Argan et Foncière des murs, foncières de l’année 2010

Pierrepapier.fr/actualité/ SIIC

Globalement, selon l’indice Euronext IEIF SIIC, les sociétés foncières cotées ont progressé de 6,73 % en 2010, alors que l’indice phare de la Bourse de Paris, le CAC 40, a reculé de 3,34 %. Cette performance moyenne honorable cache évidemment quelques reculs supérieurs à 10 %, mais aussi des scores beaucoup plus élevés. La plus forte hausse de l’année a été enregistrée par Argan, avec un gain de 29,97 %. Mais la performance d’une action doit tenir compte aussi du dividende versé : si l’on effectue le classement des SIIC sur la base du rendement global, Argan est devancée d’une courte tête par la Foncière des murs, qui a procuré un gain total de 37,80 % contre 36,13 % pour Argan.

La bonne tenue boursière d’Argan est d’autant plus remarquable que cette société intervient dans le développement, la détention et la gestion de plates-formes logistiques, segment de l’immobilier d’entreprise qui peine le plus à sortir de la crise. En 2010, la croissance de ses revenus locatifs est estimée à 25,1 %, alors qu’un chiffre de « seulement » 15 % avait été annoncé au début de l’année; ainsi une progression annuelle à deux chiffres a été enregistrée pour la dixième année consécutive.

Quant à la Foncière des murs, elle est spécialisée dans l’immobilier de la santé, des loisirs et de l’hôtellerie. En 2010, elle a bénéficié d’une bonne performance de son portefeuille hôtelier et d’une baisse de ses frais financiers, ce qui laisse augurer d’une augmentation de son résultat net récurrent par action.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC