Nous ne sommes pas liés de manière obligatoire à la vente de produits…

Entretien avec Philippe CABON, Aeliande

28 septembre 2018

Pierre Papier – Qu’est-ce qui vous différencie des autres CGP, dans votre façon de travailler ?

Philippe Cabon – Aeliande est la filiale d’un groupe dédiée à la « consultance patrimoniale ». Nous accompagnons nos clients dans toutes leurs démarches patrimoniales, sur le plan global, et nous leur délivrons des conseils dans le cadre de leurs allocations d’actifs. Le fait d’être consultant signifie que l’on se rémunère essentiellement sous forme d’honoraires, nous ne sommes donc pas liés de manière obligatoire à la vente de produits. Ce sont nos clients qui nous rémunèrent pour avoir un conseil différencié, différenciant, et indépendant.

Pierre Papier – Quel est le principal conseil que vous donnez à vos clients ?

Philippe Cabon – De, surtout, ne jamais faire d’investissement fiscal, c’est-à-dire de ne jamais céder aux sirènes de la publicité, de la « carotte fiscale », comme on dit vulgairement, mais de faire un investissement raisonné, dans une politique globale. Parce que c’est le seul moyen de constituer une épargne efficiente sur le long terme.

Propos recueillis par Hélène Serignac