Fiducial Real Estate entre dans la cour des grands

logo-fiducialrealA l’issue de la publication d’un résultat opérationnel courant en hausse de 14,7 %, à 25 millions d’euros, la société foncière Fiducial Real Estate a vu son titre progresser de 2,31 % dans un volume 121 pièces. Cette animation rompt avec la monotonie des cotations de la société (0,35 % sur un an comme depuis le 1er janvier dernier) qui ne voit le plus souvent échanger qu’un titre par séance de Bourse. Une situation qui trouve son explication dans le contrôle (95 %) presque total de la foncière par la groupe de services aux entreprises Fiducial. Ce dernier semble aussi peu intéressé par l’animation de son titre en Bourse qu’il se soucie de rémunérer ses actionnaires ; ceux-ci ont dû se contenter l’an dernier d’un dividende de 0,35 euros, représentant moins de 6,5 % du bénéfice net.

L’absence d’animation boursière du titre ne l’a pas empêché de s’adjuger 57 % depuis 5 ans. Cette belle progression suit exactement l’évolution du chiffre d’affaires de Fiducial Real Estate et s’inscrit un peu au-dessus de celle du résultat opérationnel (après plus-value et provision qui a progressé de 46 % en 5 ans.

L’exercice clos le 30 septembre dernier a constitué une étape importante dans le développement de la société foncière. Elle a investi pour 161,5 millions d’euros, dont 136,7 millions d’investissements immobiliers dans des bureaux à Paris et Genève et dans une plate-forme logistique à Satolas (Rhône). C’est un effort significatif si on se réfère à la valeur du patrimoine au 30 septembre 2011 qui atteignait 460 millions d’euros. Mais l’exercice écoulé restera comme celui du rachat de la société de gestion de fonds immobiliers UFFI. Le groupe a renforcé ses positions sur le métier de la gérance pour compte de tiers en acquérant en juillet 2012 le groupe UFFI, l’un des leaders indépendants de la gestion de SCPI et groupements forestiers. Cette structure gère pour 1.5 milliards d’euros de patrimoine. L’acquisition ayant eu lieu en fin d’exercice comptable, la contribution au résultat consolidé de l’exercice ne prendra ses pleins effets que l’an prochain. Une opération qui donne une nouvelle dimension au pôle gestion pour compte de tiers de Fiducial Real Estate qui s’établit dorénavant comme le deuxième acteur indépendant des banques des sociétés de gestion de SCPI, derrière Sofidy.

Alors qu’UFFI n’a été intégrée que le 19 juillet 2012 et compte donc pour moins de 2 mois et demi dans les comptes 2011/2012, l’activité de prestation de services a vu son chiffre d’affaires en augmentation de 29 % à 9,2 millions d’euros. Ce pôle a également été porté par le succès des augmentations de capital de Buroboutic, unique SCPI de Fiducial RE avant la reprise d’Uffi, dont la capitalisation à la fin 2011 atteignait 302,6 millions d’euros.

Dans ce contexte, le résultat opérationnel courant est de 25 millions d’euros (+ 14%) et le résultat opérationnel qui intègre les plus-values de cession et les provisions pour dépréciation atteint 23.9 millions d’euros. Le coût de la dette est resté attractif à 9,5 millions d’euros (pour une dette passant de 204,2 à 294 millions d’euros), alors que la charge d’impôt ne pèse que pour 300 000 euros. Ce qui permet au bénéfice net de croître de 11,5 % à 14,6 millions d’euros.

pierrepapier.fr