Paref limite ses rachats d’actions limités au seul contrat de liquidité

Face à a crise qui a laminé les cours de Bourse des foncières les rachats d’action par les sociétés peuvent apparaître comme un soutien utile. Paref n’a pas suivi cette voie.

La société d’investissement immobilier cotée (SIIC) a fait le point sur son programme de rachat de titres, au prix maximum de 87 euros et portant sur 10 % de son capital, autorisé par sa dernière assemblée générale du 11 mai 2011. Il apparaît que depuis cette date la société a procédé à presque autant de ventes que d’achats de titres (près de 6000 titres) dans le cadre du contrat de liquidité. La société indique maintenant ne pas avoir l’intention d’intervenir sur son titre en dehors de son contrat de liquidité et d’achats requis pour la couverture d’options d’achat d’actions (17 000 titres détenus à cet effet actuellement). Depuis le début de l’année le cours de Paref, à 42,61 euros, enregistre un repli de 15 %, en ligne avec celui des indices du secteur.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC