pour un montant global de 7 à 8 M€.

Lancée en avril 2011, Cristal Rente avait innové en proposant des frais de souscriptions dégressifs. Il s’agissait en outre pour Inter Gestion d’un premier pas dans l’immobilier purement commercial, cette société de gestion du groupe Promogere étant jusqu’alors essentiellement impliquée dans la réhabilitation immobilière en Malraux et en déficit foncier, qui constitue d’ailleurs toujours une part importante de ses actifs sous gestion (gamme Pierre Investissement et Grand Paris Pierre).

Murs de commerces et résidentiel dynamique – Cristal Rente privilégie les thématiques des murs de commerce -principalement les grandes enseignes alimentaires, mais aussi les activités liés aux travaux et à l’aménagement de la maison, telles que le bricolage ou la jardinerie -, tout en s’intéressant à toute une série d’actifs complémentaires tels que parkings, résidences gérées, crèches, locaux d’activités, ou entrepôts. Au 31 décembre 2015, elle détenait une quinzaine de sites, dont plus de la moitié d’une valeur unitaire supérieure à 2 M€, tous intégralement loués. Le taux d’impayé est également particulièrement faible, puisque seul un locataire (enseigne Celio, à Amneville, en Moselle) présentait un défaut de paiement ayant entrainé une procédure contentieuse.

Plus de 5 M€ de souscriptions nettes en 2015 – Ces excellents ratio financiers auront contribué à alimenter les souscriptions, Cristal Rente ayant collecté plus de 5 M€ en 2015, soit environ 20% de sa capitalisation à fin 2015 (23,5 M€). Après avoir procédé à deux acquisitions l’an dernier (un Leader Price et un Bricorama), la SCPI se retrouvait début 2016 avec une capacité d’investissement de l’ordre de 5 M€, et disait étudier l’acquisitions « d’actifs de la grande distribution alimentaire et du jardinage pour le 1er semestre 2016 ».

Trois acquisitions en cours de finalisation – Ce serait désormais chose faite : la société est en train de finaliser l’acquisition d’un magasin Lidl à Caluire, près de Lyon, et de deux magasins Jardiland, le tout pour un montant de l’ordre de « 7 à 8 M€ », précise Hugues Bailly, Directeur de la Recherche Foncière d’Inter Gestion. Le taux de rentabilité acte en main n’est pas communiqué.

En 2015, Cristal Rente a procédé à la distribution d’un dividende de 58,25 €, soit un taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) de 5,27%[1], très légèrement inférieur à celui constaté en 2014 (5,17%), mais surtout très au-delà du taux moyen de distribution constaté en 2015 (4,85%). Inter Gestion précise que 8% du résultat (le résultat annuel par part est d’environ 63,65 €) a été affecté au report à nouveau.

cristal-rente

A propos d’Inter Gestion(i)
Inter Gestion est une Société de gestion de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) créée en 1990. La société gère actuellement des SCPI de type fiscale (Malraux, Robien, Scellier, Déficit Foncier) et de rendement. Acteur reconnu, la société s’est toujours démarquée par sa gestion prudente et son sens de l’innovation afin de capter la performance des marchés de niche. Inter Gestion a obtenu le statut de société de Gestion de Portefeuille en février 2012.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Source : IEIF