Articles

Les SCPI toujours actives sur le front des acquisitions

Au 3e trimestre 2020, les SCPI d’immobilier d’entreprise ont été très acheteuses. Elles ont investi plus de 2,5 Md€ sur les marchés français et européens. Contre 2 Md€ pour le 3e trimestre 2019. Le 4e trimestre 2020 semble toujours aussi actif… Détail des principales dernières opérations.

Advenis REIM

Comme l’annonçait Jean-François Chaury, le directeur général d’Advenis REIM, en octobre dernier, Eurovalys a bouclé son programme d’acquisition annuel. La SCPI spécialisée sur l’immobilier de bureau allemand vient d’annoncer 3 opérations sur des bureaux situés respectivement à Wolfsburg, Bremerhaven et Stuttgart. Montant total de ces acquisitions : 112,75 M€. Ce qui porte à un peu plus de 300 M€ le total des montants investis par Eurovalys en 2020.

Alderan

La SCPI dédiée à la logistique gérée par Alderan boucle sa 8e acquisition. Pas mal pour un véhicule lancé il y a un peu plus d’un an… Activimmo vient d’annoncer l’achat en état futur d’achèvement d’un parc d’activité à Bailly-Romainvilliers (77). L’ensemble immobilier développera une surface locative de 5 470 m2 divisée en huit cellules. La livraison de ce parc est prévue au plus tard en janvier 2022. Et vise une certification environnementale E+C. Activimmo devrait servir un rendement de 6% en 2020.

Amundi Immobilier

Après avoir récemment acquis le premier actif irlandais (le Fitzwilliam 28 à Dublin) de l’OPCI Opcimmo, Amundi Immobilier a confirmé l’achat de l’immeuble Curve à Saint-Denis. Développant plus de 24 000 m², il est loué à 95% à deux locataire, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France et le courtier en assurances Verspieren. Cette acquisition -dont le montant dépasserait les 110 M€- a été réalisée par la société de gestion pour le compte de plusieurs de ses fonds sous gestion.

Atland Voisin

Si la SCPI Epargne Pierre est devenue plus prudente en matière d’investissements, elle n’en pas moins réalisé un important programme d’acquisitions en 2020. Dernières en date : une importante opération de sale & lease-back avec le groupe Pierre Fabre, réalisée en co-investissement avec la SCPI MyShareSCPI. Rendement de cet investissement : 6,50%. Atland Voisin a également dernièrement mené une autre opération de co-investissement entre les deux SCPI. Il s’agit d’un ensemble de bureaux situé au 7 avenue Charles Tillon, à Rennes.

Atream

Grosse acquisition pour la SCPI Carac Perspectives Immo. La société de gestion Atream a annoncé l’achat d’un immeuble de bureau, le « Botany 2 », situé à Suresnes. L’actif, de près de 5 500 m², comprend 5 étages à usage de bureaux et de commerces, et est certifié HQE Exploitation niveau « Très Bon ». Il est occupé par 8 locataires, dont une crèche et une surface de commerce louée par MaCaille, restaurant lounge du Top Chef Norbert Tarayre. Selon le site CFNewsImmo&Infra, l’opération aurait été valorisée 34 M€, et générerait un taux de rendement de 4,85%.

BNP Paribas REIM

BNP Paribas REIM a réalisé, pour le compte de la SCPI Accimmo Pierre, l’une des plus grosses opérations des dernières années sur le marché nantais. Elle vient en effet d’acquérir un ensemble de bureaux « Ilot 4B » dans le quartier d’affaires Euronantes. Cet actif s’inscrit dans un programme immobilier plus global de plus de 25 000 m², « Amazing Amazones », mêlant immobilier tertiaire, logements et équipements sportifs. Développé par Altarea, les 16 200 m² acquis par Accimmo Pierre seraient valorisés 62 M€, selon le site CFNewsImmo&Infra. La SCPI a distribué des acomptes aux 2e (1,8 €) et 3e (1,71 €) trimestres, en diminution par rapport à l’an dernier. Mais la société de gestion annonce la distribution possible d’une plus-value de cession pour le 4e trimestre. Pour un rendement prévisionnel de 3,80% en 2020.

Iroko

Déjà un premier actif pour Iroko Zen, la nouvelle SCPI lancée il y a quelques jours par la fintech Iroko. Il s’agit d’un immeuble de bureaux de 1 000 m² situé dans le quartier administratif de Reims. Sa valorisation est inférieure à 2,5 M€, et affiche des caractéristiques énergétiques dans le haut de la fourchette. Loué depuis 2014 à Pôle Emploi, avec un bail ferme d’une durée résiduelle de 9 ans, l’actif génère un taux de rendement immédiat de 7%. Rappelons qu’Iroko Zen se présente comme une SCPI digitale et engagée. Elle ambitionne de lever 100 M€ dans les trois ans.

Perial AM

Pour sa 1ère opération, PF Hospitalité Europe choisit l’Espagne. La nouvelle SCPI dédiée à l’immobilier d’accueil lancée par Perial AM il y a quelques mois vient d’annoncer l’acquisition d’un établissement hôtelier situé à Mataro, une commune proche de Barcelone. Montant de la transaction : 6 M€. L’actif sera exploité par l’enseigne B&B Hotels lors de sa réouverture, prévue pour le 1er trimestre 2021. La SCPI a été, selon Perial AM, « très bien accueillie par le marché ». PF Hospitalité Europe, qui ambitionne un taux de distribution de 5%, a collecté près de 20 M€ dès son premier mois de lancement.

Primonial REIM

Première acquisition dans l’immobilier de santé belge pour Primovie. La SCPI gérée par Primonial REIM vient d’annoncer la signature d’une résidence senior à Court-Saint-Etienne, à 40 km de Bruxelles. Elle sera livrée dans le courant du 3e trimestre 2022. D’une surface de 8 200 m², elle abritera 119 logements du T2 au T3 et bénéficiera d’un large socle de services. Elle sera exploitée par Domitys, une filiale de Nexity. Rappelons que Primovie ambitionne de distribuer en 2020 un dividende identique à celui de 2019, année où elle avait affiché un rendement de 4,51%.

Sofidy

Chez Sofidy, l’OPCI Sofidy Pierre Europe réalise une opération à Lyon. Il vient d’acquérir les mûrs de l’immeuble Triptyk (3 830 m²) pour un montant de 8,9 M€. L’immeuble est occupé par deux locataires, Merck et Burgundi School of Business, via des baux sécurisés de 6 et 9 ans. Le rendement sur loyer immédiat, à l’acquisition, est de 5,7%, un taux « particulièrement compétitif sur le marché lyonnais », rappelle Sofidy.

Swiss life AM

Après son opération barcelonaise, l’OPCI SwissLife Dynapierre poursuit son recentrage. Il s’est porté acquéreur d’un ensemble immobilier parisien d’environ 3 000 m² situé rue de Fleurus (6e arrondissement). Entièrement rénové par GDG Investissements, il est loué à Ionis qui va y installer l’école d’ingénieurs ESME Sudria pour neuf ans. Une opération qui, fin octobre, avait permis à l’OPCI d’investir l’intégralité de sa collecte. Et de réduire sa poche immobilier physique dédiée à l’hôtellerie à 11,5% (contre près de 20% en mars dernier).

Frédéric Tixier


Lire aussi

Faut-il craindre une baisse de la valeur des parts des SCPI ?

Investissements immobiliers : priorité à la qualité

Les SCPI toujours actives pendant la crise

La crise du coronavirus et le confinement ont très fortement réduit les transactions immobilières. Mais le marché n’est pas totalement gelé. Preuve en est : certaines SCPI ont finalisé des opérations initiées avant la crise. Et continuent de mener des négociations. Revue de détails.     

Il s’agit, pour l’essentiel, d’opération initiées avant la période de confinement. Mais pas que… Les SCPI, qui disposent pour la plupart de liquidités importantes – et continuent à collecter -, poursuivent les acquisitions et cessions d’actifs en cours. Plusieurs transactions ont été finalisées au cours des dernières semaines. D’autres sont à venir. Etat des lieux, par société de gestion.

Advenis REIM

Le gestionnaire des SCPI Eurovalys et Elyalis annonçait début mars l’acquisition d’un immeuble de bureaux à Gaimersheim, en Bavière. Prix de la transaction : environ 25 M€ hors droits. Quelques jours auparavant, la toute jeune SCPI Elyalis procédait à son premier investissement à Madrid. Pour 15,5 M€.

Amundi Immobilier

La structure dédiée à l’immobilier du groupe Amundi avait réalisé 3,8 Md€ d’acquisitions en 2019. Pour le compte de ses SCPI et OPCI grand public, mais aussi pour l’ensemble de ses fonds sous gestion. Elle vient de procéder à plusieurs nouvelles opérations. En avril 2020, elle a notamment annoncé l’acquisition de son premier actif de bureaux à Barcelone (8 330 m²) et à Varsovie (11 529 m²). Ainsi qu’une plateforme logistique (occupée par Zalando) en Allemagne.

Atream

La société de gestion spécialisée sur le secteur du tourisme et de l’hôtellerie a annoncé en mars deux nouvelles acquisitions en Allemagne. Il s’agit des murs de l’hôtel et des infrastructures récréatives du Center Parcs Nordseeküste, pour un montant de 11,8 M€. Et des murs de l’hôtel B&B Stuttgart Airport, pour un montant de 10,6 M€. Ces deux opérations ont été réalisées pour le compte de la SCPI Atream Hôtels.

BNP Paribas REIM

La division immobilière de BNP Paribas a annoncé le 17 avril l’acquisition d’un immeuble de bureaux neuf d’une surface totale de 25 000 m². Livré fin 2019, cet actif se situe dans le nouveau quartier des Docks de Saint-Ouen. Il accueille le siège de la Région Île-de-France. L’opération a été réalisée pour le compte de la SCPI Accimmo Pierre. Le montant de transaction dépasserait les 200 M€

Corum

Le gestionnaire des SCPI à succès Corum Origin et Corum XL a annoncé, le 25 mars, la première acquisition de sa nouvelle SCPI Eurion. Cette dernière s’est portée acquéreur des murs d’un supermarché situé près de Cork, en Irlande. Prix d’acquisition : 6,1 M€. Rendement estimé à l’acquisition : 7,44% acte en main.

Foncia Pierre Gestion

La société de gestion récemment passée sous la coupe de BlackFin Capital Partners a finalisé fin février son 1er investissement en Belgique. L’opération a été réalisée pour le compte de 3 de ses SCPI : Foncia Cap’Hebergimmo, à hauteur de 51% ; Foncia Pierre Rendement pour 30% ; et Placement Pierre, pour 19%. Le montant total de la transaction est supérieur à 57 M€.

Groupama Gan Reim

Le gestionnaire des SCPI Affinités Pierre et de l’OPCI Groupama Gan Pierre 1 poursuit visiblement l’optimisation de ses patrimoines. Il annonçait notamment le 14 avril dernier la cession d’une boutique située au centre-ville de Cannes. L’opération génère une plus-value de 34% pour l’OPCI Groupama Gan Pierre 1. Quelques jours plus tôt, il communiquait sur l’acquisition d’un commerce à Paris. Pour le compte cette fois d’un OPPCI (Groupama Gan Retail France).

La Française REM

La société de gestion dirigée par Marc Bertrand a finalisé en avril l’acquisition d’un immeuble de bureaux dans le 17e arrondissement parisien. Il s’agit d’un ensemble de plus de 10 000 m², siège social du groupe Rexel. Le prix de la transaction serait supérieur à 100 M€. L’opération a été menée pour le compte des SCPI Epargne Foncière (40 %), Eurofoncière 2 (10 %), LF Grand Paris Patrimoine (40 %) et Multimmobilier 2 (10 %). La SCPI LF Europimmo vient pour sa part d’annoncer (le 17 avril) l’acquisition d’un premier actif au Royaume-Uni. Il s’agit d’un immeuble mixte situé Bartholomew Close, à Londres. Le prix net vendeur est de M£. Et le taux de rendement initial ressort à 3,9 %.

Norma Capital

La société de gestion de la SCPI Vendôme Régions a fortement investi au cours du 1er trimestre. Elle a en effet acquis durant cette période 6 nouveaux actifs, pour un total de 22 M€. Il s’agit majoritairement d’immeubles de bureaux, situés en province. Les acquisitions comprennent également un immeuble de commerces situé à Montlhéry (91). Et une boutique située rue de Clichy, dans le 9e arrondissement parisien.

Novaxia

La SCPI Neo, gérée par Novaxia, a procédé à sa 5e acquisition. Il s’agit d’un « data center » situé à Nanterre, d’une surface de 3 256 m². Il est actuellement loué à Interxion, une entreprise spécialisée dans la location d’espaces de data center, pour un bail résiduel de 4,6 ans. Selon Novaxia, le rendement acte en main de cette opération est de 6,68 %

Perial AM

Perial AM a réalisé coup sur coup trois acquisitions pour ses SCPI PFO2 et PFO. Et en mars, cette dernière se portait acquéreur d’un immeuble de bureaux à Amsterdam. Pour environ 24 M€. En février, PFO2 devenait quant à elle propriétaire d’un immeuble de bureaux neufs situé dans la périphérie de Rennes. Pour environ 35,9 M€. Elle vient d’annoncer, le 20 avril, une nouvelle opération, aux Pays-Bas cette fois. Il s’agit de l’immeuble Deloitte Building situé à Utrecht. L’actif comprend 7 127 m² de bureaux et 154 emplacements de parking. Prix de l’opération : 28,8 M€. Il s’agit de la 9e acquisition aux Pays-Bas de PFO2.

Primonial REIM

Primonial REIM a finalisé le 12 mars dernier l’acquisition de l’immeuble de bureaux « Le Valmy », situé à Montreuil (93). L’opération a été réalisée pour le compte de sa SCPI Primopierre. Et cet actif de 29 000 m² a été acquis auprès de la foncière Gecina. La transaction se serait faite sur la base d’un prix supérieur à 200 M€. Primonial REIM poursuit activement la recherche de nouveaux actifs. Y compris dans le secteur de l’hôtellerie. Il vient en effet de finaliser un partenariat avec B&B Hotels, un opérateur hôtelier français. En s’engageant à investir 50 M€ par an dans cette classe d’actifs au cours des 15 prochaines années.

Sofidy

Sofidy a finalisé le 11 mars une nouvelle acquisition : l’immeuble « Le Georges V », situé dans la ville de Montpellier. Cet actif, d’une surface de 2 597 m², a été acquis pour le compte de l’OPCI Sofidy Pierre Europe. Prix de l’opération : 5,9 M€

Swisslife AM

Swiss Life Asset Managers France a concrétisé début mars l’acquisition du portefeuille  « Margaux » comprenant quatre hôtels espagnols. L’opération a été réalisée pour le compte de l’OPCI SwissLife Dynapierre. Ce dernier s’est également engagé à acquérir un immeuble majoritairement de bureaux situé dans le « QCA » parisien.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Coronavirus : surprise, crise et châtiment

Coronavirus, une crise économique pas du tout comme les autres

Coronavirus : ce que disent les sociétés de gestion de SCPI et d’OPCI

Depuis le début de la crise, et la période de confinement, les sociétés de gestion de SCPI et d’OPCI se sont organisées pour maintenir l’activité. La grande majorité d’entre elles ont adressé des messages à leurs clients. Liste (presque) exhaustive de leurs communications disponibles en ligne…   

Organisés pour poursuivre la gestion des actifs immobiliers

C’est clair, les gestionnaires de SCPI et d’OPCI se sont organisés pour poursuivre la gestion de leurs actifs immobiliers, dans le contexte de confinement que l’on sait. Une grande partie d’entre eux s’appuie sur les Plans de Continuité de l’Activité préalablement établis. Tous se déclarent opérationnels. A ce message destiné à rassurer leurs clients, certains gestionnaires ajoutent de l’analyse. Ou la mise en œuvre de décisions spécifiques. Quelques-uns ont déjà, par exemple, décidé de différer le paiement des loyers de leurs locataires. D’autres rappellent l’exposition de leurs produits aux différents secteurs de l’immobilier. Et les niveaux de risques qui y sont attachés. D’autres, enfin, essayent d’estimer les conséquences globales de la crise sanitaire en cours sur l’ensemble des marchés immobiliers.

Pierrepapier.fr a recensé toutes les communications publiques disponibles à ce jour. Soit sur les sites des sociétés de gestion. Soit sur leurs profils LinkedIn. D’autres communications ont pu être envoyées directement aux clients, sans que nous en ayons eu connaissance. D’autres informations sont ou seront disponibles sur le site de l’association des gestionnaires d’actifs immobiliers (ASPIM). Voici donc :

  • la liste de ces communiqués ou messages, et le lien permettant d’y accéder, présentée sous forme de tableau
  • un bref verbatim, extrait de ces communications, pour chacune des sociétés de gestion référencées

AEW-Ciloger

« Dans l’immédiat, AEW Ciloger se veut pragmatique et à l’écoute des demandes d’accompagnement des locataires, notamment des commerçants. L’immobilier semble durablement à l’abri d’une remontée des taux, ce qui le rend toujours attractif. Les acteurs de l’immobilier semblent d’ailleurs s’attacher actuellement à mener à leur terme les transactions en cours, sans renégociation de prix ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Advenis REIM

« Compte tenu du contexte épidémique exceptionnel et des dernières informations gouvernementales, nous tenions à vous informer des mesures mises en place pour limiter la propagation du virus et son impact.

La santé et la sécurité de l’ensemble des collaborateurs d’Advenis Real Estate Investment Management étant au cœur de nos préoccupations, des dispositions ont été prises pour leur permettre de maintenir la meilleure qualité de service, et répondre à vos besoins à distance. Afin d’assurer la continuité de nos activités et pour vous accompagner au mieux, nos équipes restent donc connectées ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Alderan

« Toute l’équipe d’Alderan tient à vous informer sur la façon dont elle gère les conséquences de la crise sanitaire que la France rencontre actuelle. Les équipes restent mobilisées et joignables par téléphone ou par mail pour toute question »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Amundi Immobilier

« L’évolution de l’épidémie du Coronavirus (COVID-19) a conduit Amundi à adopter des mesures pour se conformer aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé et des autorités sanitaires des différents pays concernés. Elle a ainsi enclenché ses procédures, en lignes avec celles du groupe Crédit Agricole (actionnaire majoritaire d’Amundi), visant à limiter la propagation du virus et protéger la santé et la sécurité de la population, et celles assurant la poursuite de ses activités en cas d’épidémie. Amundi a par ailleurs pris toutes les dispositions pour assurer la continuité des activités et services rendus à ses clients ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Atland-Voisin

« Dans ce contexte particulier, nous vous informons que notre entreprise a pris les mesures organisationnelles adéquates pour poursuivre ses activités. Ces mesures sont guidées par plusieurs impératifs : garantir la sécurité de nos équipes, assurer la continuité du service vis-à-vis de tous nos clients (épargnants et locataires), et contribuer à l’effort collectif. La gestion des risques fait partie intégrante de notre métier d’investisseur et de notre exercice quotidien de pilotage de la performance des SCPI. La connaissance que nous avons de notre patrimoine nous permet d’identifier les enjeux, secteur par secteur, ville par ville, immeuble par immeuble, locataire par locataire. Une cellule de crise est en place pour le suivi des relations avec ces derniers, en fonction de leur situation particulière et de leur exposition au contexte actuelle».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Atream

« Atream et ses équipes sont mobilisés. Dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons, Atream a mis en place son Plan de Continuité d’Activité permettant de protéger ses collaborateurs et de suivre les recommandations gouvernementales dont nous sommes solidaires, afin de limiter la propagation du virus Covid-19. Atream fermé hier ses bureaux mais demeure évidemment en mesure d’assurer ses missions auprès de vous comme à l’habitude. Vos demandes seront traitées avec diligence ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

BNP Paribas REIM

« Au regard de la situation engendrée par la propagation du coronavirus (COVID-19), BNP Paribas REIM a pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être de ses collaborateurs, clients et fournisseurs. Nous avons immédiatement mis en œuvre un plan d’actions destiné à assurer la continuité de nos services auprès de nos clients et partenaires ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Cleaveland (groupe Edmond de Rothschild)

« Nous souhaitons vous informer des mesures prises par le Groupe Edmond de Rothschild dans le contexte d’épidémie de COVID-19. La priorité de notre Groupe est d’assurer la protection de la santé de nos collaborateurs, clients et partenaires commerciaux, tout en assurant la poursuite de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Corum

« En raison de la crise sanitaire qui affecte l’Europe et pour la première fois depuis 9 ans, nous aurons des difficultés cette année à tenir tous nos objectifs. Pour autant vous pouvez compter sur notre engagement et notre mobilisation pour défendre votre épargne sur le long terme. Aujourd’hui nous faisons face à une situation exceptionnelle et vivons une crise majeure. Il faut continuer à penser long terme, donc au-delà de cette crise. Nous allons par conséquent aider les locataires les plus touchés par cette crise, en différant le paiement de leurs loyers ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Fiducial Gérance

« Au regard de la situation exceptionnelle et des annonces faites par le gouvernement, nous tenions à partager avec vous les mesures de précaution, de prévention et d’organisation mises en place par le groupe Fiducial et plus particulièrement Fiducial Gérance. L’objectif est de vous garantir la meilleure qualité de service et d’assurer la sécurité de nos collaborateurs. Pour assurer la continuité de nos services, nos équipes sont organisées pour être en mesure de travailler à distance ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncia Pierre Gestion

« La situation d’urgence à laquelle nous sommes aujourd’hui tous confrontés nous oblige à prendre des mesures exceptionnelles. Afin de faire face à la propagation du coronavirus, et dans le respect des annonces du gouvernement, nous avons tous et toutes la responsabilité de nous protéger collectivement. Nos préoccupations en tant que professionnels se concentrent bien évidemment sur la sécurité, celle de nos clients, de nos partenaires et bien sûr de nos équipes mais également sur la continuité de nos activités et de nos services. Nous restons tous concentrés sur la gestion de nos cinq SCPI ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncière Magellan

« Face à la pandémie qui nous touche, Foncière Magellan est plus que jamais engagée et mobilisée pour vous offrir un service de qualité, tout en garantissant la sécurité de ses collaborateurs. Nous entrons dans une phase où le recours au télétravail va être favorisé et généralisé. Notre système d’information nous permet de travailler à distance. Et nous disposons d’outils digitaux pour organiser des réunions en visioconférence. Vos interlocuteurs habituels restent donc opérationnels et à vos côtés pour assurer la continuité des opérations en cours. Vous pouvez les joindre par mail et sur leurs téléphones portables. Toutes les mesures prises résultent de la mise-en-œuvre de notre plan interne de continuité d’activité déjà existant. L’agilité fait partie de notre ADN depuis toujours et nous relèverons à nouveau ce défi ! »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Foncières et Territoires

« Dans cette situation exceptionnelle, nos équipes restent mobilisées pour maintenir leur réactivité dans leurs échanges avec leurs interlocuteurs. L’ensemble des demandes seront traitées avec diligence et dans les meilleurs délais ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

HSBC REIM

« Dans les circonstances actuelles du Coronavirus, à titre exceptionnel et jusqu’à publication d’une information contraire, nous vous recommandons de prendre contact avec HSBC REIM (France) par mail pour toute demande concernant vos parts de SCPI. Nous vous recommandons également d’envoyer toute demande de retrait complète par scan préalablement ou concomitamment à l’envoi par courrier ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Immovalor Gestion

« Au regard du contexte sanitaire actuel et de récentes consignes du gouvernement, Immovalor Gestion s’adapte et se mobilise pour assurer la continuité de service et répondre à vos sollicitations ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Intergestion

« La situation exceptionnelle que nous vivons est sans précédent. C’est pourquoi nous souhaitons vous apporter toutes les informations de nature à répondre aux questions que vous vous posez sur les répercussions qui pourraient concerner la SCPI Cristal Rente. En premier lieu, nous avons dès lundi mis en œuvre le plan de continuité de l’activité de la Société de gestion de portefeuille afin d’assurer la pérennité de son fonctionnement durant la période de confinement de la population. L’ensemble des services fonctionnels et opérationnels de la Société est activé au moyen du télétravail. Tous les collaborateurs à leur domicile sont équipés de leur ordinateur de bureau permettant l’accès aux outils et logiciels nécessaires à la poursuite de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Kyaneos AM

« Dans les circonstances actuelles, nous tenons à vous assurer que les équipes de Kyaneos AM sont mobilisées pour vous fournir la meilleure qualité de service. Nous avons pris les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de tous et assurer la continuité de nos activités ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

La Française REIM

« Les équipes de la Française sont opérationnelles. Disposant du socle technologique et humain pour rester opérationnel et adaptable, La Française a graduellement augmenté son niveau de précautions sanitaires en encourageant le travail à distance et réduisant drastiquement les déplacements. Ce fonctionnement distant nécessite d’adapter certaines habitudes de travail. Mais l’ensemble des fonctions de gestion des SCPI et OPCI est assuré de manière normale et sécurisée. Quel impact aura cette épidémie sur l’immobilier et notamment sur les fonds gérés par La Française ? Le fonctionnement proprement dit des fonds n’est pas impacté par cette crise. La comptabilité, la distribution trimestrielle, la fiscalité annuelle, les assemblées générales… tous ces processus vont se poursuivre de manière quasi normale ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Norma Capital

« Depuis une quinzaine de jours, Norma Capital avait anticipé les mesures édictées par le gouvernement, notamment en complétant le parc d’ordinateurs portables, qui permet à 85% des salariés d’avoir accès de chez eux à leurs courriers électroniques et à l’ensemble des éléments nécessaires à la réalisation de leurs tâches.  Une attention particulière a été apportée à la gestion de l’existant. Les fonctions essentielles sont assurées, de la direction commerciale à la direction immobilière ».

Accéder à l’ensemble du communiqué Fair Invest

Accéder à l’ensemble du communiqué Vendôme Régions

Novaxia Investissement

« La crise sanitaire que nous traversons nous amène à adapter notre organisation. Dès vendredi 13 mars, nous avons mis en place des mesures permettant de préserver la santé des collaborateurs, et celle de nos compatriotes. En limitant les contacts au strict nécessaire, chacun d’entre nous participe au combat qui se mène contre le virus Covid-19. Vous nous avez confié votre épargne, nous serons à la hauteur de votre confiance ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Paref Gestion

« Suite aux mesures de confinement récemment annoncées par le Président de la République, la Direction du Groupe Paref a pris les mesures nécessaires afin d’assurer, pour nos associés, comme pour nos partenaires, un suivi optimal dans la poursuite de nos activités. L’ensemble des collaborateurs du Groupe (sur nos implantations de France, de Suisse et d’Italie) travaillent désormais depuis leur domicile. Tous sont équipés du matériel informatique adéquat et des accès téléphoniques et digitaux (Plateforme et accès à distance) permettant d’assurer la continuité de notre activité dans les meilleures conditions. Enfin nous organisons quotidiennement un comité de suivi de l’activité. La proximité avec nos locataires et l’adaptabilité de notre politique de gestion, avec prudence et discernement, sont plus que jamais de circonstance en cette période mouvementée ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Perial Asset Management

« Perial AM s’adapte pour assurer la continuité de service. Dans ce contexte exceptionnel, nous souhaitons vous donner quelques précisions sur la façon dont nos équipes s’organisent et adaptent leurs modes de travail. Notre objectif consiste à assurer la continuité de nos activités pour tous nos clients. Ainsi, des dispositions ont été prises pour permettre aux collaborateurs de Perial Asset Management en télétravail de pouvoir assurer un service identique ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Primonial REIM

« Le Groupe Primonial a élaboré, depuis plusieurs années, un solide plan de continuité des activités, en vue de faire face à une situation exceptionnelle comme celle-ci et adapter en conséquence ses moyens financiers, techniques et humains permettant d’assurer la continuité de ses missions ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Accéder à la note de conjoncture Covid-19

Sofidy

« Compte-tenu du contexte d’épidémie en cours (COVID-19) et des mesures de prévention prises par le gouvernement français, nous vous informons que SOFIDY a enclenché un dispositif de continuité d’activité, afin de garantir la poursuite de nos activités au quotidien et de nous conformer aux recommandations des autorités sanitaires. Les fonctions de gestion opérationnelle de SOFIDY se sont organisées pour fonctionner à distance de manière optimale, et la très grande majorité de nos équipes est dorénavant en télétravail. Parallèlement, la société de gestion a activé des procédures internes de travail collaboratif et de communication pour vous assurer un maintien qualitatif de nos relations ».

Accéder à l’ensemble du communiqué

Sogenial Immobilier

« Comme vous le savez, nous avons toutes et tous la responsabilité de nous protéger collectivement. Les équipes de Sogenial Immobilier n’échappent pas à cette règle. Par conséquent, nous avons activé dès le week-end dernier notre Plan de Continuité d’Activité pour l’ensemble de nos équipes. Sachez que nous avons à cœur de maintenir le service, nous nous sommes mobilisés et organisés en amont pour que l’ensemble de nos collaborateurs soient disponibles en télétravail et aient accès à l’ensemble des ressources habituelles de l’entreprise permettant une continuité de gestion de nos activités et de vos dossiers. Nous restons en contact permanent avec nos locataires, nos banques et nos partenaires afin de suivre la situation en temps réel et être en mesure d’adopter des solutions pragmatiques aux différentes demandes »

Accéder à l’ensemble du communiqué

Frédéric Tixier


Lire aussi

« Suspension des loyers » : quel impact pour les SCPI ?

Coronavirus : comment réagissent les acteurs de l’immobilier, leurs clients, leurs fournisseurs ?

 

Atream : nouveau FPCI et nouvelle SCPI en cours de lancement

La société de gestion spécialiste de l’investissement dans l’industrie touristique ajoute deux véhicules à sa gamme. Le FPCI Atream France Hôtellerie I, réservé aux investisseurs avertis, est ouvert aux souscriptions. La SCPI Tourisme et Littoral est en cours de lancement.

Atream décline ses savoir-faire dans l’immobilier hôtelier et touristique. La société de gestion dirigée par Pascal Savary s’était distinguée, en 2016, en lançant la 1ère SCPI dédiée à ce secteur au niveau européen. Atream Hôtels a depuis fait son chemin. Fin 2019, elle gérait près de 175 M€. Et offrait à ses souscripteurs un rendement de 4,75%, supérieur à la moyenne du marché.

Atream, bientôt 5 solutions patrimoniales spécialisées tourisme

Atream, qui gère au total près de 3,5 Md€ -essentiellement pour le compte d’investisseurs institutionnels-, ajoutait fin 2018 la SCPI Pierre Altitude à sa gamme de solutions patrimoniales dédiées au secteur du tourisme. Son crédo : investir dans des résidences hôtelières ou gérées situées dans des stations alpines à forte fréquentation. Pierre Altitude a distribué un rendement annualisé de 4,80% en 2019. Au début de l’année dernière, Atream lançait également une unité de compte immobilière. Atream Euro Hospitality, exclusivement disponible en assurance-vie, se positionne sur la thématique du tourisme en Europe. Elle doit investir principalement au travers de club-deals et fonds immobiliers gérés ou sélectionnés par Atream. Mi-2019, la société de gestion comptait donc déjà 3 fonds patrimoniaux spécialisés tourisme. Avec les deux nouveaux véhicules, ce compteur est passé à 5. Rappelons qu’Atream gère également une autre SCPI, Carac Perspectives Immo.


SCPI Tourisme et Littoral, pour contribuer au renouvellement de l’offre touristique côtière

Diversifiée sur plusieurs classes d’actifs immobiliers, cette dernière s’adresse plutôt aux investisseurs professionnels. Le minimum de souscription est en effet fixé à 300 000 €… Tourisme et Littoral, créée en septembre dernier, se positionne en revanche comme une nouvelle SCPI spécialisée. Elle s’intéresse aux actifs situés sur les zones côtières du littoral français. Bénéficiant du soutien de quatre caisses régionales de la Caisse d’Epargne, elle a pour objectif de contribuer au renouvellement de l’offre touristique locale. Qui, selon Atream, sous-performe en termes de fréquentation par les clientèles étrangères. Sa commercialisation n’est pas encore officiellement lancée. Fin 2019, la SCPI Tourisme et Littoral n’avait collecté qu’un million d’euros. Mais l’objectif est ambitieux. Dans une interview accordée aux Echos en octobre dernier, Pascal Savary espérait, d’ici 5 ans, « réunir 500 millions d’euros d’actifs sous gestion ». Soit « 15 à 20 hôtels » représentant « 2 000 à 3 000 chambres ».

FPCI Atream France Hôtellerie I, réservé aux investisseurs avertis

Le FPCI Atream France Hôtellerie I est quant à lui déjà en phase de lancement. Ce fonds professionnel de capital-investissement est réservé aux investisseurs avertis. Ceux pouvant investir un montant minimal de 150 000 €. Il s’est ouvert aux souscriptions depuis le 1er février dernier. Et pour une durée maximale de 12 à 18 mois. Les fonds seront bloqués au moins 7,5 ans. Une période qui pourra éventuellement s’allonger de deux années supplémentaires. Atream espère recueillir quelques 20 M€. Et vise la constitution d’un portefeuille d’environ 50 M€, composé de 5 ou 6 actifs. Il sera investi au capital de sociétés d’exploitation ou en mûrs d’hôtels, en France. Son objectif de performance : 7% par an.

FCPI : une fiscalité avantageuse

Rappelons que les FPCI (à ne pas confondre avec les FCPI) présentent l’avantage, même investis dans des actifs immobiliers, de sortir du champs d’imposition à l’IFI. Ils bénéficient également d’une exonération d’impôt sur les revenus et sur les plus-values au-delà de 5 ans de détention.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Atream Hôtels : +73 M€

Immobilier de tourisme : un secteur porteur, mais complexe…


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles. Atream dispose de 3,5 milliards d’actifs sous gestion et conseillés, dont 1,5 milliard d’actifs hôteliers et touristiques.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société

Première acquisition pour la SCPI Pierre Altitude

La SCPI spécialisée dans l’immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne, gérée par Atream, vient de réaliser son premier investissement. Un ticket à 13 M€.

Presque un an après sa création (voir « Atream lance une nouvelle SCPI, Pierre Altitude »), la SCPI spécialisée dans l’immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne signe sa première acquisition.

1er investissement pour la SCPI Pierre Altitude

Atream, la société de gestion de Pierre Altitude, aura mis plusieurs mois pour concrétiser une opération annoncée dès le 1er trimestre de l’année. Depuis cette période, la SCPI était entrée en négociation exclusive, laquelle a finalement débouché sur l’acquisition, mi-août, de cet actif luxueux situé à Arc 2000. L’Hôtel Club MMV Les Mélèzes, un 4 étoiles récemment rénové, dispose en effet de 185 chambres, et d’installations « haut de gamme », dont deux restaurants, un lounge, et un espace bien-être. Il est pris à bail, pour une durée résiduelle de 15 ans, par l’opérateur spécialisé MMV (Montagne, Mer, Vacances) qui dispose de plus de 30 ans d’expertise sur l’hôtellerie de montagne et exploite déjà près d’une vingtaine d’établissements siglés 3 ou 4 étoiles.

SCPI Pierre Altitude : un ticket à 13 M€

Pour acquérir cet actif dont la rentabilité immédiate serait supérieure à 5%, Pierre Altitude a dû débourser pas moins de 13 M€. Autrement dit, beaucoup plus que le niveau de sa capitalisation à fin juin, qui s’élevait à environ 1,1 M€… Atream a donc sollicité son investisseur partenaire, la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, pour recueillir les fonds nécessaires. Ce dernier, avec lequel la société de gestion a l’habitude de travailler, s’était en effet engagé à souscrire aux parts de la SCPI Pierre Altitude dès que l’opération d’acquisition serait en passe d’être bouclée. Aux côtés des fonds propres apportés par la SCPI, un financement a été mis en place, dans les limites fixées par les statuts de la SCPI (40 % de la valeur d’acquisition des actifs immobiliers). D’autres souscripteurs étant venus, depuis le closing (12 août), rejoindre les associés de la SCPI, celle-ci affichait, fin septembre, une capitalisation « de 9,5 M€ », précise-t-on chez Atream. Et, bonne nouvelle pour les actionnaires, cette première acquisition va permettre à Pierre Altitude de verser un premier acompte sur dividende en janvier 2020…

L’hôtellerie, un marché porteur

Pour mémoire, le secteur sur lequel intervient Pierre Altitude – actifs hôteliers, résidences de tourisme et résidences hôtelières gérées, situés dans des stations de ski alpin à forte fréquentation touristique – est en plein essor. Tout comme l’ensemble du secteur hôtelier, d’ailleurs, qui, en raison d’une fréquentation touristique exceptionnelle, connaît un regain d’intérêt de la part des investisseurs. Selon la 42e édition de l’étude annuelle du cabinet KPMG[1], le rythme des investissements a bondi de 50% l’an dernier, pour atteindre le niveau de 1,4 Md€. Une thématique sur laquelle intervient l’autre SCPI gérée par Atream, la SCPI Atream Hôtels, dont l’acquisition réalisée en juin dernier (voir « Atream Hôtels : +73 M€ ») lui a permis de doubler de taille en portant son patrimoine à près de 150 M€. Atream Hôtels anticipe le versement d’un dividende en 2019 de 32,52 € par part soit un dividende brut[2] annualisé de 5,29%.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] « L’industrie hôtelière française » – KPMG – 24 septembre 2019.
[2] Après réintégration de l’impôt à acquitter à l’étranger par Atream Hôtels et ses filiales.

Atream Hôtels : +73 M€

La SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne vient d’acquérir 6 nouveaux actifs pour 73 M€. Elle double d’un coup son patrimoine immobilier et renforce sa présence hors de France. Elle maintient l’objectif d’un taux de distribution de 4,61% sur 2019.

6 + 6 = 12… En finalisant l’acquisition d’un portefeuille de 6 hôtels en Belgique, acquis pour 72,9 M€, Atream Hôtels, la SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne lancée en 2016 double d’un coup la taille de son patrimoine.

7investissement pour la SCPI Atream Hôtels

La SCPI, qui n’avait procédé à aucune acquisition depuis décembre 2018 (les murs de l’hôtel Park Inn by Radisson, situé aux portes du centre-ville historique de Nuremberg, acquis pour 23,5 M€), frappe donc un grand coup. Et réalise en une seule opération plus des 2/3 de son ambitieux programme d’investissement sur 2019, chiffré à 120 M€. Le portefeuille nouvellement acquis comprend 6 actifs répartis sur l’ensemble du territoire flamand, siglés 3 et 4 étoiles, et totalisant 544 chambres. Leur gestion est assurée par deux opérateurs hôteliers, les groupes Martins Hotels et Different Hotels, dans le cadre de baux d’une durée résiduelle moyenne d’environ 24 ans. Une bonne opération pour la SCPI qui sécurise encore davantage la gestion locative de son patrimoine, la durée moyenne de ses baux contractés avec divers exploitants passant de 13 à 19 ans…

Taux de rendement prévisionnel de 4,61% en 2019 pour la SCPI Atream Hôtels

Atream Hôtels connaît, comme la plupart des SCPI du marché, une accélération de sa collecte sur le 1er trimestre. A 19 M€, elle représente déjà 67% du montant total des souscriptions enregistrées en 2018 (28 M€). Positionnée sur un marché de plus en plus porteur (voir « Immobilier de tourisme : un secteur porteur, mais complexe… »), mais gérée par des professionnels qui disposent d’une forte expérience et d’une forte expertise sur ce créneau, elle profite à plein du dynamisme de la demande touristique et de la hausse du « revenu par chambre disponible ». Cet indicateur propre à l’hôtellerie a encore progressé de 1,9% au 1er trimestre 2019. Les indicateurs de gestion de la SCPI sont donc au beau fixe. Malgré un taux d’occupation fluctuant – lié à des mesures d’accompagnement ponctuelles -, elle maintient depuis le début de l’année un niveau de distribution légèrement supérieur à celui de l’an dernier (l’acompte prévisionnel sur dividende du 2trimestre devrait s’établir à 13,05 € par part, contre 12,4 € par part au 1er trimestre), conduisant à un taux de rendement prévisionnel de 4,61% en 2019 (vs 4,60% en 2018). A noter qu’il s’agit d’un dividende net. « Après réintégration de l’impôt à acquitter à l’étranger par Atream Hôtels et ses filiales, le DVM brut équivalent atteindrait 5,09% », précise la société de gestion.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne vient de réaliser deux nouvelles acquisitions, portant à 6 le total de ses actifs sous gestion. Elle envisage un taux de distribution de 4,47% sur 2018.

Saint-Raphaël, sur la Côte d’Azur, et Nuremberg, au nord de la Bavière… Ses deux dernières acquisitions sont parfaitement représentatives de la stratégie d’investissement menée par Atream Hôtels, une SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne lancée en 2016 : se positionner sur des mûrs d’hôtels situés dans les principales villes de la zone euro.

6investissement

Le 1er octobre dernier, Atream Hôtels signait en effet l’acte d’acquisition des murs de l’hôtel de l’Estérel, un établissement 3 étoiles situé à Saint-Raphaël, station balnéaire emblématique de la Côte d’Azur. Le 19 décembre, la SCPI se portait acquéreur des murs de l’hôtel Park Inn by Radisson, situé aux portes du centre-ville historique de Nuremberg, deuxième ville de Bavière. Ces deux opérations ont été négociées à respectivement 6,2 M€ et 23,5 M€ (prix nets vendeur), et pris à bail dans le 1er cas par Pierre & Vacances (ferme, résiduel de 12 ans) et le second par le groupe hôtelier Radisson, l’un des 10 premiers opérateurs mondiaux (ferme, résiduel de 10 ans). Avec les autres acquisitions menées en 2018, notamment celle portant sur un hôtel à Göttingen en septembre dernier, la SCPI est donc désormais propriétaire de 6 actifs en zone euro.

Dividende prévisionnel de 44,73 € par part

Atream Hôtels aura donc investi près de 50 M€ en 2018, soit l’équivalent de sa collecte sur les trois premiers trimestres de l’année (52,9 M€). Toutes ces opérations ayant été réalisées à des taux de rendement supérieurs à 5,5%, et en dépit d’un taux d’occupation en forte baisse ponctuelle au 3trimestre (60,2% vs 100 %, essentiellement dû à une franchise de loyer consentie au locataire du Hampton d’Amsterdam) la SCPI envisageait fin septembre le versement d’un 4acompte (11,70 € par part) légèrement supérieur aux trois précédents (11,01 €). Ce qui porterait son dividende annuel à 44,73 € par part, contre 48 € en 2017. Soit un taux de rendement prévisionnel d’environ 4,47% en 2018.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création et la gestion de fonds immobiliers créée par Pascal Savary et Grégory Soppelsa en 2008. Atream, leader de l’immobilier touristique européen, gère ou conseille plus de 1,5 milliard d’euros d’encours (au 31/12/2017) au travers de club-deals institutionnels et de fonds ouverts tels que la SCPI Atream Hôtels. Atream développe des solutions sur mesure pour les investisseurs institutionnels (banques, caisses de retraite, mutuelles, compagnies d’assurance) et pour la clientèle privée. Société de gestion de portefeuille agréée AIFM, Atream dispose de l’ensemble des agréments pour la gestion de véhicules d’investissement réglementés (OPCI, SCPI) et autres FIA (fonds d’investissement alternatifs).

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

Atream, société de gestion spécialisée dans l’investissement immobilier hôtelier européen, élargit sa gamme de SCPI spécialisée. Pierre Altitude est dédiée à l’immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne. L’ouverture à la commercialisation (1 000 € d’investissement minimal) débutera le 15 octobre prochain.

Atream, une société de gestion spécialisée dans l’investissement immobilier hôtelier européen, poursuit son développement. La structure fondée et dirigée par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, récemment passée sous le contrôle financier de NextStage, ajoute un nouveau véhicule à son offre grand public : la SCPI Pierre Altitude.

Immobilier touristique de montagne

Pierre Altitude vise la constitution et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne. Elle investira donc principalement dans des hôtels, des résidences de tourisme et des résidences hôtelières gérées, situés dans des stations de ski alpin à forte fréquentation touristique. « Atream propose ainsi un support unique d’investissement immobilier ayant notamment vocation à lutter sur le long terme contre lephénomène de ‘’lits froids’’ » explique Pascal Savary, président d’Atream. En s’entourant de partenaires de l’économie locale, et en s’inscrivant dans le cadre de la loi Montagne, la société de gestion compteen effet accroître le taux de fréquentation, essentiellement saisonnier, des hébergements d’altitude.

Ticket d’entrée à 1 000 €

Le prix de souscription de la SCPI, qui sera ouverte aux souscriptions à compter du 15 octobre prochain, est de 250 €. Le minimum de souscription, pour tout nouvel associé, est de 4 parts, soit 1 000 €. Le délai de jouissance est quant à lui fixé au 1er jour du 3mois suivant la souscription. Rappelons qu’Atream gère déjà Atream Hôtels, la seule SCPI positionnée exclusivement sur le créneau de l’investissement hôtelier, dont la capitalisation s’élevait à 46,2 M€ au 30 juin dernier (soit près de 13 M€ de mieux qu’à fin 2017).

Frédéric Tixier

A propos d’Atream(i)
Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création et la gestion de fonds immobiliers créée par Pascal Savary et Grégory Soppelsa en 2008. Atream, leader de l’immobilier touristique européen, gère ou conseille plus de 1,5 milliard d’euros d’encours (au 31/12/2017) au travers de club-deals institutionnels et de fonds ouverts tels que la SCPI Atream Hôtels. Atream développe des solutions sur mesure pour les investisseurs institutionnels (banques, caisses de retraite, mutuelles, compagnies d’assurance) et pour la clientèle privée. Société de gestion de portefeuille agréée AIFM, Atream dispose de l’ensemble des agréments pour la gestion de véhicules d’investissement réglementés (OPCI, SCPI) et autres FIA (fonds d’investissement alternatifs).

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La 1ère SCPI dédiée à l’immobilier hôtelier en Europe a procédé en juillet dernier à sa 4acquisition, les murs de l’hôtel Park Inn, à Göttingen. Près de deux ans après son lancement, Atream Hôtels dépasse les 46 M€ de capitalisation. Sa société de gestion, Atream, vient de passer sous le contrôle majoritaire de NextStage, une société d’investissement cotée sur le marché réglementé d’Euronext Paris.

Deuxième implantation allemande pour Atream Hôtels. Après Francfort, la SCPI spécialiste de l’immobilier hôtelier en Europe prend pied en Basse-Saxe dans la petite ville de Göttingen, chère à Barbara…

Plus de 42 M€ investis depuis le lancement

Atream Hôtels a en effet finalisé le 28 juillet dernier l’acquisition de l’hôtel Park Inn by Radisson Göttingen, après avoir signé en avril une promesse de vente pour un montant, acte en main, de 9,03 M€. L’hôtel « développe 114 chambres, 11 salles de conférences et 95 places de parking », précise la SCPI, en rappelant que l’opération est assortie d’un bail à loyer fixe d’une durée résiduelle de 15 ans. Il s’agit du 4einvestissement réalisé par la SCPI depuis son lancement, en octobre 2016. Il porte à plus de 42 M€ le montant des acquisitions réalisées.

4,80% de rendement en 2017

Seule SCPI positionnée exclusivement sur le créneau de l’investissement hôtelier, de plus en plus recherché par les investisseurs (et les SCPI en particulier), Atream Hôtels a séduit depuis sa création plus de 327 associés. Au 30 juin dernier, sa capitalisation s’élevait à 46,2 M€, près de 13 M€ de mieux qu’en fin d’année dernière. Un succès qui l’a conduit à augmenter son capital social maximum en mai dernier, le faisant passer de 40 M€ à 200 M€. Côtérésultats de gestion, les indicateurs sont au vert. La SCPI affiche un taux d’occupation de 100%, et une durée ferme résiduelle moyenne des baux de plus de 16 ans (avant l’acquisition de Göttingen). En 2017, elle a versé un premier dividende correspondant à un taux de rendement de 4,80%, et déjà deux acomptes en 2018, de 11,01 € par part chacun.

Développement en cours

Dans un marché hôtelier européen dynamique, porté par une hausse des prix moyens et des taux de remplissage supérieurs à 70%, Atream Hôtels compte poursuivre sa stratégie de développement, avec l’objectif notamment « de réaliser 2 à 3 nouvelles acquisitions d’ici la fin de l’année ». Les réussites de la société Atream dans la gestion d’actifs immobiliers de tourisme, tant sur le créneau des véhicules immobiliers grand public, que sur celui des investisseurs institutionnels (plus de 1,5 Md€ d’actifs sous gestion au total), ne sontpas passéesinaperçues. NextStage, une plateforme spécialisée dans l’investissement à long terme dans des entreprises de taille moyenne de croissance et innovantes, cotée depuis décembre 2016 sur Euronext Paris, vient en effet d’annoncer avoir pris une participation majoritaire au capital d’Atream. Cedernier reste néanmoins sous le contrôle de ses dirigeants fondateurs Pascal Savary et Grégory Soppelsa, deux spécialistes reconnus du secteur hôtelier.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)
Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création et la gestion de fonds immobiliers créée par Pascal Savary et Grégory Soppelsa en 2008. Atream, leader de l’immobilier touristique européen, gère ou conseille plus de 1,5 milliard d’euros d’encours (au 31/12/2017) au travers de club-deals institutionnels et de fonds ouverts tels que la SCPI Atream hôtels. Atream développe des solutions sur mesure pour les investisseurs institutionnels (Banques, Caisses de retraite, Mutuelles, Compagnies d’assurance) et pour la clientèle privée. Société de gestion de portefeuille agréée AIFM, Atream dispose de l’’ensemble des agréments pour la gestion de véhicules d’’investissement réglementés (OPCI, SCPI) et autres FIA (fonds d’’investissement alternatifs).

A propos de NextStage(i)
NextStage est une plateforme spécialisée dans l’investissement à long terme dans des entreprises de taille moyenne de croissance et innovantes, créée en mars 2015 et cotée sur Euronext Paris (compartiment B) depuis décembre 2016. Elle offre ainsi l’accès à une classe d’actifs non cotés et peu accessibles, porteuse de croissance, de création d’emplois et de performance. Ses investissements sont réalisés en fonds propres avec peu ou pas d’effet de levier, sans limite de durée, afin de financer la croissance des ETM et leur capacité à innover sur leur cœur de métier, aux côtés d’entrepreneurs visionnaires. NextStage s’appuie sur le savoir-faire et la solidité de la société de gestion NextStage AM créée en 2002. NextStage bénéficie du régime fiscal de SCR. Son capital est détenu par des actionnaires de premier plan tels que Temaris, Téthys, AXA, Ardian, Amundi… NextStage construit une démarche novatrice et ambitieuse avec pour objectif d’accélérer la croissance des ETM championnes autour des quatre tendances de fond transversales issues de la 3e révolution industrielle : l’économie liée à la valeur de nos émotions et la qualité de l’expérience client, l’économie on-demand et du partage, l’internet industriel et la croissance positive (ou croissance verte).

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

 

La 1ère SCPI dédiée à l’immobilier hôtelier en Europe, lancée en octobre dernier par la société de gestion Atream, vient de réaliser son premier investissement européen. Il s’agit des murs de l’hôtel Hampton situé à proximité de l’aéroport d’Amsterdam.

Un investissement qui s’inscrit « au cœur de la stratégie de la SCPI Atream Hôtels : investir dans des murs d’hôtels loués au travers de baux à long terme et dans les principales villes de la zone euro », explique le communiqué.

Hôtel à Amsterdam – Pour son premier investissement européen, la SCPI dédiée à l’immobilier hôtelier en Europe a choisi les murs de l’hôtel Hampton by Hilton Amsterdam Schiphol Airport, de catégorie 3 étoiles. Situé à proximité immédiate de l’aéroport, l’établissement est un immeuble de bureaux construit en 1989, et redéveloppé en hôtel en 2013. Il comporte 181 chambres, dont 4 suites, et 162 places de parkings. Le bien est loué selon un bail à loyer fixe d’une durée de 20 ans. Le prix n’est pas communiqué. On sait simplement, comme l’indique le dernier bulletin trimestriel de la SCPI, qu’au cours du 1er trimestre, Atream Hôtels était entrée « en exclusivité pour l’acquisition de deux immeubles à usage d’hôtels en France, et aux Pays-Bas pour un montant total d’investissement d’environ 23 millions d’euros » …

Un spécialiste de l’immobilier hôtelier – Atream, une société de gestion fondée en 2008, et présente sur l’ensemble des segments de l’investissement immobilier, est d’ailleurs actuellement très active sur le marché néerlandais. Les 6 décembre et 18 avril derniers, elle annonçait l’acquisition de 330 puis 14 cottages et des « Central Facilities »[1] dans le Center Parcs Port Zélande aux Pays-Bas, pour le compte d’investisseurs institutionnels. Au 1er janvier 2016, Atream gérait un peu plus d’1 Md€ d’encours, dont 425 M€ d’actifs hôteliers, répartis entre 169 hôtels et résidences hôtelières, et plus de 13 250 chambres.

A propos d’Atream(i)
Pascal Savary et Grégory Soppelsa créent Atream en 2008. Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier sur l’ensemble des segments immobiliers.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société


[1] Espace aqualudique, restaurants, boutiques, aires de jeux