Articles

La foncière, qui a finalisé fin août l’acquisition de près de 85% du capital d’Eurosic, poursuit son programme de refinancement. Après l’augmentation de capital réalisée en juillet, elle a annoncé mardi le placement d’une nouvelle souche obligataire de 700 M€, et le lancement d’une offre de rachat sur trois souches existantes.

Nouvelle émission obligataire pour Gecina. La foncière dirigée par Méka Burnel, qui détenait au 30 août dernier 85,4% du capital d’Eurosic, poursuit son programme de refinancement. Après trois émissions obligataires pour un montant total de 1,5 Md€, puis une augmentation de capital d’un milliard d’euros, réalisées en juillet dernier, elle vient d’annoncer le placement d’une nouvelle souche obligataire.

700 M€ à échéance 2028 – D’un montant de 700 M€, cet emprunt porte échéance en janvier 2028, soit une maturité de 10,3 ans, et offre un coupon de 1,375%. Soit un taux identique à celui obtenu en juillet sur la souche à échéance 2027. Gecina souligne que l’emprunt a été sursouscrit par une base d’investisseurs paneuropéens, « témoignant ainsi de la confiance du marché dans la qualité de crédit de Gecina ».  Parallèlement, la foncière a ouvert une offre de rachat sur 3 souches existantes, portant sur un total de 1,45 Md€ de nominal (918 M€ d’encours résiduel), qui se clôturera le 26 septembre prochain. Ces souches portent évidemment des coupons plus élevés que le taux obtenu hier (de 1,75% à 4,75% selon les tranches). Gecina profite ainsi des conditions de marché plus favorables pour optimiser coût et maturité de sa dette.

Lancement de l’offre publique alternative sur les titres Eurosic – Par ailleurs, conformément à ce qui était prévu, Gecina lance à compter du 21 septembre prochain, et jusqu’au 11 octobre inclus, une offre publique alternative d’achat et d’échange sur les actions et les OSRA Eurosic non encore détenues. Fin août, suite à la levée de l’ensemble des conditions suspensives relatives aux accords signés avec les principaux actionnaires d’Eurosic, Gecina avait finalisé l’acquisition des blocs d’actions et d’OSRA représentant 85,4% du capital dilué d’Eurosic. L’offre publique alternative vise à acquérir le solde, sachant que, comme le précise Gecina, « certains des principaux actionnaires d’Eurosic se sont engagés à apporter près de 9,5% du capital dilué à la branche d’échange de l’offre, garantissant d’ores et déjà une participation de Gecina dans Eurosic à l’issue de l’offre publique proche de 95% du capital dilué ». En dépassant ce seuil, ce qui semble fort probable, Gecina pourra alors procéder au retrait des actions Eurosic de la cote.

A propos de Gecina(i)
Gecina détient, gère et développe un patrimoine immobilier de 19,5 milliards d’euros à fin août 2017 situé à près de 92% en Ile-de-France. La foncière oriente son activité autour du premier patrimoine de bureaux de France et d’un pôle de diversification composé d’actifs résidentiels et de résidences étudiants. Gecina a inscrit l’innovation durable au cœur de sa stratégie pour créer de la valeur, anticiper les attentes de ses clients et investir en respectant l’environnement grâce à l’implication et l’expertise de ses collaborateurs. Gecina est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC) sur Euronext Paris et a intégré les indices SBF 120, Euronext 100, FTSE4Good, DJSI Europe et World, Stoxx Global ESG Leaders et Vigeo. Pour concrétiser ses engagements citoyens, Gecina a créé une fondation d’entreprise dédiée à la protection de l’environnement et au soutien de toutes les formes de handicap.

  • Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Les deux groupes ont annoncé ce matin un rapprochement – amical – par le biais d’une opération publique d’achat. Si le projet se matérialise, ce nouvel ensemble serait à la tête d’un patrimoine de 19,3 Md€ – constitué de près de 80% de bureaux – et pèserait plus de 10 Md€ en Bourse. L’opération valorise Eurosic à 3,3 Md€. Son titre gagne 23,93% en clôture.

Qui se serait aventuré à prédire, en octobre dernier, que la bataille boursière ayant opposé Gecina et Eurosic pour le contrôle de Foncière de Paris s’achèverait sur un tel épilogue ?

Opération de rapprochement amicale – Six mois à peine après la nomination de Meka Brunel[1] à la direction générale de Gecina, c’est en effet un étonnant projet de rapprochement amical qu’ont annoncé conjointement les deux groupes ce mercredi 21 juin. L’opération consisterait en une prise de contrôle d’Eurosic par Gecina. Elle est soutenue par les 6 principaux actionnaires d’Eurosic représentant 94,8% du capital. Elle conduirait à la création d’un ensemble disposant d’un patrimoine de 19,3 Md€, dont 15,3 Md€ de bureaux, et affichant une capitalisation boursière de plus de 10 Md€. Ce qui en ferait la 1ère foncière européenne de bureaux, et la 4e en termes de taille boursière.

En ligne avec les projets de développement – « Le projet d’acquisition d’Eurosic constitue une accélération majeure du développement de Gecina en renforçant son positionnement de spécialiste du bureau prime à Paris, premier marché immobilier d’Europe continentale. Il s’inscrit en parfaite adéquation avec la stratégie de création de valeur de l’entreprise », explique le communiqué Gecina. Côté Eurosic, l’enthousiasme est tout aussi patent. « Aujourd’hui, l’offre de Gecina nous permet de participer à la création d’une foncière européenne leader sur le marché des bureaux centrée principalement sur Paris et l’Ile de France. C’est pour nous un très bel aboutissement », déclare en effet Yan Perchet, Directeur Général d’Eurosic, dans un communiqué distinct.

Un projet totalement financé – Sur le plan financier, l’opération prendrait la forme d’une acquisition par Gecina de 94,8 % du capital d’Eurosic, 85,3% en numéraire au prix de 51 € par action et par OSRA, et 9,5% par voie d’échange sur la base d’une parité de 7 actions Gecina pour 20 actions Eurosic. Elle serait complétée par le lancement d’une offre publique. Le financement sera assuré par une émission obligataire de 1,5 Md€ et une augmentation de capital de 1 Md€. Ce qui aurait pour effet de porter le flottant de Gecina de 50% « à 55% », précise d’ailleurs la société. « L’offre de Gecina valorise le portefeuille de bureaux d’Eurosic à Paris à environ 9 900 €/m2 et le portefeuille de bureaux d’Eurosic à Paris et en région parisienne à environ 6 600 €/m2», rappelle également Gecina. En termes de valorisation boursière, le prix proposé (51€ par action) représente « une prime de 27% sur la moyenne de 3 mois des cours pondérés par les volumes », constate de son côté Eurosic, alors que le bureau d’analyse Invest Securities calcule, dans une note publiée ce matin, que le prix offert « fait ressortir une prime de +15,6% sur l’ANR triple net d’Eurosic[2]. Sur le marché, le cours d’Eurosic s’est envolé (+23,93% à 50,75 €) pour s’aligner sur le prix de rachat par Gecina, dont l’action termine en très légère hausse (+0,04% à 137 €).

A propos de Gecina(i)
Gecina détient, gère et développe un patrimoine immobilier de 12,1 milliards d’euros à fin 2016 situé à près de 97% en Ile-de-France. La foncière oriente son activité autour du premier patrimoine de bureaux de France et d’un pôle de diversification composé d’actifs résidentiels et de résidences étudiants. Gecina a inscrit l’innovation durable au coeur de sa stratégie pour créer de la valeur, anticiper les attentes de ses clients et investir en respectant l’environnement grâce à l’implication et l’expertise de ses collaborateurs. Gecina est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC) sur Euronext Paris et a intégré les indices SBF 120, Euronext 100, FTSE4Good, DJSI Europe et World, Stoxx Global ESG Leaders et Vigeo. Pour concrétiser ses engagements citoyens, Gecina a créé une fondation d’entreprise dédiée à la protection de l’environnement et au soutien de toutes les formes de handicap. 

A propos d’Eurosic(i)
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à près de 7,7 milliards d’euros à fin décembre 2016, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en région parisienne et dans les grandes métropoles régionales.
L’action Eurosic est cotée à Euronext Paris – Compartiment A sous le code ISIN FR0000038200.
(i)Cette information est extraite d’un document officiel de la société


[1] Précédemment présidente Europe d’Ivanhoé Cambridge, une filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, l’actionnaire principal de Gecina.

