Silic : maintien du dividende à 4,65 €

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Pratiquement tous les indicateurs sont en amélioration pour la société foncière Silic, spécialisée dans l’immobilier d’entreprise (et de plus en plus exclusivement le bureau) en Ile-de-France : progression de 2,8 % des loyers à 172,3 millions d’euros, de 4,7 % de l’excédent brut d’exploitation à 156,60 millions, de 0,2 % du cash-flow courant à 118,30 millions (mais baisse de 0,6 % si on le calcule par action, à 6,80 €) et de 10,7 % du résultat net à 49,50 millions. Quant à l’actif net réévalué par action , il est en hausse de 4,7 % 117,04 € (valeur de reconstitution).

La stratégie reste d’une grand lisibilité : concentration sur quatre sites majeurs autour de Paris  (Orly-Rungis, Roissy Paris-Nord 2, La Défense-Nanterre Préfecture, Saint-Denis), disposer d’une réserve foncière permettant de lancer des projets en fonction de l’évolution des marchés, limiter strictement la part des opérations en blanc (sans accord préalable de location), pas de lancement d’opérations dont le rendement ne dépasserait pas d’au moins 2,5 points de pourcentage le coût de financement (dans la réalité, l’écart est encore beaucoup plus important), etc. Son patrimoine est aujourd’hui de plus de 1,2 million de mètres carrés, valorisés 3,5 milliards. L’endettement reste dans la moyenne basse du secteur avec un ratio de 38,8 %. Le coût d’endettement est pratiquement stable à 4,08 %.

Toutefois, la direction préfère se montrer prudente et ne distribuer qu’un dividende inchangé de 4,65 €, soit un montant global distribué de 81 millions qui représente 68,3 % du cash-flow courant. C’est une petite déception, dans la mesure où Silic a distribué un  dividende en  hausse régulière sans discontinuer depuis le début des années 2000. Le titre était d’ailleurs en repli de plus de 2 % le mercredi 9 février après cette annonce, autour de 97 €; il restait toutefois en hausse de plus de 4,6 % depuis le début de l’année, après avoir gagné 9 % en 2010.

Les prochains faits marquants devraient être la livraison de l’immeuble Montréal de 15.000 m² sur le parc d’affaires d’Orly Rungis au deuxième trimestre et celle de l’immeuble Cézanne de 23.000 m² sur le parc d’affaires de Paris Saint-Denis au quatrième trimestre.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC