Articles

Foncia Pierre Gestion devient Aestiam

Nouvelle étape dans la transformation de Foncia Pierre Gestion. Le gestionnaire d’actifs immobiliers aux plus de 30 ans d’expérience, désormais détenu par BlackFin Capital Partners, change de nom à compter du 8 juin prochain. Certaines de ses SCPI sont également renommées.

C’est la troisième étape du repositionnement de Foncia Pierre Gestion. L’ex-filiale du groupe Foncia, passée dans le giron du fonds BlackFin Capital Partners en début d’année, s’est d’abord dotée d’une nouvelle direction générale. Elle va prochainement changer de nom.

Un nouveau dirigeant à compter du 1er juillet

La société de gestion a annoncé en avril dernier la nomination d’Alexandre Claudet au poste de directeur général délégué. Ce dernier, qui a participé au redéploiement de la société Voisin aux côtés de Jean-Christophe Antoine, devrait prendre la direction générale et la présidence de Foncia Pierre Gestion à compter du 1er juillet prochain. Il remplacera donc Danièle François-Brazier, précédemment à la tête de cette société qu’elle a fortement contribué à développer. Une nouvelle équipe est de fait en train de se constituer. Le 12 mai, c’est Bruno Pauly qui rejoignait la structure, en qualité de directeur du développement. Il était auparavant directeur Vie Gestion Privée au sein du groupe Pasteur Mutualité (GPM).

Aestiam, symbole de la ville et de son immobilier

Pour accélérer sa croissance, la société va également changer de nom. Dès le 8 juin prochain, Foncia Pierre Gestion deviendra Aestiam (prononcez « Estiam »). Cette nouvelle dénomination, « plus dynamique et universelle », fait référence à une divinité grecque, Hestia. Cette déesse de la cité et du foyer symbolise donc la ville et son immobilier. Elle évoque également, précise la société de gestion, « le thème de l’estime ». En référence, donc, aux valeurs de confiance et de respect partagé revendiquées par Aestiam. Ainsi que la « valeur des actifs ». En référence cette fois à la qualité et aux soins apportés aux biens détenus par la société de gestion.

Nouveau site, nouveaux services, nouvelle stratégie de distribution

Ces derniers mois ont utilement été mis à profit par la future Aestiam. Pour accompagner son changement de nom, celle-ci mettra en ligne le 8 juin prochain un nouveau site internet. « Plus ergonomique, plus moderne », précise Alexandre Claudet. Les associés disposeront également prochainement d’un espace dédié, doté de nouveaux services. Une transformation digitale destinée à accompagner une nouvelle stratégie de distribution. Davantage tournée, sans doute, vers les réseaux de conseillers. Aestiam, qui peut dorénavant s’appuyer sur les moyens financiers mis à disposition par son actionnaire majoritaire -et ses réseaux au sein de l’univers financier-, compte en effet s’imposer comme « un acteur de référence sur le marché des SCPI ».

Devenir un acteur de référence sur le marché des SCPI

Fin 2019, la société de gestion affichait une capitalisation en SCPI de 1,18 Md€. Ce qui la situait à la 15e place du classement, juste derrière… Atland Voisin. Cette dernière, à la différence de l’ex-Foncia Pierre Gestion, connaît une explosion de ses encours depuis sa reprise par le groupe Atland. Rien que l’an dernier, sa capitalisation a bondi de 64% (1,3 Md€ fin 2019). Contre 3% seulement pour celle de la future Aestiam. Celle-ci dispose donc d’une marge de croissance importante. Outre ses nouveaux outils de développement, elle peut s’appuyer sur la performance historique de ses SCPI. L’an dernier, ces dernières ont affiché des rendements compris entre 4,59% et 4,92%. Tous supérieurs à la moyenne du marché (4,4%). Elles figurent toujours en outre parmi les meilleures contributrices en termes de performances sur longue période.

Des SCPI siglées Aestiam

Sur les 5 SCPI actuellement sous gestion, 3 vont également prochainement changer de nom. Leurs assemblées générales mixtes se tiendront entre le 8 et 17 juin prochain. Foncia Pierre Rendement, la plus imposante par la taille, deviendra -sous réserve de l’approbation des associés-, Aestiam Pierre Rendement. Foncia Cap’Hebergimmo, dédiée au secteur des résidences hôtelières, sera rebaptisée Aestiam Cap’Hebergimmo. Placement Pierre, la SCPI bureaux, sera désormais siglée du nom de la société de gestion. Et s’appellera donc Aestiam Placement Pierre. Pierrevenus et Le Patrimoine Foncier (l’une des plus anciennes SCPI du marché) ne sont pas embarquées dans cette refonte nominative. Faut-il y voir le signe d’une prochaine rationalisation de la gamme ? A suivre.


Frédéric Tixier


Lire aussi

Foncia Pierre Gestion change d’actionnaire

SCPI, OPCI : l’année 2020 avait si bien démarré


A propos d’Aestiam(i)

Aestiam (ex-Foncia Pierre Gestion) gère 5 SCPI représentant une capitalisation de près de 1,2 milliard d’euros. Ces SCPI sont détenues par près de 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) de près de 450 000 m². Aestiam intègre l’ensemble des métiers liés à la gestion immobilière (Asset Management et Property Management). Au total l’équipe est composée de 28 professionnels expérimentés.

A propos de BlackFin Capital Partners(i)

BlackFin Capital Partners est un fonds sectoriel dédié aux services financiers en Europe. Ces métiers incluent notamment la gestion d’actifs, l’intermédiation sur les marchés financiers, la distribution et le courtage de produits d’assurance ou bancaires, l’administration de fonds, les paiements, l’externalisation et la gestion pour compte de tiers et, plus généralement, toute technologie liée à l’industrie financière. BlackFin intervient en tant qu’investisseur actif et influent, en apportant son soutien à des équipes de management performantes, en vue de permettre à leurs sociétés de franchir des étapes importantes de développement. BlackFin gère trois fonds de capital-développement et un fonds Fintech pour un montant total de plus de 1,7 milliard d’euros.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société

Foncia Pierre Gestion change d’actionnaire

La société de gestion de SCPI, l’une des plus anciennes du marché, quitte le giron du groupe Foncia. BlackFin Capital Partners en devient l’actionnaire de référence. Objectif prioritaire de ce nouveau départ actionnarial : la relance de la collecte.

Une page se tourne. Foncia Pierre Gestion, l’une des sociétés de gestion « historiques » de SCPI, dirigée de longue date par Danielle François-Brazier, prend un nouveau départ. Jusqu’à présent détenue à 100% par le groupe Foncia, elle gagne aujourd’hui « son indépendance ». Et espère connaître une nouvelle phase de développement sous l’égide du fonds de capital-développement BlackFin Capital Partners, son nouvel actionnaire de référence.

Une accélération de la croissance

Pour Danielle François-Brazier, Directrice générale de Foncia Pierre Gestion, ce changement d’actionnariat vise en effet prioritairement « une accélération de la croissance ». La société de gestion compte en effet s’appuyer notamment sur l’écosystème financier de BlackFin pour relancer sa collecte. BlackFin, fonds sectoriel dédié au secteur financier, est notamment actionnaire de Nortia, une plateforme de distribution. Ou, depuis peu, de Consultim, un autre acteur de l’immobilier, présent en particulier sur le secteur des OPCI via Cerenicimo. Par l’intermédiaire de son nouvel actionnaire, Foncia Pierre Gestion espère de fait développer des partenariats avec de nouveau réseaux de distribution, bancaires, d’assurance ou de CGP. Et conquérir le marché des institutionnels, où elle n’était quasiment pas présente jusqu’à maintenant.

Objectif : doubler le niveau de la collecte dès 2020

« Notre objectif, a minima, est de doubler le niveau de la collecte », explique Danielle François-Brazier. Soit une collecte cible de l’ordre de 120 à 150 M€ dès 2020. Et potentiellement 300 M€ annuellement à l’horizon 2023. Foncia Pierre Gestion, qui n’a collecté qu’une soixantaine de millions d’euros en 2019 -mais près de 125 M€ en 2017-, s’est déjà préparée à cette croissance potentielle. Depuis 10 ans, elle s’est employée à rationaliser sa gamme. Et à variabiliser le capital de ses SCPI, dont quatre sur cinq sont désormais dotées de ce statut. Ce qui a permis à la société de gestion de reprendre son développement à partir de 2016, comme nous l’expliquait Danielle François-Brazier en juin dernier.

Une stratégie d’acquisition dynamisée

Ce nouveau départ actionnarial devrait donc permettre de compenser cette entrée tardive sur le marché de la distribution externe. Côté gestion des actifs, il ne devrait pas en revanche bouleverser un style qui a fait ses preuves ces dernières années. Les SCPI de Foncia Pierre Gestion s’affichent en effet toujours parmi les plus rentables, sur le long terme, du marché. «Une augmentation de la collecte nous permettra toutefois de procéder à davantage d’arbitrages. Et d’investir dans des actifs mieux dimensionnés », précise toutefois Danièle François-Brazier. Fidèle à sa stratégie d’anticipation, elle a déjà plusieurs nouvelles opérations en ligne de mire. En 2019, Foncia Pierre Gestion aura investi environ 106 M€. Dont 16 M€ auront été signés en 2020. L’européanisation des patrimoines, jusqu’alors peu développée, est également en marche. La société de gestion s’apprêterait à acquérir un nouvel actif belge d’une valeur d’une soixantaine de millions d’euros…

Frédéric Tixier


Lire aussi

L’interview de Danielle François Brazier

Les SCPI de Foncia Pierre Gestion : des TRI à 10 ans toujours très au-delà de la moyenne du marché


A propos de Foncia Pierre Gestion(i)

Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI représentant une capitalisation de près de 1,2 milliard d’euros. Ces SCPI sont détenues par près de 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) de près de 450 000 m². Foncia Pierre Gestion intègre l’ensemble des métiers liés à la gestion immobilière (Asset Management et Property Management). Au total l’équipe est composée de 28 professionnels expérimentés.

A propos de BlackFin Capital Partners(i)

BlackFin Capital Partners est un fonds sectoriel dédié aux services financiers en Europe. Ces métiers incluent notamment la gestion d’actifs, l’intermédiation sur les marchés financiers, la distribution et le courtage de produits d’assurance ou bancaires, l’administration de fonds, les paiements, l’externalisation et la gestion pour compte de tiers et, plus généralement, toute technologie liée à l’industrie financière. BlackFin intervient en tant qu’investisseur actif et influent, en apportant son soutien à des équipes de management performantes, en vue de permettre à leurs sociétés de franchir des étapes importantes de développement. BlackFin gère trois fonds de capital-développement et un fonds Fintech pour un montant total de plus de 1,7 milliard d’euros.

 (i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

 

 

 

Le prix de la part de cette SCPI gérée par Foncia Pierre Gestion, dédiée aux secteurs de l’hôtellerie, des résidences hôtelières ou encore aux espaces de séminaire, sera revalorisé, à compter du 1er août prochain, de 260 € à 265 €. Soit une progression de 1,92%. Foncia Cap’Hébergimmo affichait un taux de distribution de 4,98% en 2017.

Août, mois de revalorisation annuelle pour la SCPI Foncia Cap’Hébergimmo… Comme l’an dernier, la SCPI du groupe Foncia Pierre Gestion lancée en 2013 sur le segment porteur des résidences hôtelières, au sens large du terme, s’apprête à revaloriser son prix de souscription. À compter du 1er août prochain, il passera de 260 € à 265 €.

Revalorisation de 1,92%

La progression de la valeur du titre (1,92%) est moins importante que celle constatée l’an dernier (4%). Elle établit le prix de souscription pratiquement au même niveau que la valeur de reconstitution de la SCPI (265,05 €), conformément à la stratégie habituellement menée en termes de valorisation par Foncia Pierre Gestion. L’an dernier, la dernière-née de la gamme a connu une croissance importante, sa capitalisation étant multipliée par 2,5 sur l’exercice, passant de 19,6 M€ fin 2016 à 48,2 M€ fin 2017. Depuis le dernier trimestre 2017, le rythme moyen de sa collecte s’est toutefois fortement ralenti, Cap’Hébergimmo n’ayant engrangé que 2,4 M€ de nouvelles souscriptions sur les six derniers mois (à fin mars), contre plus de 26 M€ sur les 2et 3trimestres 2017.

Importante acquisition en cours

Fin mars, la SCPI détenait 13 actifs, le dernier (un centre Châteauform’, en Allemagne, d’une valeur d’un peu plus de 5 M€) ayant été acquis en juin 2017. La SCPI est d’ailleurs présente à hauteur de plus de 40% de son patrimoine sur des actifs situés hors de France. Depuis lors, pas d’opérations, mais l’annonce par Danièle François-Brazier, dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI, d’un investissement important (compris entre 13 et 18 M€) « au cours du 1er semestre 2018 ». Le segment sur lequel intervient Cap’Hébergimmo, aujourd’hui encore plus prisé par les investisseurs que lors de son lancement, reste très rentable. La SCPI affiche en outre un taux d’occupation financier toujours bloqué à 100%.

Taux de distribution de 4,98% en 2017

Les loyers versés par les exploitants des différentes résidences hôtelières et différents golfs, hôtels et espaces de séminaires détenus par la SCPI lui ont permis de servir l’an dernier un taux de distribution de 4,98% (12,48 € par titre) – en progression par rapport à l’année précédente (4,80%, soit 12 € par titre) -, tout en augmentant le report à nouveau (passé de 0,92 € à 1,62 € par titre entre fin 2016 et fin 2017). Foncia Cap’Hébergimmo a distribué, comme l’an dernier, un dividende de 3 € au titre du 1er trimestre, mais anticipe un montant annuel du même niveau qu’en 2017. Le taux de distribution devrait donc être légèrement inférieur à celui constaté l’an dernier.

Frédéric Tixier

A propos du groupe Foncia Pierre Gestion(i)
Depuis près de 30 ans, le Groupe Foncia développe, au travers de sa filiale Foncia Pierre Gestion, une compétence reconnue dans le domaine de la gestion des SCPI, et en particulier des SCPI de Rendement. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI réputées pour le niveau et la régularité de leurs performances, et souvent saluées par la presse économique et patrimoniale, détenues par plus de 17 500 porteurs de parts, propriétaires d’un patrimoine de près de 500 lignes d’actifs immobiliers (commerces, bureaux). Ce patrimoine, régulièrement évalué par des experts indépendants, représente une valeur d’expertise de plus de 980 millions d’euros hors droits. Il a procuré en 2017 à chaque détenteur de part un rendement moyen allant de 4,48 % à 4,98 % avant impact fiscal.
(i)
Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Comme chaque année, la SCPI diversifiée gérée par Foncia Pierre Gestion va procéder à la revalorisation de son prix de souscription. Celui-ci passera, à compter du 1er juillet, à 276,58 € pour les souscriptions inférieures à 250 000 €, et à 258 € pour des montants supérieurs. Soit une progression de 3,2% de la valeur des parts.

Forte progression du prix de souscription de Pierrevenus cette année… Les parts de cette SCPI diversifiée à capital variable créée en 1988, aujourd’hui gérée par Foncia Pierre Gestion, sont de fait habituellement revalorisées au début de l’été.

Revalorisation de 3,2% du prix de souscription

L’an dernier, elles avaient progressé de 0,8%. Cette année, l’augmentation est nettement plus conséquente : +3,2%. Elle s’explique par une hausse effectivement significative de la valeur d’expertise de la SCPI (+4,76%, à patrimoine identique), entraînantune évolution, de moindre ampleur, de sa valeur de reconstitution (+3,71%). Les nouveaux prix de souscription, de respectivement 276,58 € pour les souscriptions inférieures à 250 000 €, et de 258 € pour les souscriptions d’un montant supérieur à 250 000 €, s’établissent à 98,66% et 92,03% de leur valeur de reconstitution respective, confirmant la décote dont bénéficient traditionnellement les nouveaux souscripteurs de cette SCPI.

Relèvement du palier de souscription

Rappelons que cette « double cotation » de Pierrevenus s’explique par une stratégie de distribution différenciée selon le niveau des souscriptions. Majoritairement distribuée via des contrats d’assurance-vie (ceux d’Aviva, pour l’essentiel), la SCPI perçoit en effet une commission de souscription décomposée en deux parties : une commission destinée à couvrir les frais de recherche, d’étude et de réalisation des investissements de 3 % HT + TVA, prélevée sur la prime d’émission, qui s’applique à tous les souscripteurs ; et une commission de 6 % HT+ TVA (soit actuellement 7,20 % TTC), en supplément du prix de souscription, mais uniquement prélevée sur les souscriptions d’un montant inférieur à 250 000 €. A noter que ce palier de souscription, qui était auparavant de 100 000 €, a été relevé lors de la dernière assemblée générale de la SCPI, fin mai.

Rendement de 4,65% en 2017

Pierrevenus affiche toujours des ratios de gestion de bonne tenue. La SCPI a distribué l’an dernier un dividende de 12,36 € par part, identique à celui versé en 2016, conduisant au maintien d’un taux de distribution de 4,65% en 2017. Un rendement qui vient s’ajouter à la revalorisation du prix moyen de la part acquéreur (+0,12% en 2017). Sur l’exercice écoulé, la SCPI a amélioré son taux d’occupation financier (91,70% en fin d’année, contre 90,06% en moyenne), et continué à faire croître sa collecte, passée de 4,9 M€ en rythme annuel en 2015 à plus de 25 M€ en 2017 (12 M€ en 2017). La SCPI a réalisé pour plus de 29 M€ d’acquisitions l’an dernier, grâce à l’utilisation d’une ligne de découvert de 4 M€, un effet de levier qui sera de nouveau mis à contribution « afin d’optimiser les résultats de la SCPI », comme l’explique Danielle François-Brazier, Directeur Général de Foncia Pierre Gestion.

Frédéric Tixier


A propos de Foncia Pierre Gestion(i)
Depuis près de 30 ans, le Groupe Foncia développe, au travers de sa filiale Foncia Pierre Gestion, une compétence reconnue dans le domaine de la gestion des SCPI, et en particulier des SCPI de Rendement. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI réputées pour le niveau et la régularité de leurs performances, et souvent saluées par la presse économique et patrimoniale, détenues par plus de 17 500 porteurs de parts, propriétaires d’un patrimoine de près de 500 lignes d’actifs immobiliers (commerces, bureaux). Ce patrimoine, régulièrement évalué par des experts indépendants, représente une valeur d’expertise de plus de 980 millions d’euros hors droits. Il a procuré en 2017 à chaque détenteur de part un rendement moyen allant de 4,48 % à 4,98 % avant impact fiscal.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI de commerce à capital fixe gérée par Foncia Pierre Gestion est de nouveau ouverte aux souscriptions. La société escompte collecter plus de 21 M€, tout en prévoyant une clause de déplafonnement. Le prix de souscription reste inchangé, à 960 € par part.

Une augmentation de capital chasse l’autre… Deux mois après la clôture de sa 13e augmentation de capital, la SCPI Foncia Pierre Rendement s’est de nouveau ouverte aux souscriptions.

Objectif de collecte supérieur à 21 M€. Cette année, l’objectif est un peu en deçà des exercices précédents. La société de gestion vise une collecte nette de 21,12 M€, contre 33,6 M€ l’an dernier. Foncia Pierre Gestion a toutefois prévu une clause de déplafonnement, lui permettant d’accroître, le cas échéant, sa collecte de 30% supplémentaire. Ouverte depuis le 18 juin, l’opération doit prendre fin au plus tard le 17 juin 2019, ou sera close par anticipation si le montant visé est entièrement souscrit avant cette date. Contrairement aux précédentes opérations de levée de fonds, qui s’accompagnaient d’une revalorisation du prix de souscription (+1,05% en 2017), celui-ci reste cette fois inchangé, à 960 € par part.

Pas de revalorisation du prix de souscription. Une stabilité qui s’explique par une plus faible progression de la valeur d’expertise (+0,78% à patrimoine identique) et de la valeur de reconstitution par part (+0,95%) que l’an dernier (+1,81% pour la valeur de reconstitution). En conséquence, le prix de souscription, tout en restant supérieur à la nouvelle valeur de reconstitution (929,41 €), n’en représente plus que 103,29%, contre 104,27% l’an dernier. Danièle François-Brazier, Directeur Général de Foncia Pierre Gestion, expliquait d’ailleurs lors des dernières Assises de la Pierre Papier et de l’Investissement Immobilier qu’elle veillerait désormais à ce que le prix de souscription de ses SCPI soit « au plus proche de la valeur de reconstitution ». D’où la réduction, année après année, de la « prime » à l’entrée que doivent acquitter les nouveaux souscripteurs des SCPI de Foncia Pierre Gestion.

Des indicateurs toujours au vert. Côté indicateurs de gestion, Foncia Pierre Rendement reste dans le haut de la fourchette des SCPI du marché. Elle continue à afficher un excellent taux de distribution (4,59% en 2017) et des taux de rendement (TRI) sur plus longue période parmi les plus élevés de sa catégorie. Son taux d’occupation financier reste au-delà des 95% (95,53% en moyenne sur 2017, 95,40% à fin mars 2018), donc très au-dessus, là encore, de la moyenne du marché. Des bons résultats qui s’expliquent par la stratégie de croissance contrôlée dont la SCPI fait l’objet depuis plusieurs années, et qui lui permettent de concentrer ses investissements sur des biens de qualité. L’an dernier, elle a investi plus de 40 M€ au travers d’une vingtaine d’opérations, et s’apprêterait à finaliser trois acquisitions dans les prochaines semaines. Foncia Pierre Rendement, essentiellement investie en immobilier français – et à plus de 65% en région parisienne -, s’est toutefois ouverte aux investissements étrangers, qui représentaient, à fin 2017, 4% de ses actifs.

Frédéric Tixier


A propos du groupe Foncia Pierre Gestion(i)
Depuis près de 30 ans, le Groupe Foncia développe, au travers de sa filiale Foncia Pierre Gestion, une compétence reconnue dans le domaine de la gestion des SCPI, et en particulier des SCPI de Rendement. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI réputées pour le niveau et la régularité de leurs performances, et souvent saluées par la presse économique et patrimoniale, détenues par plus de 17 500 porteurs de parts, propriétaires d’un patrimoine de près de 500 lignes d’actifs immobiliers (commerces, bureaux). Ce patrimoine, régulièrement évalué par des experts indépendants, représente une valeur d’expertise de plus de 980 millions d’euros hors droits. Il a procuré en 2017 à chaque détenteur de part un rendement moyen allant de 4,48 % à 4,98 % avant impact fiscal.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI de bureaux gérée par Foncia Pierre Gestion prolonge le délai de l’augmentation de capital, entamée en décembre 2016, jusqu’au 30 juin 2018. Placement Pierre, qui a généré un taux de distribution de 5,16% l’an dernier, espère collecter encore une quinzaine de millions d’euros supplémentaires.

Pour une fois, Placement Pierre est en dessous de ses objectifs… La SCPI à capital fixe, née de la fusion en juin 2015 de Placement Pierre Select 1, Fininpierre et Rocher Pierre 1, avait entamé, en décembre 2016, sa seconde augmentation de capital, dans la foulée du succès de la précédente.

Plus de 30 M€ collectés – Cette opération, lancée le 23 décembre dernier, visait une collecte maximale de 51 M€. D’un montant nominal de 22,95 M€, elle devait porter le capital social de la SCPI à plus de 150 M€ par l’émission de 150 000 parts nouvelles, assortie d’une prime d’émission fixée à 187 € par part, soit un prix d’émission de 340 € (+7,94% de revalorisation par rapport au prix précédent). Au 30 septembre dernier, Placement Pierre n’avait toutefois recueilli qu’environ 34 M€ de souscriptions nouvelles, soit une quinzaine de millions en deçà de l’objectif. D’où la décision prise par la société de gestion de prolonger la période de l’augmentation de capital, dont la clôture était initialement fixée au 22 décembre 2017, jusqu’au 30 juin 2018. Si le quota n’a donc pas été rempli, la SCPI signe néanmoins une collecte fort honorable, supérieure à celle de sa précédente augmentation de capital (environ 31,5 M€), bouclée en octobre 2016.

Plus de 63 M€ investis à fin septembre – Placement Pierre, dont la capitalisation dépasse désormais les 300 M€ (318 M€ au 30 septembre), n’a pas réduit pour autant son programme d’investissements. Au 30 septembre dernier, le bulletin trimestriel annonçait « plusieurs investissements pour un montant global de 63 M€ ‘’acte en main’’ » depuis le début de l’année. Et un « pipeline » d’acquisitions en cours de signature de plus de 31 M€… Parmi les principales opérations de l’année, un immeuble de bureaux situé à Antony (92), acquis en janvier dernier pour un montant global de 22 M€, et 2 autres immeubles à proximité immédiate de Toulouse, pour un total de 21 M€.

Maintien des dividendes en absolu – Placement Pierre, qui avait distribué un dividende global de 16,29 € par part en 2016 (soit un taux de rendement sur valeur de marché de 5,16%) a déjà procédé au versement de 3 acomptes au titre de 2017, de 4,05 € chacun. A supposer que le dernier acompte soit d’un montant identique, le niveau absolu du dividende 2017 devrait donc avoisiner celui de 2016. Mais, compte tenu de la progression du prix acquéreur moyen, qui devrait se trouver selon toute probabilité au niveau du prix de souscription (340 €, soit 7,6% de plus que le prix acquéreur moyen 2016), le taux de rendement 2017 devrait a priori s’afficher sous le seuil des 5%. Rappelons que Foncia Pierre Gestion est connue pour la régularité et l’homogénéité de ses performances, régulièrement distinguées aux Assises de la Pierre Papier et de l’investissement immobilier. Elle fait aussi partie des rares sociétés de gestion à calculer le rendement moyen de sa gamme. En avril dernier, ce taux de rendement interne ressortait à 10,46% par an sur la période 2006/2016 . Sur la même durée, le TRI de Placement Pierre s’établissait à 9,15%.

Frédéric Tixier

A propos de Foncia Pierre Gestion(i)
Depuis près de 30 ans, Foncia groupe a déployé par le biais de sa filiale Foncia Pierre Gestion une expertise reconnue dans le domaine de la gestion des SCPI et en particulier des SCPI de rendement. En tant que société de gestion de portefeuille, elle est placée sous le contrôle de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI représentant une capitalisation de près de 950 M€. Ces SCPI sont détenues par plus de 16 500 associés, avec plus de 450 actifs immobiliers sous gestion (bureaux et commerces) de près de 400 000 m². Au 31 décembre 2016, la valeur d’expertise de l’ensemble du patrimoine géré par Foncia Pierre Gestion s’élève à près de 800 M€ hors droits.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

immobilier-prix-hausseLa performance globale moyenne des SCPI de Foncia Pierre Gestion ressort à 11,75 % sur la période 2004-2014.