[2] 44,1€ au 31/12/2016.


 

Primonial REIM vient d’annoncer l’acquisition, auprès de la foncière Eurosic, d’un ensemble de bureaux parisiens pour 79,3 M€. Cette opération a été réalisée pour le compte de la SCPI Primopierre, dont le prix de souscription a récemment été relevé de plus de 6%.

Nouvelle acquisition pour Primopierre. La SCPI paquebot du groupe Primonial (près de 1,7 Md€ de capitalisation à fin 2016) vient d’ajouter un nouvel immeuble de bureaux à son patrimoine.

79,3 M€, droits inclus – Il s’agit d’un actif situé au 158-162 rue du Faubourg Saint-Martin – 7 avenue de Verdun, dans le 10e arrondissement de Paris. Construit en 1932 et entièrement rénové en 2006, l’immeuble développe une surface utile d’environ 9 000 m2 et bénéficie de 75 emplacements de parking. Primonial précise que l’immeuble est « entièrement loué à deux locataires de premier plan  – La Poste en pied d’immeuble, et la SNCF pour la partie bureau en superstructure ». Le montant de l’investissement total s’élève à environ 79,3 M€ (droits inclus).

Taux d’occupation financière de 82,7% – Le rendement espéré de l’opération n’est pas communiqué. Elle fait suite à une autre acquisition importante menée fin 2016, l’immeuble Nouvel Air situé à Issy-les-Moulineaux, pour un peu plus de 135 M€. Fin 2016, le patrimoine de Primopierre était très majoritairement constitué d’actifs de bureaux (98,4%), surtout situés en région parisienne (71,9%) et à Paris (12,5%). Le taux d’occupation financière, à cette même date, ne s’élevait qu’à 82,7%. « La vacance financière de Primopierre comprend notamment celle de l’Atlantis à Massy, à hauteur de 31 %, qui sera résorbée à partir d’avril 2017 », expliquait Grégory Frapet, Directeur Général de Primonial REIM, dans le dernier bulletin trimestriel de la SCPI. Ajoutant, « il est à signaler que plusieurs acquisitions de biens non entièrement loués (Le Between au 2e trimestre 2016, l’Ardeko à Boulogne Billancourt), ou la livraison de l’Ampère – acquis par Primopierre en état futur d’achèvement en 2014 -, pèsent sur le taux d’occupation financier de Primopierre mais représentent un potentiel de revenu, compte tenu de la qualité de leur localisation ». Le taux d’occupation a donc toutes les chances de s’améliorer, notamment avec la dernière acquisition déjà entièrement louée.

Objectif d’un rendement de 4,7% en 2017 – Rappelons que Primopierre a relevé le 1er avril dernier son prix de souscription dans des proportions importantes (208 €, soit +6,12% de hausse), en raison notamment d’une revalorisation de 1,5% de la valeur de réalisation entre fin 2015 et fin 2016 (167,64 € vs 170,18 €). Sur cette nouvelle base (208 €), Primonial annonce un taux de distribution net prévisionnel 2017 « autour de 4,70% ». En 2016, le taux de distribution de Primopierre était de 5%.

A propos de Primonial REIM(i)
Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée le 16 décembre 2011 par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-11000043. Elle a reçu l’agrément AIFM le 10 juin 2014. Son capital social est détenu par Primonial Holding (majoritairement) et UFF Banque. Son Directoire est composé de Laurent Fléchet (Président), Grégory Frapet et Stéphanie Lacroix (Directeurs Généraux). Chiffres clés au 1er janvier 2017 : 38 000 associés / 10,7 milliards € d’encours sous gestion / 2.600.000 m² de patrimoine immobilier sous gestion /1.600 entreprises locataires

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

 

Le patrimoine d’Eurosic est passé de 3,3 à 7,6 Md€ suite notamment à l’acquisition de Foncière de Paris. L’opération conduit également à un triplement du résultat net. Eurosic est désormais une foncière de référence dans Paris intra-muros, mais nourrit d’autres ambitions au niveau européen.

« Année exceptionnelle » : c’est le titre choisi par Eurosic pour qualifier l’exercice écoulé, marqué par l’emblématique bataille boursière qui aura permis à la foncière dirigée par Yan Perchet de mettre la main sur Foncière de Paris. Une opération à 3 Md€ qui remodèle en profondeur le patrimoine détenu par l’opérateur historiquement présent en régions.

Plus de 54% de bureaux à Paris intra-muros – Avec cette acquisition, la foncière « dispose désormais de l’offre locative de bureaux la plus complète au cœur de Paris, tout en conservant une exposition aux marchés de bureau en région », explique Eurosic dans son communiqué. Sur un patrimoine de plus de 7,6 Md€, les bureaux parisiens pèsent 4,1 Md€, soit 54% de l’ensemble. La foncière n’en poursuit pas moins sa stratégie de diversification vers les secteurs du loisir et de santé, via sa filiale dédiée, Eurosic Lagune. En 2016, cette dernière a investi 600 M€ en Europe, et vient d’annoncer, ce 29 mars, l’acquisition d’un portefeuille de retraite espagnole pour 116 M€.

Une rentabilité dopée – Les indicateurs financiers publiés par Eurosic le 28 mars après la clôture de la Bourse sont tous en forte hausse. Les revenus nets de location progressent de 42% (à 117,4 M€), les cash-flows courants de 34% à (99,7 M€), et le résultat net consolidé est multiplié par 2,8 (388,1 M€). Le groupe, en raison de l’acquisition de Foncière de Paris, augmente considérablement le niveau de sa dette consolidée (qui passe de 995 M€ à 3,25 Md€), mais en réduit le coût moyen (2% vs 2,9% en 2015). Eurosic proposera aux actionnaires, le 23 mai prochain, la distribution d’un dividende de 2,3 € par action, soit 4,5% de mieux qu’en 2015. Le titre clôturait à 37,12€ le 29 mars, en hausse de 3,25% par rapport à la veille.

A propos d’Eurosic
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à près de 7,7 milliards d’euros à fin décembre 2016, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en région parisienne et dans les grandes métropoles régionales. L’action Eurosic est cotée à Euronext Paris – Compartiment A sous le code ISIN FR0000038200

eurosicComme prévu, Eurosic a déposé auprès de l’AMF son projet d’offre publique d’achat de Foncière de Paris, une opération annoncée le 4 mars dernier. Il s’agit d’une OPA « alternative » : les actionnaires de Foncière de Paris pourront échanger leurs actions soit contre 136 € en numéraire, soit contre des actions Eurosic, sur la base de 24 actions Eurosic pour 7 actions Foncière de Paris. Eurosic a également l’intention de demander à l’AMF, dans un délai de trois mois à l’issue de la clôture de l’offre, la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

Le projet d’offre publique déposé par Eurosic en date du 11 mars auprès de l’AMF comporte, comme annoncé le 4 mars dernier, un dispositif à deux étages : sous forme d’OPE ou d’OPA pour les actions Foncière de Paris, et sous forme d’OPA ou d’offre publique mixte pour les OSRA Foncières de Paris. Eurosic a également l’intention de demander à l’AMF, dans un délai de trois mois à l’issue de la clôture de l’offre, la mise en œuvre « d’un retrait obligatoire au prix de l’offre publique d’achat visant les actions Foncière de Paris afin de se voir transférer les actions Foncière de Paris non apportées à l’Offre ». Cette procédure de retrait sera également sollicitée sur l’opération visant les OSRA.

Télécharger le communiqué

A propos du groupe Eurosic(i)
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à plus de 3 milliards d’euros à fin décembre 2015, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en première couronne parisienne et dans les grandes métropoles régionales. L’action Eurosic est cotée à Euronext Paris.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

ehpadLa foncière a annoncé aujourd’hui la mise en place de « Eurosic Lagune », un véhicule de rendement long terme investi dans les secteurs du loisir et de la santé. Déjà doté de 450 M€ d’actifs, et proche d’en acquérir 400 millions d’autres, Eurosic Lagune vise un objectif de 3 Md€ sous gestion à moyen terme. La Bourse apprécie, le titre clôture en hausse dans un marché baissier.

« Le Groupe Eurosic, présent de longue date dans ces secteurs, considère que ces deux classes d’actifs constituent une alternative pertinente aux bureaux pour des investisseurs en recherche de rendements sécurisés sur longue période, notamment au regard de leur couple risque / rendement dans les conditions de marché actuelles » : le communiqué publié aujourd’hui vendredi 15 janvier par la foncière Eurosic explique clairement l’objectif visé par la création d’Eurosic Lagune, un véhicule d’investissement dédié aux deux secteurs considérés, loisir et santé.

Véhicule spécialisé – Pour le groupe, qui a bien digéré l’acquisition de SIIC de Paris , il s’agit de répondre à l’intérêt des investisseurs pour ce type d’actifs en leur proposant d’en financer spécifiquement l’acquisition et le développement. Eurosic Lagune a d’ailleurs déjà réalisé une première augmentation de capital d’un montant de 210 M€ (auprès des Assurances du Crédit Mutuel et de Covéa) qui permettront de financer un pipeline d’acquisitions d’ores et déjà sécurisé de 400 M€, qui viendront s’ajouter aux 450 M€ d’actifs apportés par Eurosic à cette nouvelle structure. Qui vise, à terme, une taille de l’ordre de 3 Md€.

Diversification européenne – Dans un entretien accordé à notre confrère Business Immo, Yan Perchet, président directeur général d’Eurosic, et Carole Faucher, directrice d’Eurosic Lagune, ont précisé leur stratégie. Le groupe compte se diversifier sur « deux pistes alternatives au bureau en France : le développement à l’étranger, et le lancement d’un véhicule de rendement ». Ce dernier, dédié donc aux secteurs du loisir et de la santé, vise un objectif de de rendement de 6% à 8% par an. La réussite de ce projet, qui est déjà doté d’une équipe dédiée pilotée par Carole Faucher, passe notamment par l’accompagnement international de certains exploitants des secteurs concernés.

Cours en hausse – La bourse a visiblement apprécié l’initiative. Le cours d’Eurosic clôture en hausse de 2,17% dans un marché fortement baissier (-2,38% pour le CAC 40).

A propos du groupe Eurosic(i)
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à plus de 3milliards d’euros à fin décembre 2015, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en première couronne parisienne et dans les grandes métropoles régionales. L’action Eurosic est cotée à Euronext Paris.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

voisinEn 2014 a vu son actif net progresser de 30 % après avoir acquis SIIC de Paris. L’actif net par action se maintient après l’augmentation de capital intervenu pour refinancer en partie son OPA. Un dividende de 2,10 euros par action est annoncé.

En 2014, les revenus de la société d’investissements immobilier cotée Eurosic se sont élevés à 126,7 millions d’euros, en hausse de 26,8%. A périmètre constant, ils baissent de 2,8%, en raison notamment des cessions intervenues en cours d’exercice, et de la réduction de loyers dus à la démolition (pour reconstruction) du siège de SPIE à Cergy et de la libération de logements des portefeuilles de logements EDF avant leur cession. Le cash-flow courant par action dilué, calculé sur le nombre moyen d’actions de l’exercice 2014, s’élève à 2,71 euros contre 2,92 euros en 2013, soit une baisse relative de 7,1%. Le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale mixte de distribuer 2,10 euros par action en numéraire, distribution qui représente donc environ 80% du cash-flow courant par action. Ce qui procure un rendement de presque 5 %. Le paiement est prévu le 28 avril.

Parallèlement, Eurosic a publié un Actif Net Réévalué triple net par action de 37,34 euros à fin 2014, en baisse de 0,29 euro par rapport à 2013, du fait de l’impact dilutif de l’augmentation de capital mise en oeuvre pour le financement de l’acquisition de SIIC de Paris. La variation positive de juste valeur des actifs (y compris plus-values de cessions) est légèrement supérieure à celle, négative, des instruments financiers. L’Actif Net Réévalué calculé sur la base de la valeur hors droits des immeubles, s’élève ainsi à 1107,1 millions d’euros au 31 décembre 2014, en progression de près de 30% sur un an.

.Alors que les conseils d’administration d’Eurosic et de SIIC de Paris ont approuvé l’opération de fusion qui doit être réalisée fin mars avec effet rétroactif fiscal et comptable au 1er janvier 2015 ; Eurosic veut poursuivre sa politique de rotation et d’amélioration de son patrimoine en cherchant à saisir des opportunités de croissance et de création de valeur.

pierrepapier.fr

eurosicLa foncière achève la restructuration de son passif après l’augmentation de capital de 250 millions d’euros qui a suivi le rachat de SIIC de Paris et l’emprunt obligataire de 125 millions de décembre 2014.

L’acquisition de la société SIIC de Paris qui avait plus que doublé l’an dernier la taille de la foncière Eurosic avait sensiblement alourdi le bilan de cette dernière malgré l’augmentation de capital de 250 millions d’euros intervenue peu après l’opération.

Au mois de décembre dernier, Eurosic a émis un emprunt obligataire de 125 millions d’euros d’une durée de 8 ans et 1 mois assorti d’un coupon fixe de 3,051%. Cette émission obligataire, après celle réalisée en mars 2013, a permis à la société d’investissement immobilier cotée d’allonger la maturité moyenne de ses financements et d’augmenter la part de son financement non sécurisé ainsi ramené à près de la moitié de son endettement consolidé. Après cette opération, la maturité moyenne de la dette du groupe avait été portée à plus de 5 ans avec un coût moyen de la dette inférieur à 3%.

Eurosic a poursuivi la gestion active de son passif en signant le 23 janvier 2015 avec un pool bancaire composé de quatre banques, un crédit d’un montant global de 350 millions d’euros, dont 150 millions de ligne revolving non tirée, d’une durée de 5 ans. Ce nouveau crédit permet de rembourser l’intégralité du solde du crédit d’acquisition de SIIC de Paris (195 millions d’euros) et de financer les développements du Groupe, à l’image de l’acquisition du Centre Marine Pépinière annoncée le 14 janvier 2015. Ce crédit constitue le principal financement non sécurisé du groupe et témoigne de la relation de long terme développée entre Eurosic et ses banques. Après cette opération, la maturité moyenne de la dette du Groupe est portée à près de 6 ans et son coût moyen est maintenu sous les 3,0%.

« Avec ce refinancement, sa ligne revolving et des covenants assouplis et adaptés au nouvel ensemble constitué post-acquisition de SIIC de Paris, Eurosic gagne en flexibilité financière. Le refinancement permet aussi à Eurosic de réduire le coût global de son endettement, tout en rallongeant sa maturité » déclare Nicolas Darius, Directeur Finances d’Eurosic.

à propos du groupe Eurosic
Eurosic est une société d’investissement immobilier cotée (SIIC) qui détient et gère un patrimoine évalué à près de 3 milliards d’euros fin 2014, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en première couronne parisienne et dans les grandes métropoles régionales.
Sa capitalisation boursière atteint 1 155,6 millions d’euros au cours de 39,02 euros le 27 janvier 2015.

pierrepapier.fr

eurosicLa SIIC Eurosic a émis un emprunt obligataire de 125 millions d’euros d’une durée de 8 ans et 1 mois, assorti d’un coupon fixe de 3,051%.

Eurosic récemment récompensée par un Trophée des SIIC pour le doublement de sa taille avec le rachat de SIIC de Paris poursuit la gestion active de son passif. La foncière a émis le 15 décembre 2014 un emprunt obligataire de 125 millions d’euros d’une durée de 8 ans et 1 mois assorti d’un coupon fixe de 3,051%. Cette nouvelle émission obligataire, après celle réalisée en mars 2013, permet à la société d’investissement immobilier cotée d’allonger la maturité moyenne de ses financements et d’augmenter la part de son financement non sécurisé qui représente désormais près de la moitié de son endettement consolidé. Après cette opération, la maturité moyenne de la dette du groupe est portée à plus de 5 ans avec un coût moyen de la dette inférieur à 3%.

« Par cette émission, Eurosic poursuit son objectif d’allongement de la maturité moyenne de ses financements dans un environnement de taux favorable. Grâce à sa flexibilité, ce financement obligataire donne au Groupe de nouvelles capacités d’investissement afin de poursuivre sa croissance au cours des prochains exercices », a déclaré Nicolas Darius, Directeur Finances d’Eurosic.

pierrepapier.fr