Articles

Atream : nouveau FPCI et nouvelle SCPI en cours de lancement

La société de gestion spécialiste de l’investissement dans l’industrie touristique ajoute deux véhicules à sa gamme. Le FPCI Atream France Hôtellerie I, réservé aux investisseurs avertis, est ouvert aux souscriptions. La SCPI Tourisme et Littoral est en cours de lancement.

Atream décline ses savoir-faire dans l’immobilier hôtelier et touristique. La société de gestion dirigée par Pascal Savary s’était distinguée, en 2016, en lançant la 1ère SCPI dédiée à ce secteur au niveau européen. Atream Hôtels a depuis fait son chemin. Fin 2019, elle gérait près de 175 M€. Et offrait à ses souscripteurs un rendement de 4,75%, supérieur à la moyenne du marché.

Atream, bientôt 5 solutions patrimoniales spécialisées tourisme

Atream, qui gère au total près de 3,5 Md€ -essentiellement pour le compte d’investisseurs institutionnels-, ajoutait fin 2018 la SCPI Pierre Altitude à sa gamme de solutions patrimoniales dédiées au secteur du tourisme. Son crédo : investir dans des résidences hôtelières ou gérées situées dans des stations alpines à forte fréquentation. Pierre Altitude a distribué un rendement annualisé de 4,80% en 2019. Au début de l’année dernière, Atream lançait également une unité de compte immobilière. Atream Euro Hospitality, exclusivement disponible en assurance-vie, se positionne sur la thématique du tourisme en Europe. Elle doit investir principalement au travers de club-deals et fonds immobiliers gérés ou sélectionnés par Atream. Mi-2019, la société de gestion comptait donc déjà 3 fonds patrimoniaux spécialisés tourisme. Avec les deux nouveaux véhicules, ce compteur est passé à 5. Rappelons qu’Atream gère également une autre SCPI, Carac Perspectives Immo.


SCPI Tourisme et Littoral, pour contribuer au renouvellement de l’offre touristique côtière

Diversifiée sur plusieurs classes d’actifs immobiliers, cette dernière s’adresse plutôt aux investisseurs professionnels. Le minimum de souscription est en effet fixé à 300 000 €… Tourisme et Littoral, créée en septembre dernier, se positionne en revanche comme une nouvelle SCPI spécialisée. Elle s’intéresse aux actifs situés sur les zones côtières du littoral français. Bénéficiant du soutien de quatre caisses régionales de la Caisse d’Epargne, elle a pour objectif de contribuer au renouvellement de l’offre touristique locale. Qui, selon Atream, sous-performe en termes de fréquentation par les clientèles étrangères. Sa commercialisation n’est pas encore officiellement lancée. Fin 2019, la SCPI Tourisme et Littoral n’avait collecté qu’un million d’euros. Mais l’objectif est ambitieux. Dans une interview accordée aux Echos en octobre dernier, Pascal Savary espérait, d’ici 5 ans, « réunir 500 millions d’euros d’actifs sous gestion ». Soit « 15 à 20 hôtels » représentant « 2 000 à 3 000 chambres ».

FPCI Atream France Hôtellerie I, réservé aux investisseurs avertis

Le FPCI Atream France Hôtellerie I est quant à lui déjà en phase de lancement. Ce fonds professionnel de capital-investissement est réservé aux investisseurs avertis. Ceux pouvant investir un montant minimal de 150 000 €. Il s’est ouvert aux souscriptions depuis le 1er février dernier. Et pour une durée maximale de 12 à 18 mois. Les fonds seront bloqués au moins 7,5 ans. Une période qui pourra éventuellement s’allonger de deux années supplémentaires. Atream espère recueillir quelques 20 M€. Et vise la constitution d’un portefeuille d’environ 50 M€, composé de 5 ou 6 actifs. Il sera investi au capital de sociétés d’exploitation ou en mûrs d’hôtels, en France. Son objectif de performance : 7% par an.

FCPI : une fiscalité avantageuse

Rappelons que les FPCI (à ne pas confondre avec les FCPI) présentent l’avantage, même investis dans des actifs immobiliers, de sortir du champs d’imposition à l’IFI. Ils bénéficient également d’une exonération d’impôt sur les revenus et sur les plus-values au-delà de 5 ans de détention.

Frédéric Tixier


Lire aussi

Atream Hôtels : +73 M€

Immobilier de tourisme : un secteur porteur, mais complexe…


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles. Atream dispose de 3,5 milliards d’actifs sous gestion et conseillés, dont 1,5 milliard d’actifs hôteliers et touristiques.

