Tour Eiffel : recul de 10 % du chiffre d’affaires

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

En 2010, le chiffres d’affaires consolidé de la Société de la Tour Eiffel s’est élevé à 85,8 millions d’euros, soit un recul de 10,1 % par rapport aux 95,5 millions de 2009. Toutefois, les loyers encaissés enregistrent un recul plus limité de 4,6 % à 72,2 millions contre 75,7 millions.

Le recul des loyers perçus s’explique surtout par les cessions d’immeubles, qui ont provoqué une baisse de recettes de 3,3 millions. L’indexation négative des loyers a eu un effet plus limité de 1,3 million.

Pour le reste, la baisse du chiffre d’affaires s’explique principalement par ce qu’on pourrait appeler un effet de base négatif dû à la régularisation de charges sur immeubles refacturées aux locataires au titre des années 2007 et 2008 ; cette régularisation, intervenue en 2009, a eu pour effet de gonfler le chiffre d’affaires de cette année-là.

Pour l’avenir, la société fait savoir que les immeubles neufs récemment livrés et en cours de commercialisation représentent un revenu locatif annuel potentiel de 5 millions.

De ce fait, le recul du chiffre d’affaires 2010 n’a pas trop ému la Bourse : à  62 €, le titre n’a perdu que 0,86 % le mercredi 9 février après cette annonce et conservait donc un gain de 6,95 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC