Photo-03-Après avoir cédé le quart de son patrimoine la SIIC s’est recentrée sur les bureaux du Grand Paris. Son taux d’occupation remonte et son endettement est revenu à 47 % de la valeur de son patrimoine de 700 millions d’euros.

Les cessions intervenues dans le cadre du repositionnement patrimonial de la SIIC Tour Eiffel – 190 millions d’euros  en 2013 et 70 millions en 2012 -se sont fait sentir l’an dernier. Le recul des loyers atteint  11,5 % à 69,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 82,4 millions (-10,2%).  Ces cessions réalisées à un prix proche des valeurs d’expertise des actifs vendus étaient le prix à payer pour accélérer le recentrage de la foncière sur des immeubles de meilleure qualité et permettre au ratio d’endettement de revenir à un niveau compatible avec les attentes du marché. Le ratio d’endettement LTV, rapporté à la valeur du patrimoine (701 millions d’euros au 31 décembre 2013) est ainsi redescendu à 47 %, alors que, la cohérence du portefeuille d’actifs est en très nette amélioration puisque la part des immeubles « core » est passée de 49% à 69% en un an.  Parallèlement le taux d’occupation financier remonte de 91,6% fin 2012 à 93,7% fin 2013, alors que les loyers à périmètre constant affichent un progrès de 3,2%.

La Société est maintenant en ordre de marche pour reprendre le chemin de la croissance. Un premier projet de développement repose sur le permis de construire a été obtenu à Massy sur une surface de 34 000 m² de bureaux qu’elle vient d’obtenir. .

C’est le 20 février que le conseil d’administration rendra son avis motivé sur l’OPA lancée par l’assureur mutualiste SMA-BTP au prix de 48 euros par action. Sans attendre, le premier et remuant actionnaire de la SIIC Chuck Hoang poursuit ses achats en Bourse. Il a déclaré à L’AMF détenir 1 828 004 actions tour EiffeL après avoir acquis, le 12 février,  248 actions au cours de 50,34 euros par l’intermédiaire d’Eurobail et 115 actions au cours de 50,62 euros par le biais de à MI29. Il détient donc 29,355 % du capital de Tour Eiffel.

Jeudi 13 février, le cours de Bourse a terminé la séance à 51,10 euros (+ 0,6%) et vendredi il grappillait encore 0,33 % à 21,27 euros.

pierrepapier.fr