 (i) Information extraite d’un document officiel de la société

Première acquisition pour la SCPI Pierre Altitude

La SCPI spécialisée dans l’immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne, gérée par Atream, vient de réaliser son premier investissement. Un ticket à 13 M€.

Presque un an après sa création (voir « Atream lance une nouvelle SCPI, Pierre Altitude »), la SCPI spécialisée dans l’immobilier locatif dans le secteur du tourisme de montagne signe sa première acquisition.

1er investissement pour la SCPI Pierre Altitude

Atream, la société de gestion de Pierre Altitude, aura mis plusieurs mois pour concrétiser une opération annoncée dès le 1er trimestre de l’année. Depuis cette période, la SCPI était entrée en négociation exclusive, laquelle a finalement débouché sur l’acquisition, mi-août, de cet actif luxueux situé à Arc 2000. L’Hôtel Club MMV Les Mélèzes, un 4 étoiles récemment rénové, dispose en effet de 185 chambres, et d’installations « haut de gamme », dont deux restaurants, un lounge, et un espace bien-être. Il est pris à bail, pour une durée résiduelle de 15 ans, par l’opérateur spécialisé MMV (Montagne, Mer, Vacances) qui dispose de plus de 30 ans d’expertise sur l’hôtellerie de montagne et exploite déjà près d’une vingtaine d’établissements siglés 3 ou 4 étoiles.

SCPI Pierre Altitude : un ticket à 13 M€

Pour acquérir cet actif dont la rentabilité immédiate serait supérieure à 5%, Pierre Altitude a dû débourser pas moins de 13 M€. Autrement dit, beaucoup plus que le niveau de sa capitalisation à fin juin, qui s’élevait à environ 1,1 M€… Atream a donc sollicité son investisseur partenaire, la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, pour recueillir les fonds nécessaires. Ce dernier, avec lequel la société de gestion a l’habitude de travailler, s’était en effet engagé à souscrire aux parts de la SCPI Pierre Altitude dès que l’opération d’acquisition serait en passe d’être bouclée. Aux côtés des fonds propres apportés par la SCPI, un financement a été mis en place, dans les limites fixées par les statuts de la SCPI (40 % de la valeur d’acquisition des actifs immobiliers). D’autres souscripteurs étant venus, depuis le closing (12 août), rejoindre les associés de la SCPI, celle-ci affichait, fin septembre, une capitalisation « de 9,5 M€ », précise-t-on chez Atream. Et, bonne nouvelle pour les actionnaires, cette première acquisition va permettre à Pierre Altitude de verser un premier acompte sur dividende en janvier 2020…

L’hôtellerie, un marché porteur

Pour mémoire, le secteur sur lequel intervient Pierre Altitude – actifs hôteliers, résidences de tourisme et résidences hôtelières gérées, situés dans des stations de ski alpin à forte fréquentation touristique – est en plein essor. Tout comme l’ensemble du secteur hôtelier, d’ailleurs, qui, en raison d’une fréquentation touristique exceptionnelle, connaît un regain d’intérêt de la part des investisseurs. Selon la 42e édition de l’étude annuelle du cabinet KPMG[1], le rythme des investissements a bondi de 50% l’an dernier, pour atteindre le niveau de 1,4 Md€. Une thématique sur laquelle intervient l’autre SCPI gérée par Atream, la SCPI Atream Hôtels, dont l’acquisition réalisée en juin dernier (voir « Atream Hôtels : +73 M€ ») lui a permis de doubler de taille en portant son patrimoine à près de 150 M€. Atream Hôtels anticipe le versement d’un dividende en 2019 de 32,52 € par part soit un dividende brut[2] annualisé de 5,29%.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] « L’industrie hôtelière française » – KPMG – 24 septembre 2019.
[2] Après réintégration de l’impôt à acquitter à l’étranger par Atream Hôtels et ses filiales.

Atream Hôtels : +73 M€

La SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne vient d’acquérir 6 nouveaux actifs pour 73 M€. Elle double d’un coup son patrimoine immobilier et renforce sa présence hors de France. Elle maintient l’objectif d’un taux de distribution de 4,61% sur 2019.

6 + 6 = 12… En finalisant l’acquisition d’un portefeuille de 6 hôtels en Belgique, acquis pour 72,9 M€, Atream Hôtels, la SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne lancée en 2016 double d’un coup la taille de son patrimoine.

7investissement pour la SCPI Atream Hôtels

La SCPI, qui n’avait procédé à aucune acquisition depuis décembre 2018 (les murs de l’hôtel Park Inn by Radisson, situé aux portes du centre-ville historique de Nuremberg, acquis pour 23,5 M€), frappe donc un grand coup. Et réalise en une seule opération plus des 2/3 de son ambitieux programme d’investissement sur 2019, chiffré à 120 M€. Le portefeuille nouvellement acquis comprend 6 actifs répartis sur l’ensemble du territoire flamand, siglés 3 et 4 étoiles, et totalisant 544 chambres. Leur gestion est assurée par deux opérateurs hôteliers, les groupes Martins Hotels et Different Hotels, dans le cadre de baux d’une durée résiduelle moyenne d’environ 24 ans. Une bonne opération pour la SCPI qui sécurise encore davantage la gestion locative de son patrimoine, la durée moyenne de ses baux contractés avec divers exploitants passant de 13 à 19 ans…

Taux de rendement prévisionnel de 4,61% en 2019 pour la SCPI Atream Hôtels

Atream Hôtels connaît, comme la plupart des SCPI du marché, une accélération de sa collecte sur le 1er trimestre. A 19 M€, elle représente déjà 67% du montant total des souscriptions enregistrées en 2018 (28 M€). Positionnée sur un marché de plus en plus porteur (voir « Immobilier de tourisme : un secteur porteur, mais complexe… »), mais gérée par des professionnels qui disposent d’une forte expérience et d’une forte expertise sur ce créneau, elle profite à plein du dynamisme de la demande touristique et de la hausse du « revenu par chambre disponible ». Cet indicateur propre à l’hôtellerie a encore progressé de 1,9% au 1er trimestre 2019. Les indicateurs de gestion de la SCPI sont donc au beau fixe. Malgré un taux d’occupation fluctuant – lié à des mesures d’accompagnement ponctuelles -, elle maintient depuis le début de l’année un niveau de distribution légèrement supérieur à celui de l’an dernier (l’acompte prévisionnel sur dividende du 2trimestre devrait s’établir à 13,05 € par part, contre 12,4 € par part au 1er trimestre), conduisant à un taux de rendement prévisionnel de 4,61% en 2019 (vs 4,60% en 2018). A noter qu’il s’agit d’un dividende net. « Après réintégration de l’impôt à acquitter à l’étranger par Atream Hôtels et ses filiales, le DVM brut équivalent atteindrait 5,09% », précise la société de gestion.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Créée en 2008 par Pascal Savary et Grégory Soppelsa, Atream est une société de gestion indépendante agréée AIFM spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier, destinés à des investisseurs institutionnels et privés. Présente sur de nombreux segments de l’investissement immobilier, Atream a développé une expertise spécifique et reconnue sur les actifs adossés à l’industrie touristique, tertiaires, résidentiels et fonciers viticoles.

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne vient de réaliser deux nouvelles acquisitions, portant à 6 le total de ses actifs sous gestion. Elle envisage un taux de distribution de 4,47% sur 2018.

Saint-Raphaël, sur la Côte d’Azur, et Nuremberg, au nord de la Bavière… Ses deux dernières acquisitions sont parfaitement représentatives de la stratégie d’investissement menée par Atream Hôtels, une SCPI spécialisée sur le segment de l’hôtellerie européenne lancée en 2016 : se positionner sur des mûrs d’hôtels situés dans les principales villes de la zone euro.

6investissement

Le 1er octobre dernier, Atream Hôtels signait en effet l’acte d’acquisition des murs de l’hôtel de l’Estérel, un établissement 3 étoiles situé à Saint-Raphaël, station balnéaire emblématique de la Côte d’Azur. Le 19 décembre, la SCPI se portait acquéreur des murs de l’hôtel Park Inn by Radisson, situé aux portes du centre-ville historique de Nuremberg, deuxième ville de Bavière. Ces deux opérations ont été négociées à respectivement 6,2 M€ et 23,5 M€ (prix nets vendeur), et pris à bail dans le 1er cas par Pierre & Vacances (ferme, résiduel de 12 ans) et le second par le groupe hôtelier Radisson, l’un des 10 premiers opérateurs mondiaux (ferme, résiduel de 10 ans). Avec les autres acquisitions menées en 2018, notamment celle portant sur un hôtel à Göttingen en septembre dernier, la SCPI est donc désormais propriétaire de 6 actifs en zone euro.

Dividende prévisionnel de 44,73 € par part

Atream Hôtels aura donc investi près de 50 M€ en 2018, soit l’équivalent de sa collecte sur les trois premiers trimestres de l’année (52,9 M€). Toutes ces opérations ayant été réalisées à des taux de rendement supérieurs à 5,5%, et en dépit d’un taux d’occupation en forte baisse ponctuelle au 3trimestre (60,2% vs 100 %, essentiellement dû à une franchise de loyer consentie au locataire du Hampton d’Amsterdam) la SCPI envisageait fin septembre le versement d’un 4acompte (11,70 € par part) légèrement supérieur aux trois précédents (11,01 €). Ce qui porterait son dividende annuel à 44,73 € par part, contre 48 € en 2017. Soit un taux de rendement prévisionnel d’environ 4,47% en 2018.

Frédéric Tixier


A propos d’Atream(i)

Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création et la gestion de fonds immobiliers créée par Pascal Savary et Grégory Soppelsa en 2008. Atream, leader de l’immobilier touristique européen, gère ou conseille plus de 1,5 milliard d’euros d’encours (au 31/12/2017) au travers de club-deals institutionnels et de fonds ouverts tels que la SCPI Atream Hôtels. Atream développe des solutions sur mesure pour les investisseurs institutionnels (banques, caisses de retraite, mutuelles, compagnies d’assurance) et pour la clientèle privée. Société de gestion de portefeuille agréée AIFM, Atream dispose de l’ensemble des agréments pour la gestion de véhicules d’investissement réglementés (OPCI, SCPI) et autres FIA (fonds d’investissement alternatifs).

(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

La 1ère SCPI dédiée à l’immobilier hôtelier en Europe, lancée en octobre 2016 par la société de gestion Atream, vient de procéder à sa 3ème acquisition, les murs d’un hôtel ibis Styles situé à Francfort. Elle a versé son 1er acompte sur dividende au 3e trimestre 2017 et annonce un objectif de rendement de 4,8% sur l’année écoulée.

Après Amsterdam et Niort, Francfort : la SCPI Atream Hôtels s’est pour la seconde fois positionnée sur un actif hôtelier situé hors de France. Elle vient en effet de concrétiser l’acquisition des murs de l’hôtel ibis Styles Frankfurt Offenbach, en Allemagne.

Trois actifs en portefeuille – Situé dans le quartier d’affaires de Kaiserlei à Offenbach, commune limitrophe au sud-est de Francfort, l’actif a été acquis pour un montant acte en main de 10,6 M€ et est assorti d’un bail ferme à loyer fixe, signé en 2014, d’une durée de 20 ans. Le rendement initial ressort à plus de 5,6%. Ce nouvel hôtel s’ajoute donc aux deux actifs déjà détenus par Atream Hôtels, l’hôtel Hampton situé à proximité de l’aéroport d’Amsterdam acquis en juin dernier, et l’hôtel Mercure de Niort, en juillet, pour respectivement 16,6 M€ et 6,3 M€. La valeur du portefeuille de la SCPI dépasse donc dorénavant les 33 M€.

Distribution du 1er dividende – Atream Hôtels déroule donc comme prévu sa stratégie d’investissement dédiée aux murs d’hôtels « loués au travers de baux à long terme et dans les principales villes de la zone euro ». Grâce au recours à l’effet de levier – ratio d’endettement de 36% à la fin du 3e trimestre 2017 -, elle est même en avance sur son programme d’acquisition, sa capitalisation ne s’élevant qu’à 19,3 M€ à cette même date. Situé sur un marché porteur – progression du chiffre d’affaires du secteur hôtelier partout en Europe au cours du 3e trimestre 2017, grâce à une hausse combinée des taux d’occupation et des prix moyens -, et en dépit d’un taux d’occupation financier ponctuellement très faible – 25%, en raison des franchises de loyers consenties lors des acquisitions -, la SCPI a déjà procédé au versement d’un 1er acompte sur dividende au titre du 3e trimestre – 36€ par part -. Elle envisage le versement d’un second acompte de 12€ par part, soit un objectif de rendement 2017 de 4,8%.

Frédéric Tixier

A propos d’Atream(i)
Pascal Savary et Grégory Soppelsa créent Atream en 2008. Atream est une société de gestion indépendante, spécialisée dans la création, la gestion de fonds immobiliers et le conseil en investissement immobilier sur l’ensemble des segments immobiliers.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société