Selectirente tire bien son épingle du jeu

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Selectirente, société foncière spécialisée dans les murs de commerce en région parisienne, a enregistré en 2010 une hausse proche de 2 % de ses revenus locatifs bruts, à 11,24 millions d’euros.  Elle a dégagé un résultat net de 4,16 millions, en hausse de 66,6 %, et un  cash-flow courant de 7,01 millions, en hausse de 4,7 %. La hausse des valeurs d’expertise a permis des reprises de provisions qui expliquent le fort rebond du résultat net.

Le patrimoine réévalué s’établit à 144,1 millions hors droits, en hausse de 10,6 %. L’actif net réévalué par action ressort à 59,12 €  droits inclus, en hausse de 13 %.

En 2010, la foncière a réalisé quatorze acquisitions et quelques arbitrages. Ces acquisitions ont été financées grâce aux cash-flows courants non distribués et à la mise en place de nouveaux emprunts bancaires. Son taux d’endettement a légèrement reflué, à 46,9 % contre 49,5 % fin 2009 ; le coût moyen de la dette est revenu de 4,11 % à 3,65 %.

Un dividende de 1,85 € par action sera proposé à l’assemblée générale contre 1,70 € l’an passé.

En 2011, Selectirente compte poursuivre sa politique d’investissement dans des murs de boutiques en centre-ville. Le taux d’occupation s’élevait à plus de 95 % fin janvier contre 93,06 % en moyenne au quatrième trimestre 2010.

A 46,98 € le 25 février, le titre enregistrait une hausse de 9,2 % depuis le début de l’année et de 20,4 % en un an.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC