Articles

SCPI Fiducial Gérance : les rendements résistent, les valeurs progressent

Fiducial Gérance vient de communiquer les résultats 2020 de ses SCPI et autres véhicules immobiliers et forestiers. Les rendements s’affichent globalement en baisse, mais masquent quelques progressions des dividendes nominaux. En raison d’une revalorisation parfois importante de la valeur des parts.  

Rendement en hausse pour Sélectipierre 2 « Paris », une SCPI majoritairement investie en bureaux. Rendement en forte baisse pour Logipierre 3 « Résidences services », quant à elle essentiellement investie en actifs hôteliers et en résidences gérées. Et bonne résistance globale des rendements pour les trois autres SCPI à capital variable gérées par Fiducial Gérance en 2020, dont les baisses sont plus circonstanciées et dans l’épure de la moyenne du marché. Comme l’annonce la société de gestion dans un communiqué, ses résultats 2020 sont en tout cas en phase avec les objectifs, révisés par prudence lors du premier confinement.

Progression de la valeur des parts pour plusieurs SCPI

Il convient d’ailleurs de signaler que plusieurs des SCPI de Fiducial Gérance compensent le recul relatif de leurs rendements par une réévaluation – parfois importante – de la valeur de leurs parts. Cette hausse, qui a pour effet mécanique de réduire le « TDVM[1] », masque dans certains cas la progression de la valeur nominale des dividendes servis. Pierre Expansion, qui s’est récemment recentrée sur le secteur de la santé, a par exemple distribué 11,25 € par part au titre de 2020. Contre 11 € en 2019. Mais, compte tenu de la forte revalorisation du prix moyen de ses parts, passé de 220 à 261 €, son taux de distribution se replie, passant de 5% à 4,31%.


Sélectipierre 2 Paris : hausse du dividende et de la valeur des parts

La hausse du rendement de Sélectipierre 2 Paris (passé de 3,56% à 4,07%) aurait quant à elle été encore plus importante sans une nouvelle revalorisation du prix des parts. Celles-ci progressent pour la 5e année consécutive. Passant, cette fois, d’une valeur moyenne de 701,95 € en 2019 à 712,29 € en 2020. Le dividende 2020 est évidemment lui aussi en progression. Sélectipierre 2 aura finalement distribué 29 € par part l’an dernier. Contre 25 € en 2019. Signalons toutefois que sur ces 29 €, 5 € sont issus de plus-values de cession. En 2019, ces plus-values n’entraient qu’à hauteur de 1 € du montant distribué.

Logipierre 3 Résidences services : touchée de plein fouet par la crise sanitaire

Logipierre 3 Résidences services a quant à elle été « touchée de plein fouet par la crise sanitaire », reconnaît Fiducial Gérance dans le dernier bulletin semestriel de la SCPI. Son dividende passe de 70 à 28 € par part. La chute est plus que brutale. Les associés présents avant le début de la crise auront toutefois bénéficié d’une revalorisation importante du prix de leur part. Celui-ci est passé de 1 456 € à 1 600 € à compter du 1er mars 2020. Soit une hausse de 9,90%. Pour mémoire, Logipierre 3 Résidences services avait déjà revalorisé son prix de souscription en 2019, à hauteur de 6,43%. Si le rendement 2020 est donc en forte baisse (de 5,03% à 1,81%), la performance globale de la SCPI (DVM + VPM) est en revanche deux fois plus élevée qu’en 2019. Elle passe en effet de 6,74% à 12,70%…

Bonne résistance des SCPI commerce

Ficommerce s’est pour sa part diversifiée à l’international l’an dernier. En investissant dans des retail parks suisses. Ce qui lui vaut l’ajout d’une précision géographique à son patronyme, qui devient Ficommerce « Europe ». A l’instar, d’ailleurs, des autres SCPI de Fiducial Gérance, dont le positionnement – géographique ou sectoriel – est désormais ajouté à sa dénomination antérieure. Ficommerce Europe connaît une baisse de son dividende (de 10,50 € à 9,50 € par part) qui ramène son rendement à la moyenne du marché (4,13% vs 4,57% en 2019). L’autre SCPI commerce, Buroboutic (rebaptisée Buroboutic Métropoles), connaît une évolution similaire, un peu moins accentuée. Son dividende passe de 11,80 à 11,40 € par part, son taux de rendement de 4,42% à 4,27%.

Ambitions renouvelées pour 2021

Fiducial Gérance, qui gère également le fonds de fonds immobilier Fidimmo (4,15% de rendement annuel moyen) et, depuis le 1er janvier 2021, la SCPI Capiforce Pierre[2], dresse donc un bilan globalement positif de l’exercice 2020. Il affiche des « ambitions renouvelées » pour 2021. S’appuyant sur des « fondamentaux robustes qui ont déjà prouvé leur résilience ». Et la volonté « d’intensifier une relation de proximité avec les locataires ». La société de gestion rappelle l’intensification de ses engagements en matière de développement durable (avec l’objectif d’une labellisation ISR pour Pierre Expansion Santé). Elle annonce aussi le lancement prochain d’un nouveau groupement forestier d’investissement, GFI Forecial.

Frédéric Tixier


[1] Taux de distribution sur valeur de marché. Ce taux est égal à la division du dividende brut de l’année par le prix de la part acquéreur moyen de l’année.
[2] Auparavant gérée par Paref Gestion.


Lire aussi

Thierry Gaiffe, Fiducial Gérance: « Le point fort des SCPI, c’est leur proximité avec leurs locataires »

La SCPI Pierre Expansion met le cap sur la santé

Fiducial Gérance ajuste les acomptes trimestriels de ses SCPI


A propos de Fiducial Gérance(i)

Fiducial Gérance est une des principales sociétés de gestion indépendantes du marché des SCPI depuis plus de 40 ans. Elle gère pour le compte de tiers, qu’ils soient particuliers ou institutionnels, des Fonds d’Investissements Alternatifs Immobiliers et des Groupements Forestiers. Avec 2 milliards d’euros d’actifs gérés, répartis à travers 7 SCPI, Fiducial Gérance propose une gamme de SCPI complémentaires et différenciantes (bureaux parisiens, commerce, santé, résidences gérées, résidentiel, diversifiée), couvrant les différents segments du marché. Fiducial Gérance gère également 6 groupements forestiers et un fonds de fonds immobilier. Adossée au groupe Fiducial, Fiducial Gérance bénéficie de la solidité d’un grand groupe et de ses compétences pluridisciplinaires.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société

Fiducial Gérance ajuste les acomptes trimestriels de ses SCPI

Fiducial Gérance dévoile à son tour l’impact attendu de la crise sur la rentabilité de ses SCPI. Les acomptes trimestriels sur dividendes du 1er trimestre 2020 sont soit maintenus à 100 % de leur niveau 2019. Soit réduits, au pire, à 80 %. Les réductions pourraient être plus sévères au 2e trimestre. Mais la société de gestion n’exclut pas d’utiliser les réserves constituées.

« Les encaissements des loyers au 1er trimestre sont conformes à nos attentes »… Fiducial Gérance, gestionnaire de 5 SCPI investies en immobilier d’entreprise, n’envisage donc pas, dans un premier temps, de réduire trop drastiquement leurs premiers acomptes trimestriels sur dividendes. La situation permet en effet « une distribution au 1er trimestre 2020 proche des objectifs initiaux », explique-t-elle dans un communiqué publié le 28 avril.

Un premier acompte trimestriel « proche des objectifs initiaux »

Proche des objectifs initiaux signifie un niveau de distribution au 1T 2020 plus ou moins identique à celui constaté au 1T 2019. Deux des SCPI d’entreprise de Fiducial Gérance vont ainsi verser un acompte trimestriel équivalent à 100 % de celui de l’an dernier. C’est le cas pour Sélectipierre 2, une SCPI majoritairement investie en bureaux, de taille intermédiaire (396 M€). Et pour Pierre Expansion, une SCPI diversifiée de beaucoup plus petite taille (42 M€). Dont le capital a d’ailleurs été variabilisé l’an dernier. En revanche, pour Ficommerce, la plus importante en termes de capitalisation (700 M€ fin 2019), seul 90,2 % du montant de l’acompte de l’an dernier sera versé. Ficommerce est en effet très exposée au secteur du commerce (81 % de ses actifs sous gestion).

Révisions plus sensibles pour les SCPI exposées au commerce et à l’hôtellerie

Révision de même ampleur pour Buroboutic, avec un versement équivalent à 89,66 % de l’acompte 2019. Cette SCPI n’est pourtant exposée qu’à hauteur de 50 % de son patrimoine aux actifs de commerce. La baisse est en revanche plus rude pour Logipierre 3. Cette SCPI est en effet essentiellement investie en actifs hôteliers et en résidences gérées (95 % fin 2019). Des secteurs « plus sensibles à la crise actuelle », comme le reconnaît Fiducial Gérance. Conséquence : l’acompte du 1er trimestre est fixé à seulement 80 % de son niveau de l’an dernier. Et les révisions, pour l’ensemble de ces SCPI, pourraient être plus drastiques au 2e trimestre. Fiducial Gérance prévient : « l’impact du confinement, et la fermeture d’un grand nombre d’établissements, nous obligeront vraisemblablement à diminuer sensiblement la distribution ». De quelle ampleur ? Fiducial Gérance reste, pour l’instant, relativement vague.


Ajustements spécifiques à chaque trimestre

Les prochains acomptes seront ajustés « en fonction des perspectives d’encaissement, actif par actif, locataire par locataire ». Il faudra attendre le 3e trimestre, et « une meilleure visibilité », pour ajuster « plus sereinement » la distribution annuelle. Fiducial Gérance préfère de fait attendre, comme bon nombre de sociétés de gestion, d’avoir une vision plus précise de l’ampleur de la crise post-confinement. Ce n’est qu’alors que « les réserves pourront le cas échéant être utilisées pour conforter les distributions ». Le niveau de ces RAN (report à nouveau) à fin 2019 n’a pas été communiqué par la société de gestion. L’étude des rapports annuels 2018 des 5 SCPI permet d’avoir une estimation de leur importance.


Utilisation possible des reports à nouveau

La mieux dotée était alors Pierre Expansion, avec un RAN alors équivalent à 240 jours de distribution (du dividende 2018). Venait ensuite Logipierre 3, avec 197 jours. Puis, très en retrait, Sélectipierre 2 et Ficommerce, avec 39 jours. Buroboutic, quant à elle, affichait un RAN de 20 jours seulement. Ces montants ont pu varier depuis lors. Ils permettent simplement de constater que parmi les deux SCPI les plus « exposées », Logipierre 3 semble mieux armée pour résister au choc que Buroboutic… Mais Fiducial Gérance reste confiant. Et rassurant. « Nous sommes convaincus que les revenus de nos SCPI resteront largement positifs », explique la société de gestion. En rappelant que les SCPI vont continuer à offrir à leurs associés une bonne mutualisation des risques. Et une réduction de la volatilité des revenus. « Même si ces derniers ne seront pas au niveau attendu en 2020 ». Dont acte.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Fiducial Gérance lance son plan d’épargne immobilière programmée

Les SCPI toujours actives pendant la crise


A propos de Fiducial Gérance(i)

Fiducial Gérance est l’une des principales sociétés de gestion indépendantes du marché des SCPI. Avec près de 1,9 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 6 SCPI, Fiducial Gérance propose une gamme de SCPI complémentaire et différenciante (bureaux, commerce, résidentiel, résidences gérées, diversifiée), couvrant les différents segments du marché, ainsi qu’un fonds de fonds immobiliers, FIDIMMO. Fiducial Gérance gère également 6 groupements forestiers.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société

Comme prévu, la société de gestion annonce le lancement d’une offre de souscription de parts de SCPI sous forme de versements programmés. Deux des SCPI de Fiducial Gérance sont éligibles à ce nouveau service : Ficommerce et Buroboutic.

Après Corum, La Française REIM, Voisin, Primonial REIM, et prochainement Perial AM, c’est Fiducial Gérance qui se lance aujourd’hui dans l’épargne immobilière programmée. Comme annoncé en mars dernier, la société de gestion vient de mettre en place un service permettant aux épargnants de souscrire à des parts de SCPI sous forme de versements réguliers.

Lisser les cycles des marchés

Cette technique de fractionnement, bien connue des investisseurs boursiers, fait donc de plus en plus d’émules parmi les sociétés de gestion d’actifs immobiliers. Son avantage : lisser les à-coups des marchés en « moyennant » le prix de revient de ses placements. Comme il est illusoire d’espérer systématiquement investir au plus bas d’un cycle et d’en sortir au plus haut, mieux vaut en effet fractionner son investissement en plaçant de manière régulière et étalée dans le temps une partie de la somme initialement prévue. De cette manière, l’investisseur acquiert plus de parts (actions, parts de fonds d’investissement, parts de SCPI…) lorsque les marchés sous-jacents sont en baisse et, bien sûr, moins lorsqu’ils remontent. Mais il a profité de toutes les phases, et a réduit le risque d’entrer sur son placement au plus mauvais moment, c’est-à-dire juste avant un repli.

Constituer une épargne progressivement

La technique des versements programmés revêt d’autres avantages. Elle permet également de commencer à épargner sans attendre d’avoir constitué un capital à placer, tout en ajustant le montant de ses versements en fonction de ses revenus. Appliqué au cas spécifique des SCPI, cet atout est important car il positionne l’investissement sur la durée, en phase donc avec le statut de moyen/long terme inhérent à ce type de véhicule. En outre, si la variation du prix des parts des SCPI est certes beaucoup moins volatile que celle d’une action, les versements programmés sont aussi un moyen de traverser plus sereinement les différents cycles que rencontrent également les marchés immobiliers.

Versements mensuels ou trimestriels

Le service proposé par Fiducial Gérance permet une fréquence de prélèvement mensuelle ou trimestrielle. Deux des SCPI de la société de gestion y sont éligibles : Ficommerce, une SCPI qui vient tout juste de revaloriser son prix de souscription, et Buroboutic, une autre SCPI de commerce passée en capital variable en 2017. L’investisseur doit au minimum investir chaque mois, ou chaque trimestre, l’équivalent de la valeur d’une part de la SCPI sélectionnée, soit 230 € pour Ficommerce ou 267 € pour Buroboutic. A condition qu’il soit déjà détenteur d’au moins 10 parts de la SCPI choisie… Si tel n’est pas le cas, il devra donc, préalablement à la mise en place des versements programmés, procéder à un premier versement équivalent à la valeur de ces 10 parts. Le service, précise Fiducial Gérance, « peut être modifié ou interrompu sur simple demande, et sans frais ».

Frédéric Tixier


A propos de Fiducial Gérance(i)

Fiducial Gérance est une des principales sociétés de gestion indépendantes du marché des SCPI. Avec près de 1,9 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 6 SCPI, Fiducial Gérance propose une gamme de SCPI complémentaire et différenciante (bureaux, commerce, résidentiel, résidences gérées, diversifiée), couvrant les différents segments du marché, ainsi qu’un fonds de fonds immobiliers, FIDIMMO. Fiducial Gérance gère également 6 groupements forestiers.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Les SCPI d’entreprise de Fiducial Gérance ont collecté plus de 25 M€ en 2018. Quatre sur cinq affichent des dividendes en hausse ou stables par rapport à 2017. Leurs taux de distribution 2018 (DVM) sont globalement au-dessus de la moyenne du marché.

« Pour la 3année consécutive, les SCPI de rendement de Fiducial Gérance affichent une progression de leur distribution », annonce la société de gestion dans un communiqué publié aujourd’hui.

Dividendes en hausse

La gamme des SCPI d’entreprise de Fiducial Gérance, profondément remaniée ces dernières années, compte désormais cinq véhicules, dont quatre à capital variable. Leur repositionnement, dans une logique de complémentarité et de différenciation, s’est d’ailleurs poursuivi en 2018 avec la variabilisation du capital de Logipierre 3, une SCPI dédiée à l’investissement en résidences services et murs d’hôtels. Sur ces cinq SCPI, trois affichent effectivement des dividendes en hausse. C’est le cas précisément pour Logipierre 3, dont le dividende par part passe de 60,5 € à 64,5 €. Celui de Sélectipierre 2, un véhicule spécialisé dans les bureaux « prime » parisiens qui a procédé à une importante revalorisation du prix de ses parts en juin dernier, progresse de 24 € à 25 €, contre une augmentation de 10,30 € à 10,50 € pour le dividende de Ficommerce, SCPI spécialisée en commerce ayant absorbé BTP Immobilier en 2017. En revanche, le dividende de Pierre Expansion reste stable, à 11 €, et celui de Buroboutic baisse légèrement, de 12,15 € à 11,60 €.


Rendements globalement au-dessus de la moyenne du marché

Trois véhicules sur cinq connaissent également une variation du prix moyen de leurs parts (VPM). C’est le cas notamment pour Logipierre 3, qui affiche, du fait de l’opération de variabilisation du capital, une forte progression, de +16,74%. Les parts de Sélectipierre 2, qui profite de la revalorisation de son patrimoine parisien, progressent quant à elles de 4,16%. Celles de Pierre Expansion, une SCPI de bureaux dont le rapprochement avec Sélectipierre 2 avait un temps été envisagé, et la seule dont le capital soit encore fixe, subissent un léger recul, de 1,56%. Côté taux de distribution (DVM), c’est-à-dire le niveau des dividendes rapporté au prix moyen de la part sur l’année, les SCPI Fiducial Gérance se situent, tout du moins pour trois d’entre elles, au-dessus de la moyenne du marché 2018 (4,35% selon les dernières statistiques ASPIM/IEIF). En termes de performance globale (DVM et VPM), deux véhicules sortent du lot, avec des taux supérieurs à 5,17% (moyenne du marché 2018).


Collecte globale de 25 M€

La collecte nette 2018 en SCPI de Fiducial Gérance est quant à elle très inférieure (25,4 M€) à celle réalisée en 2017 (85 M€). Elle s’est surtout portée sur Ficommerce (14,5 M€) et Buroboutic (7,1 M€), cette dernière, diversifiée sur tout type d’actifs, ayant par ailleurs connu une année très active sur le plan des acquisitions (73 M€ de transactions). Une dynamique qui semble se poursuivre en 2019, la SCPI ayant déjà procédé à plusieurs opérations « signées à un rendement moyen de 6,40% acte en main », précise Fiducial Gérance. La société de gestion propose d’ailleurs, pour relancer la collecte de Buroboutic, 3 mois de revenus équivalent au délai de jouissance aux nouveaux souscripteurs. Une « promotion » valable du 1er février au 31 mai 2019…

Frédéric Tixier


A propos de Fiducial Gérance(i)

Fiducial Gérance est une des principales sociétés de gestionindépendantes du marché des SCPI. Avec près de 1,9 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 6 SCPI, Fiducial Gérance propose une gamme de SCPI complémentaire et différenciante (bureaux, commerce, résidentiel, résidences gérées, diversifiée), couvrant les différents segments du marché, ainsi qu’un fonds de fonds immobiliers, FIDIMMO. Fiducial Gérance gère également 6 groupements forestiers.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Le marché des parts de la SCPI diversifiée de Fiducial Gérance, suspendu depuis novembre dernier, reprendra le 17 février. Buroboutic est désormais une SCPI à capital variable. Le nouveau prix de souscription est fixé à 267 €.

Buroboutic, devenue SCPI à capital variable, s’ouvre de nouveau aux souscriptions. Entérinée par l’Assemblée Générale Extraordinaire du 21 décembre dernier (94,50% des votes exprimés), l’opération de variabilisation a également reçu le visa de l’AMF le 27 janvier. En conséquence, Fiducial Gérance a décidé de rouvrir le marché des parts à compter du 17 février prochain.

Reprise du marché primaire – Les nouvelles conditions du marché primaire viennent d’être fixées par la société de gestion. Le prix de souscription s’établit ainsi à 267 € par part. C’est 9,34% de plus que le dernier prix d’exécution (244,20 €) constaté lors des derniers échanges sur le marché secondaire le 21 novembre dernier, lorsque la SCPI était encore à capital fixe. Le minimum de souscription est de 10 parts, les frais de souscription et de retrait sont fixés à 10% H.T, et le délai de jouissance se situe dans les normes du marché actuel, au 1er jour du 4e mois suivant le mois de la souscription et de son règlement.