Tous les réseaux disposant d’une large gamme de produits presque toujours  pour mettre en avant un OPCVM ou un fonds affichant des performances avantageuses. Très peu communiquent sur la performance moyenne de leur gamme. C’est pourtant l’exercice auquel s’est livrée la société de gestion de SCPI Foncia Pierre Gestion. L’exercice est à son avantage puisque le taux de rendement interne, qui mesure la performance globale des fonds qu’elle gère, s’établit à 11,75% par an sur la période 2004-2014.

Danielle François Brazier, présidente de Foncia Pierre Gestion, aime a rappeler que sa marque de fabrique consiste non seulement à offrir aux associés de ses SCPI un rendement régulier, mais également une appréciation elle aussi régulière du prix des parts reflétant une appréciation de la valeur du patrimoine géré par les SCPI. Ce qui lui permet d’afficher un TRI sur 10 ans pour l’ensemble de ses SCPI, qui la situe à la deuxième place du classement des SCPI prises individuellement.

La société de gestion Foncia Pierre Gestion a d’ailleurs été récompensée lors des dernières Assises de la pierre-papier par le prix 2014 de la SCPI ayant réalisé les meilleures performances globales sur 7 ans, avec une capitalisation  entre 100 et 500 millions d’euros, pour la SCPI Le Patrimoine Foncier, avec une performance de +14,71%.

C’est avec la SCPI Foncia Pierre Rendement qu’elle entend relever le défi de poursuivre ses investissements dans un marché plus difficile. L’objectif est de porter la capitalisation de cette SCPI à 300 millions d’ici la fin de l’année. Ce qui suppose une collecte de 34 millions d’euros en 2015. Ce montant représente près de 13 % de sa capitalisation au 31 décembre dernier. Un niveau qui semble adapté à la nécessité de grandir pour les SCPI afin de faciliter les arbitrages et la modernisation de leur patrimoine sans pour autant déséquilibrer l’équilibre dont bénéficie actuellement le portefeuille de murs de commerce en exploitation, qui a permis de servir un rendement de 5,16 % aux parts de la SCPI dont le prix s’est apprécié de 2,58 % en 2014. Depuis le 28 juillet 2014, Foncia Pierre Rendement a rouvert son capital. Sa 10e augmentation de capital de 35 000 parts au prix de souscription de 910 euros par part (voir pierrepapier.fr du 14 décembre 2014).

Pierrepapier.fr

Les associés de la SCPI sont convoqués pour porter le capital statutaire à 34 millions d’euros. Ils devront également valider son nouveau nom : Foncia Cap’hebergimmo

« Ce qui est toujours délicat dans le lancement d’une SCPI, c’est le décollage de la collecte » confiait à pierrepapier.fr, sur son stand à Patrimonia, Danielle François-Brazier présidente de Foncia Pierre Gestion, au début de la commercialisation de la SCPI à capital variable Foncia Cap’Immo. Visiblement le cap a été franchi sans encombre puisque les associés de cette SCPI sont invités en assemblée générale à approuver le rehaussement du capital statutaire pour le porter de 14 à 34 millions d’euros.

En marge de cette autorisation, les associés devront également valider le changement de dénomination de la SCPI qui répondra dorénavant au nom de Foncia Cap’hebergimmo pour mieux coller à sa vocation d’investissement dans des structures d’hébergement de plusieurs parties de la population française sans cesse en croissance, les personnes âgées et les étudiants. L’objectif de fournir un rendement de 5,10 % en première année et ensuite de 5,3 % à 5,40 % reste inchangé. Selon Foncia, ces actifs loués avec des baux commerciaux à des sociétés de gestion de résidence étudiantes ou de seniors offrent des perspectives qui permettent d’envisager sereinement cette rentabilité satisfaisante. D’autant qu’en limitant sa rémunération à 6 % des loyers encaissés, la société de gestion s’inscrit comme la moins gourmande de toutes les sociétés de gestion de SCPI.

pierrepapier.fr