Argan poursuit sur sa lancée

terre-logistiqueLes revenus locatifs de ce développeur investisseur immobilier progressent de 22%  au premier trimestre 2013. Pour l’ensemble de l’année 2013, Argan anticipe une croissance de 12% de ses revenus locatifs à 58 millions d’euros.

Au 1er trimestre 2013, Argan a encore accru le rythme de croissance de ses loyers avec une progression de 22 % à 14,6 millions d’euros, contre 19 % pour l’ensemble de l’exercice 2012. La foncière a encaissé 3,2 millions d’euros de loyers additionnels générés par l’effet année pleine des livraisons et acquisitions de l’année 2012 et par les livraisons intervenues au cours du 1er trimestre.

Fin février, Argan a livré à Auchan la deuxième tranche de sa plateforme de Trappes qui approvisionne les magasins franciliens de l’enseigne. Développée et livrée clé en mains par ARGAN en deux tranches, la plateforme développe 52.200 m² (19.900 m² livrés en octobre 2012 et 32.300 m² en février 2013). Elle est louée pour une durée ferme de 9 ans.

Argan a également signé le 28 février l’acte authentique de vente de la plateforme de Brignoles, sous promesse de vente au 31 décembre 2012.

Au 30 mars 2013, le patrimoine locatif du groupe s’élève à 1.127.000 m² et le taux d’occupation à 98%.

Pour l’ensemble de l’année 2013, Argan anticipe une croissance de 12% de ses revenus locatifs à 58 millions d’euros réalisant ainsi une 13ème année consécutive de croissance à 2 chiffres.

A propos d’Argan
Argan est une foncière spécialisée en immobilier logistique qui développe pour ses locataires des plateformes « clés en main » qu’elle finance, conçoit, fait construire et dont elle assure elle-même la gestion locative. Son positionnement de développeur-investisseur lui offre un couple risque-rendement unique sur ce secteur d’activité. Argan détient un patrimoine valorisé 754 millions d’euros (hors droits) fin 2012, en croissance de 23 % sur un an. Elle a opté pour le régime des SIIC au 1er juillet 2007.
Le 3 avril 2013, au cours de 12,5 euros, sa capitalisation boursière ressort à 181,5 millions d’euros.