Rendement de 5,15% en 2016 – Buroboutic vient également de confirmer son rendement DVM (Distribution sur Valeur de Marché) pour 2016. Il s’établit à 5,15%, sur la base d’un coupon annuel de 12,7 € et d’un prix de part acquéreur moyen sur l’année de 246,44 €. Une rentabilité en retrait par rapport à 2015 (5,31%), mais qui reste dans le haut de la fourchette des rendements des SCPI diversifiées cette année. Rappelons en effet que Buroboutic est investie majoritairement en locaux commerciaux (58%), mais également en bureaux (28%) et en locaux d’activités (14%). Elle est également diversifiée sur le plan géographique, avec une répartition d’environ 50/50 entre la région parisienne et la province. Elle a vocation à conserver ce positionnement de SCPI de « 1er investissement » dans la gamme de Fiducial Gérance en pleine évolution

A propos de Fiducial Gérance(i)
Fiducial Gérance est l’une des principales sociétés de gestion indépendantes du marché des SCPI. Avec 1,6 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 8 SCPI, Fiducial Gérance propose une gamme de SCPI complémentaire et différenciante (bureaux, commerce, résidentiel, résidences gérées, diversifiée), couvrant les différents segments du marché. Fiducial Gérance gère également 6 groupements forestiers.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI diversifiée à dominante commerces de Fiducial Gérance devrait prochainement passer du statut de SCPI à capital fixe à celui de SCPI à capital variable. Le marché des parts est suspendu depuis le 22 novembre. Les associés sont convoqués à une nouvelle assemblée générale extraordinaire, le 21 décembre prochain, faute de quorum atteint lors de l’assemblée du 7 décembre.

Le projet de variabilisation du capital de la SCPI Buroboutic est toujours en attente de validation par les actionnaires. Faute d’avoir atteint le quorum nécessaire lors de l’AGE du 7 décembre dernier, une nouvelle assemblée est prévue le 21 décembre. Le marché des parts, suspendu depuis le 22 novembre dernier, ne pourra reprendre qu’une fois cette résolution adoptée ou refusée. Celui-ci sera réactivé, soit selon les modalités du marché primaire (souscription/retrait de parts) après obtention du visa de l’Autorité des marchés financiers en cas d’acceptation, soit selon les modalités du marché secondaire (marché de confrontation), en cas de refus.

Fiducial précise que « la date de reprise du marché des parts sera communiquée ultérieurement via un courrier individuel, le Bulletin Trimestriel d’Information du 4e trimestre 2016 et le site Internet, et ce dès fixation de ladite date ».

A propos de Fiducial Gérance(i)
Fiducial Gérance est un des principaux acteurs du marché des SCPI indépendantes avec 1,7 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 12 SCPI et 6 groupements forestiers. Au 31 décembre 2015, Fiducial Gérance se positionne parmi les principaux groupes de gestion de SCPI indépendants et figure parmi les grands gérants de SCPI de « Commerces » (Ficommerce, Buroboutic et BTP Immobilier) avec une part de marché représentant plus de 25% dans cette catégorie.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI diversifiée à dominante commerces de Fiducial Gérance devrait prochainement passer du statut de SCPI à capital fixe à celui de SCPI à capital variable. Les associés sont convoqués à une Assemblée Générale Extraordinaire, le 7 décembre prochain, pour valider ce changement. En conséquence, le marché des parts sera suspendu à compter du 22 novembre.

Fiducial Gérance poursuit la restructuration de sa gamme de SCPI. Après avoir procédé à la fusion de trois SCPI de bureaux, entérinée en juillet dernier, la société de gestion s’attaque à la transformation en SCPI à capital variable d’une partie de son offre.

Une nouvelle stratégie de développement – C’est Buroboutic, la seule SCPI diversifiée à dominante « commerces » de Fiducial Gérance, qui ouvre le bal. La ligne stratégique de Buroboutic, elle-même issue de la fusion de 4 SCPI d’entreprises en 2003, a en effet été précisée et validée par le Conseil de Surveillance de la SCPI, le 20 octobre dernier. Elle consiste à maintenir le positionnement de ce produit au sein de la gamme -une SCPI diversifiée-, tout en en redynamisant la gestion. Un objectif qui passe par « la valorisation et le rajeunissement du patrimoine, l’arbitrage des actifs non stratégiques, une relance maîtrisée de la collecte et la mise en place d’une ligne de crédit révolving pour anticiper les investissements », explique la société de gestion. Et qui implique la transformation de la SCPI à capital fixe en capital variable, permettant à la fois à la société de se développer et d’assurer une meilleure liquidité aux associés.

Variabilisation du capital – « Cette opération vise clairement à rendre plus fluides les processus de collecte et d’investissement », explique-t-on chez Fiducial Gérance. Le statut de SCPI à capital variable permettra de « réagir plus rapidement aux opportunités du marché » – sans passer, donc, par la case convocation d’une AG pour augmenter le capital -, mais également d’assurer une valorisation des parts « plus en adéquation avec leur valeur de marché ». Autrement dit, de résoudre l’une des problématiques du marché secondaire des parts de SCPI, parfois échangées à des prix très en deçà de leur valeur de réalisation… Pour entériner la variabilisation du capital de Buroboutic, Fiducial Gérance doit toutefois obtenir l’accord des associés. Ceux-ci seront donc réunis pour une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) le 7 décembre prochain[1]. Cette procédure implique également une mesure exceptionnelle : la suspension du marché des parts, qui interviendra à compter du 22 novembre 2016. Fiducial Gérance précise qu’il sera alors « procédé à l’annulation des ordres de vente et d’achat subsistant à cette date », sachant qu’une dernière confrontation est prévue le 21 novembre[2]. En fonction du résultat du vote, le marché des parts reprendra, explique Fiducial Gérance, « soit selon les modalités du marché primaire (souscription / retrait de parts) après obtention du visa de l’Autorité des marchés financiers, soit selon les modalités du marché secondaire (marché de confrontation) ».

Reprise de la collecte et des investissements – La SCPI affichait une capitalisation de 307,7 M€ au 30 juin 2016, pour une collecte brute de 2,3 M€ environ sur le 1er semestre 2016. Une fois l’opération finalisée, Buroboutic devrait donc connaître un rythme plus soutenu en matière de collecte et d’investissement, mais toujours « maîtrisé », explique-t-on chez Fiducial Gérance. Appliquant le principe d’une variabilisation « hybride » du capital, à l’instar de Laffitte Pierre chez Nami AEW Europe, Fiducial Gérance compte bien en effet continuer à contrôler la collecte de Buroboutic, afin de l’ajuster aux opportunités d’investissement. Mais de manière plus souple…

Rationalisation en cours – La transformation en SCPI à capital variable d’autres produits de la société de gestion reste à l’ordre du jour. Cette stratégie ne devrait viser que les SCPI de bureaux, dont celles récemment fusionnées. Fiducial Gérance devrait également prochainement, comme elle l’a déjà annoncée, procéder à la fusion de ses deux SCPI purement commerces, Ficommerce et BTP Immobilier, toutes deux étant déjà dotées du statut de SCPI à capital variable. Ce projet est en cours d’étude par un groupe de travail mixte constitué entre les membres des Conseils de Surveillance des deux SCPI concernées. Il n’est en revanche pas question de faire participer Buroboutic à cette fusion. L’objectif de Fiducial Gérance est en effet de conserver au sein de sa gamme restructurée un produit diversifié (Buroboutic), « pour un 1er investissement en SCPI » explique-t-elle, face à des produits purs, typés commerces, bureaux, résidences hôtelières, ou résidentiel, pour permettre aux clients finaux ou à leurs intermédiaires de « composer leurs propres allocations ».

Frédéric Tixier

A propos de Fiducial Gérance(i)
Fiducial Gérance est un des principaux acteurs du marché des SCPI indépendantes avec 1,7 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 12 SCPI et 6 groupements forestiers. Au 31 décembre 2015, Fiducial Gérance se positionne parmi les principaux groupes de gestion de SCPI indépendants et figure parmi les grands gérants de SCPI de « Commerces » (Ficommerce, Buroboutic et BTP Immobilier) avec une part de marché représentant plus de 25% dans cette catégorie.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] La lettre de convocation sera envoyée à compter du 21 novembre.
[2] La confrontation du mois de novembre, normalement prévue en fin de mois, a été avancée au 21 novembre.